Crise au Mali: «La crédibilité de la Cédéao est en jeu», estime Alassane Ouattara

12

Les chefs d’État de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) sont réunis, ce lundi 27 juillet, en sommet extraordinaire. Cette réunion par visio-conférence est présidée par le président du Niger, Mahamadou Issoufou, actuel président en exercice de la Cédéao. L’objectif est d’aider le Mali à sortir de la crise politique.

Un certain nombre de chefs d’État ont déjà pris la parole et d’une manière générale ils sont unanimes à dire qu’il faut une solution à la crise malienne. Pour le président Macky Sall du Sénégal, la Cédéao est dans son rôle de prévention des conflits et de sauvegarde de la paix dans l’espace des seize pays.

« La crédibilité de la Cédéao est en jeu dans cette crise », a déclaré pour sa part Alassane Ouattara de la Côte d’Ivoire. « Nous sommes du côté du peuple malien, mais nous ne sommes pas du côté du désordre », a-t-il ajouté. Tout en acceptant les conclusions des médiateurs de la Cédéao, Alassane Ouattara a exigé la démission immédiate des 31 députés contestés par la population ou tout au moins leur suspension, l’élection d’un nouveau bureau de l’Assemblée nationale malienne et une Cour constitutionnelle recomposée.

Commentaires via Facebook :

12 COMMENTAIRES

  1. hassan :

    1. les usa ne sont pas une democraSSie !!!!!!!!!!!!!!!!
    D’ailleurs même le mot democraSSie ne figure pas dans la declaration de la constitution américaine

    2. “Slavery, Jim Crow, red lining, gentrification, BLM…”, c’est ça que tu appelles demoncraSSie ?

    3. Comment tu peux parler de demoncraSSie, pendant 200 ans, alors que les blancs faisaient l’esclavage et que les femmes femmes qui n’ont voté que dans les années 1920

    4. Et puis, je te signale que les américains ont assassinés 4 de leurs présidents !!!!

    Nous n’avons pas de leçons de demoncraSSie à recevoir de l’amériKKK criminelle !!!

    D’ailleurs vous êtes désossés par la demoncraSSie, alors que ce n’est pas le panacée en matière de gestion d’un état !!

  2. sangare 27 Juil 2020 at 21:07
    “Il y a des fautes graves invoquees contre IBK.Il faut mettre en place la Cour Supreme pour juger et demettre IBK de la Presidence”

    ENTIÈREMENT D’ACCORD AVEC TOI !!!

    Sauf peut-être sur un point: la Cour Suprême…
    Je préférerais dans le cas de Zonkeba et son clan, une HAUTE COUR DE JUSTICE INTERNATIONALE, et surtout pas malienne !😎😎😎😎😎😎😎😎😎

  3. Insights
    “IBK veut manipuler l’opinion internationale sur le projet d’islamisation du Mali par l’Iman Dicko, seuls des idiots peuvent croire à cette déclaration qui vise simplement à obtenir un soutient de la communauté internationale. Seuls des cons vont adhérer ou ceux qui ont une lecture erronée de ce qui s’est passé au Mali durant les 7 ans d’IBK, à cette supercherie. Sachez que l’Imam ne pourra jamais demander la démission d’IBK et décider un jour ou autre de prendre le pouvoir. S’il a cette idée en tête, il doit comprendre que nous le peuple, le combattrons jusqu’à la dernière rigueur.”

    ABSOLUMENT !!!👏👏👏👏👏👏👏👏👏😭👏

  4. Il y a des fautes graves invoquees contre IBK.Il faut mettre en place la Cour Supreme pour juger et demettre IBK de la Presidence.La Cour Constitutionnelle devrait se pencher sur les modalites de juger IBk.Il ne peut plus gouverner le Mali.Il faut se rapprocher de la Constitution mais surtout du peuple.Aucune Juridiction ne fonctionne.La CEDEAO etait absente du Mali.Nous devrions pas permettre a cette organisation de se venger sur le Mali ,c’est-a-dire sur un peuple epuise,qui a faim et qui aspire a la paix.Tant que IBK sera a la tete du pays ,ce sera la misere.Il faut dire a la CEDEAO que le peuple Malien ne veut plus IBK.Seule reponse ?

  5. Ce n’est pas la crédibilité seulement de la CEDEAO qui est en jeu mais sa tentative déguise à venir de se représenter pour un 3ème mandat. Il trouvera les ivoiriens sur son chemin.

  6. “Crise au Mali: «La crédibilité de la Cédéao est en jeu», estime Alassane Ouattara”

    Conclusion : Au moins 1 (UN) qui reste…….LUCIDE !!!😂😂😂😂😂😂😂

  7. Je pense que ces chefs d’état qui veulent sauver également leurs têtes plutôt que celle de leur copain IBK ne sont pas conscients de leurs propos et des décisions qu’ils vont prendre. En effet, ils vont sans doute pousser des millions de maliens qui ont faim et soif dans la rue pour détruire définitivement notre pays. En arrêtant éventuellement l’Imam Dicko et des opposants d’IBK qui vont s’opposer à leurs décisions intéressées, ils doivent savoir que des millions maliens sortiront et s’érigeront comme un seul homme pour défendre la cause du M5-RFP, sans parler des citoyens qui supportent l’Iman Dicko. IBK veut manipuler l’opinion internationale sur le projet d’islamisation du Mali par l’Iman Dicko, seuls des idiots peuvent croire à cette déclaration qui vise simplement à obtenir un soutient de la communauté internationale. Seuls des cons vont adhérer ou ceux qui ont une lecture erronée de ce qui s’est passé au Mali durant les 7 ans d’IBK, à cette supercherie. Sachez que l’Imam ne pourra jamais demander la démission d’IBK et décider un jour ou autre de prendre le pouvoir. S’il a cette idée en tête, il doit comprendre que nous le peuple, le combattrons jusqu’à la dernière rigueur.
    Personnellement, je suis contre toute forme de violence, mais également contre le fait que Boubou Cissé avec sa famille et celle du présent IBK pillent le peu de ressources du pays, qu’on tue des maliens sans état d’âme, etc. IBK ne peut pas pointer aujourd’hui du doigt une seule vraie réalisation émanant de son gouvernement. L’éducation malienne qui est ma première préoccupation est la dernière en Afrique depuis qu’il est au pouvoir. 95% des jeunes qui sont diplômés durant la présidence d’IBK prennent le thé tous les jours dans la rue à défaut de travail. Le peu qui accède à un emploi est ceux qui connaissent les enfants d’IBK, ou ses ministres ou leurs familles.
    Je dis Attention à la CEDEAO qui risque de mettre le feu au Mali en essayant de gérer cette crise par une pseudo fermeté. En brulant le Mali, ils brûleront également leurs pays. Qu’ils le sachent …
    A leur place, je ferais signer un engagement de désintéressement total à l’Imam Dicko pour palier à toute ambition éventuelle déguisée à laquelle ils pensent, ou IBK essaye de leur fait croire. La CEDEAO ne peut pas arrêter les opposants à IBK et n’a aucun pouvoir juridique pour le faire, sinon des mouvements seront lancés chez eux dans les jours qui suivront. Que nos chefs d’état sachent que cet acte sera perçu par leurs propres opposants comme l’instauration d’une sorte de dictature ou faire régner la politique de la peur où l’on bâillonne ceux qui oseront les critiquer, ou critiquer leurs mal gouvernances, décisions contraires… Ce sera un boulevard pour Alassance Ouattara qui songe à se représenter, Alpha Condé, etc. Les constitutions seront modifiées et violées dans tous les sens.
    Ne nous trompons pas d’ennemis … Osez lutter c’est osez vaincre, que la lutte continue. Que Dieu nous aide à obtenir cette paix durable dans notre pays que des pyromanes veulent détruire…

    • M5-RFP ne peut pas être contre tous les pays démocratiques de cette planète pas la CEDEAO seulement.Il faut qu’ils sachent qu’on ne peut pas se lever un beau jour dans la rue et demander la démission d’un président élu démocratiquement. Cela ne passera pas.

      Regarder les USA, plus de 200 ans de démocratie, on a jamais vu la rue mettre à la porte un président élu.Nous, notre démocratie n’a même pas 30 ans et on veut, une deuxième fois(après le comité de redressement du capitaine Sanogo) et en moins de 10 ans, chasser un président par la violence.

      • 😂 je vis aux USA pour être direct. Tu as vu le FBI ou les marines tués des manifestants à balles réelles suite aux récentes manifestations?
        C’est la jeunesse de la démocratie malienne qui fait sa fragilité. En d’autres termes, dans une démocratie jeune, fragile, obtenue par le sang, un président démocratiquement élu ne peut pas tuer 26 personnes sans conséquences. Pas au Mali qu’à même even if il a été élu démocratiquement. Ceux qui ont voté pour lui sont en grande partie, ceux qui demandent sa démission Bro!

        • Mais par ce qu’aux USA les présidents savent les limites de leur pouvoir. S’ils n’en savent pas les autres pouvoirs de la démocratie leur recadrent. On connaît l’histoire de Nixon et récemment avec la Impeachment de Donald Jr Trump. Pouvez vous dire tant de la démocratie malienne?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here