Quatrième édition « du festival vivre ensemble » à Tombouctou : « Par la culture, l’on peut aider à contribuer, à construire une société de paix et participer au développement par le changement des mentalités» pense le directeur du festival M. Salaha Maïga

0

Prévue du 17 au 19 janvier prochain, comme d’habitude à Tombouctou, l’édition de cette année est placée sous le thème : «  Engageons-nous pour un Mali réconcilié, en paix, où chacun compte ». Les activités de la 4è édition du « Festival Vivre Ensemble » ont été lancées ce jeudi 09 janvier 2020, au Ministère de la Cohésion Sociale… C’était sous la présidence du ministre de la Cohésion Sociale, de la Paix et de la Réconciliation Nationale M. Lassine Bouaré, en présence de la députée de Tombouctou, l’honorable Mohamed Aziza Mint, du chef de la tribu Kel Ansar et du parrain de cette 4e édition, Abdoul Magid Ag Mohamed dit Nasser, du promoteur et directeur dudit festival Salaha Maïga.

Selon lui, la première édition en 2017 de « Vivre Ensemble » s’est déroulée sur 4 jours et a fait la promotion de la paix et du vivre ensemble, la valorisation de notre culture, de nos chants et danses, de notre artisanat etc.

« Vu le succès rencontré, il se tient depuis lors chaque année et il est devenu au fil du temps, l’évènement le plus populaire de notre agenda culturel à Tombouctou. Cela fait notre 4ème festival et je peux vraiment dire que nous nous sommes tous professionnalisés, d’une année à l’autre, en tirant chaque année, les leçons de l’édition précédente  » a-t-il expliqué. M. Maïga aura bien précisé que l’organisation du festival « Vivre Ensemble » est leur contribution au processus de paix et de réconciliation nationale. Avant d’ajouter que la culture a la capacité de sensibiliser positivement le public à travers des messages qui éveillent les consciences. C’est ainsi qu’il devient possible de lever efficacement les obstacles à une existence pacifique et constructive d’une nation. De même, par la culture, l’on peut aider à contribuer, à construire une société de paix et participer au développement par le changement des mentalités. Ceci se reflète donc dans le choix d’un des sous-thèmes du festival de cette année qui est : «  L’utilité du patrimoine culturel dans la consolidation de la paix ». Enfin, il a salué et remercié l’engagement des vaillants hommes et femmes de la direction du festival, mais aussi la générosité de leurs partenaires dont le Ministère de la Réconciliation Nationale, la MINUSMA et le festival au désert pour leur accompagnement sans faille.

Quant au ministre de la Cohésion Sociale, de la Paix et de la Réconciliation Nationale,  M. Lassine Bouaré, il a aussi salué et remercié les organisateurs pour cette belle initiative qui, selon lui, répond parfaitement aux objectifs de son département qui sont le retour de la cohésion sociale, de la paix et de la réconciliation nationale dans le pays. Il a promis aux organisateurs dudit festival que l’accompagnement de son département ne fera pas défaut pour l’atteinte des objectifs.

Les trois jours de show de cette 4e édition du Festival « Vivre Ensemble » seront marqués par l’animation de thématiques comme l’atelier de formation sur la prévention des jeunes sur l’extrémisme violent, la nuit de l’armée malienne, l’atelier de formation sur l’éducation de la culture de la paix…

Alassane Cissé

Notre Voie

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here