Tombouctou : la 7ème édition du festival vivre-ensemble prévu du 12 au 18 décembre prochain

0

Les organisateurs du festival vivre-ensemble  Tombouctou  ont annoncé, hier à Bamako,  la tenue de la septième édition placée sous le thème «  les actions des femmes dans le développement local ».

Le festival vivre-ensemble, c’est  une des rares manifestations culturelles de la ville de Tombouctou, ouvrira ses portes en décembre 2022. La commission d’organisation a donné plus d’éclairage sur  le déroulement de cette 7èdition dans une  conférence de pré-lancement  présidé par  un représentant du Ministère de la culture, de l’artisanat et de l’industrie touristique, Diarran Sanogo. L’occasion a été indiquée par le Directeur du festival, Salaha Maïga, pour rappeler les objectifs de la manifestation culturelle. Selon lui, le festival  est un cadre qui contribue à renouer avec le vivre-ensemble,  à la réduction de l’extrême violence et à promouvoir la paix.  « C’est aussi notre manière de contribuer à la stabilité du Mali et de montrer au monde entier  qui le vivre-ensemble est une réalité à Tombouctou », a ajouté le Directeur du festival.  Cette septième édition réunira  toutes les communautés autour de la quête permanente de la paix  et du vivre-ensemble.

Plusieurs activités sont prévues lors de ce festival. Parmi elles,  trois grands concerts  avec les  artistes de grande renommée,  deux animations culturelles sur les chants et les danses traditionnelles, la course des dromadaires, les visites touristiques, une caravane culturelle sur la paix. S’y ajoute à l’organisation des formations sur le leadership communautaire, la prévention de l’extrémisme violent et de la violence basée sur le genre.

La représentante du ministre da la culture a indique  que ce festival s’inscrit  en bonne place dans l’agenda culturel du Mlai et s’impose aujourd’hui comme  l’une des  rencontre culturelle majeure du pays tant , dira-t-elle,  il joue un rôle primordial dans le processus de la paix,  de la tolérance, la réconciliation et du vivre ensemble à Tombouctou.  Et  Diarran Sanogo de poursuivre en déclarant que le festival vivre-ensemble  se veut comme un acteur dans la mise en œuvre  de la sauvegarde et la promotion  de la culture comme moyen de la stabilisation dans le processus de la paix et de la réconciliation au Mali.   « Notre engagement à soutenir cet événement est un choix de principe, nourri à la conviction que le bien-être social recherché passe nécessairement par la synergie des capacités locales et que la Culture, arme de l’espoir, ne tiendra ses promesses de locomotive du développement que dûment attelée au train d’initiatives de base comme celle-ci », a souligné  Diarran Sanogo. Avant de conclure :  « la tenue de ce festival nous honore et nous réconforte dans la mesure où elle participe de la mise en œuvre de la politique nationale culturelle dont un des objectifs stratégiques majeurs est de faire des industries culturelles, un levier de développement, de création d’emploi, un facteur de paix de cohésion sociale et du vivre-ensemble »

 Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here