Mali: la junte s’entretient avec les partis proches d’IBK, l’opposition attend son tour

3

Des responsables de la junte, parmi lesquels le vice-président colonel Malick Diaw, et le porte-parole colonel-major Ismaël Wagué ont entamé jeudi une série de rencontres avec les forces vives maliennes. Ils ont rencontré les partis politiques de la majorité. Une prise de contact, mais la parole était plutôt libre. L’opposition de son côté veille au grain.

La rencontre s’est déroulée au ministère malien de la Défense, rapporte notre correspondant à Bamako, Serge Daniel. Les représentants des partis de la majorité proche du président IBK étaient plus détendus à leur sortie qu’à leur arrivée. « Ca s’est bien passé ! », commente Djibril Tall, président du PDES, parti de la majorité, qui ne craint pas une prise de pouvoir durable des militaires : « Non, non, vous savez, le peuple malien a toujours su s’assumer au moment opportun. »

Mais lors de la rencontre, en rentrant dans le vif du sujet, les partis de la majorité ont dénoncé le coup d’État. « Les gens condamnent le coup d’État. Ils veulent que le président de la République soit libéré, au moins qu’il soit accessible, qu’on puisse aller le voir », rapporte Djiguiba Kéita dit PPR, du Parti pour la Renaissance nationale (Parena).

Les portes du dialogue avec la junte ne sont pas pour autant fermées, il faut aller de l’avant, explique Blaise Sangaré, autre figure de la mouvance présidentielle : « Il y a une crise dans la crise, il y avait déjà une très grande crise socio-politique, à cela se greffe une crise politique. Il faut pouvoir trouver ensemble des solutions de sortie heureuse. »

La junte rencontrera bientôt d’autres interlocuteurs locaux ainsi que l’opposition. C’est d’ailleurs ce qu’a voulu souligner le porte-parole de la junte dans un entretien avec France 24 :

« On est déjà en train de rencontrer des forces vives. À l’issue de la rencontre de ces forces vives, on va mettre en place un conseil de transition avec un président de transition militaire ou civil. Mais on est en contact avec la société civile, la majorité et tout le monde pour essayer de mettre en place la transition. Donc je ne peux pas vous dire quand est-ce qu’on va donner le pouvoir aux civils, car on doit mettre en place la transition ».

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. 🤣 LA MALGOUVERNANCE PRINCIPALEMENT DANS L ARMEE! LE M5 XXX EST COMPOSE DE VOLEURS, LES CHERIFS ET IMAMS NE SONT QUE DES VOLEURS AUSSI!🤣

    un coup d etat pour effacer des traces, car l armee a ete le plus grand recipient des fonds publiques et aussi le plus grand gaspilleur de ces fonds!

    😎 QU EST CE QUE L AVION PRESIDENTIEL? AIRFORCE-1 AU MALI ET AILLEURS, C EST PAS UN AVION CIVIL, MAIS MILITAIRE, LES AUTRES AVIONS SONT AUSSI MILITAIRES, LES GROSSES DEPENSES DES GROS SCANDALES SONT MILITAIRES! CE COUP D ETAT MILITAIRE C EST POUR EFFACER DES TRACES, LES AUTEURS DE GABEGIES NE SERONT JAMAIS JUGES, C EST PAS LE BUT.😎

    A PROPOS DE KARIM KEITA, SON PERE LE CHASSAIT DE LA MAISON POUR VOULOIR SE PRESENTER CANDIDAT AUX LEGISLATIVES (KARIM EST PLUTOT UN KOROBORO QU UN KEITA BIEN QU IL A DROIT AUX DEUX, IL A PENSE NE PAS MANQUER SA ‘CHANCE’ COMME C EST AU MALI, LE CHERIF DE NIORO A APPELE IBK POUR LUI DIRE DE LAISSER KARIM KEITA SE PRESENTER, AINSI LUI LE CHERIF AURAIT DEUX ‘CHIENS’ FIDELS, DEUX ‘CHEVAUX’ DE TRAIT A ATTELLER A SES AMBITIONS DE VOLEURS ET DE TRAFFICANT CONTREBANDIER. KARIM KEITA PAIE DES FRAIS…🤣LE CHERIF LUI EST A LA RECHERCHE DE CHEVAUX FRAIX 🤣

  2. Cette rencontre, cai d folklore. Aucun pays ne peut avancer en faisant, de façon récurrente, recours aux armes dans le jeu d politique. Les putschistes aggravent la crise au lieu de la solutionner. Soyez républicains et restez en dehors de la politique chers militaires dont la majorité est d’ailleurs en désaccord silencieux avec l’aile putschiste. Réinstallez IBK à sa place sinon la CEDEAO ne badine pas. Wallahi!

  3. Quelle différence entre pouvoir civil et militaire au Mali ? Depuis en 1991on a un pouvoir civil ça changé quoi ce pays que de catastrophe ,

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here