Plusieurs militaires accusés de vol d’armes au Mali

6
Plusieurs militaires accusés de vol d'armes au Mali
Des soldats maliens près du camp de l’armée dans la localité de Niono, centre du Mali, en janvier 2013. © AFP/FABIO BUCCIARELLI

Au Mali, au moins six militaires ont été arrêtés. Un chef d’état-major et le commandant d’une unité ont par ailleurs été brièvement suspendus après la découverte d’un vol d’armes de guerre dans le stock officiel.

Tout commence par une disparition mystérieuse d’armes de guerre dans un magasin de l’armée régulière malienne. Une source militaire précise que le magasin a été ouvert sans effraction.

Tout de suite après cette découverte, l’enquête commence. Résultat : le chef d’état-major de la garde nationale et le commandement du groupement de maintien de l’ordre ont été brièvement suspendus. Les deux militaires restent toujours à la disposition de la commission d’enquête. D’après nos informations, au moins six soldats ont été arrêtés dans la même affaire.

Tous des rebelles ?

Mais des questions restent en suspens : où sont les armes disparues ? A qui étaient-elles destinées ? L’une des hypothèses est relative au processus de réintégration des ex-combattants du Nord : chacun d’entre eux doit déposer son arme avant d’être réintégré dans l’armée ou la fonction publique.

………..Lire la suite sur rfi.fr

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. Si l’état n’est pas fort voilà :pintade: :pintade: :pintade: :pintade: :pintade: :pintade: :pintade:

  2. Comment est ce que on peut confier les armes a des bandits??????????? Il faut fusiller le commandant………

  3. The primary immediate concern in the theft of the military weapons now that the perpetrators are caught should be where are the weapons whereabouts, what was the intended use plus by who? This is a most serious matter due to it have input on the safety of members of the arm forces plus Malian citizens. Justice should be swift plus without leniency or we invite epidemic of like conduct. No military is capable of duly performing without the utmost discipline shown by all. Keep it real. Peace piece. Very sincere, Henry Author Price Jr. aka Obediah Buntu IL-Khan aka Kankan.

  4. Tout cela est consecutif a la prime que le gouvernement a offert aux rebelles: Integration dans la armee’ frais des manifesation et autre reunion, frais d’entretion des reblles a Bamako, pouvoir offertes au rebelles a travers les autorites interimaireset tous les autres avantages accordes aux rebelles et consorts.
    Quid des autres qui ont subi les consequences de la rebellion sans jamais trahir?
    Ils font encore les frais de leur “patriotisme “. Rejettes comme du mauvais foin, ils n’ont aucun espoir dans leur bled et aucun bras long pour se faire une place au Mali. Leur seul porte de sorti est l’integration dans l’arme. Et etant dans leur derneier retranchement, ils sont pres a tout pour ce faire.L’ACHAT D’UNE ARME ROUILLEE OU ROUSTILLANTE EST LE MOINDRE MAL
    Il faut faire donc attention. A toujours “recompenser” ceux qui ont pris les armes, et toujours frustrer et brimer les patriotes, on risque de preparer sa propre fin.
    Quils ‘entendent, ce a qui ces paroles sont destinees.

  5. franchement on touche le fond , rien ne semble tenir dans notre maison maliba , c’est triste d’entendre parler un réseau de trafic d’arme dans l’armée , alors comment construire une armée solide digne de ce nom en parlant de suspension et de réintégration des individus dérogeant les règles et les principes du fondement même de cette institution ? il y’a des pays les auteurs de ces faits peuvent être traduit à des peines lourdes , la radiation me semble la mesure la plus approprier

Comments are closed.