Mali: la Cédéao se montre ferme avec le président de la transition Assimi Goïta

7

Le président du Ghana Nana Akufo-Addo, président en exercice de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), a effectué, dimanche 17 octobre, une visite au Mali pour s’enquérir de l’état d’avancement du processus qui devrait sortir le pays de la crise. Il a rencontré le président de la transition le colonel Assimi Goïta.

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo et le président de la transition malienne le colonel Assimi Goïta ont eu deux entretiens dimanche 17 octobre. Un tête-à-tête et des échanges en présence de leurs deux délégations. De source proche des rencontres, le colonel Assimi Goïta a fait un plaidoyer de la situation : les problèmes que rencontrent son pays, notamment l’insécurité, les chantiers ouverts, les assises nationales annoncées. « Assimi Goïta a parlé comme d’habitude calmement, mais avec clarté », confie l’un de ses proches.

Sur un autre point, l’affaire Wagner, il a rappelé qu’on lui cherche des poux dans la tête, et que son pays n’a à ce stade rien signé avec cette société privée russe qui utilise les mercenaires.

Respect des engagements sur la tenue des élections

De son côté, d’après nos informations, le président en exercice de l’institution sous-régionale a pris la parole pour rappeler que les militaires maliens doivent respecter leurs engagements en organisant les élections présidentielle et législatives fin février 2022. Nana Akufo-Addo a rappelé qu’avant la fin de ce mois d’octobre, les autorités maliennes s’étaient engagé à rendre publique un chronogramme de tous les actes à poser jusqu’à la fin de la transition. En clair, à donner une date de fin de la transition.

D’après nos informations, deux émissaires de la Cédéao devraient revenir avant la fin du mois pour faire le point de la situation.

Source: https://www.rfi.fr/fr/afrique

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. Mr Kanté mon éducation ne me permets d’insulter les gens , c’est dommage que ton nom même te donne droit à de tel comportement c’est dommage.

  2. MR AKUFO ADO

    S IL VOUS PLAIT LAISSEZ NOUS DU TEMPS CAR NOTRE ETAT DOIT VOIR SES FONDATIONS REFAITES !!!!!!!

    REGARDEZ LES RAPPORTS DU BVG ET VOUS VERREZ L ETAT DE LA GESTION DE NOS DENIERS PUBLICS ET DONC DE LA NECESSITE DE REFONDER NOTRE ETAT !!!!!

    IL FAUT LUI DONNER TOUS LES RAPPORTS DU BVG ET LE RESULTAT DE TOUS LES AUDITS

    AFIN QU IL COMPRENNE LA SITUATION GRAVISSIME DE LA CORRUPTION ET DE LA MAUVAISE GESTION

  3. Ama réfléchir mille fois avant de faire sortir tes bêtises dans ta vielle. Ne te laisse pas abattre parce que le malien est comme ça est ceci cela. Dieu n’a créée personne soumis soumets toi au bon et non aux diktats des satans

  4. Depuis quand une coquille vide peut se montrer “ferme” ? Pourquoi elle s’est pas montrée ferme contre les terroristes qui occupent le Mali, le Niger, le Burkina, le Nigeria?

  5. Mon cher ASSIMI, cherches ta tête , n’écoutez pas les laudateurs alimentaires, notre pays n’a pas les moyens de ses ambitions, abandonne tous ces jeux d’assisses nationales , le malien est trop versatile, organise ces élections et partez , après ils pourront faire ce qu’ils veulent, on peut pas échapper à un complot international , c’est plus facile de parler que d’agir , le malien ne sait que parler , voler , tromper et mentir c’est tout.Au départ ils étaient tous avec IBK , mais une fois que certains ont été privés de la manne publique ils ont pris la rue dont ton Koukalani, le faux Dicko j’en passe, la refondation se fait dans un consensus total, si c’est possible de faire les assises nationales dans le contexte actuel alors qu’est ce qui peut s’opposer aux élections ?

  6. Restez derrière nos dirigeants!!
    Tout le reste ne sont que folklor com le sommet france-Afrique ou Afrique-france. Que des betises pour nous exploiter.

  7. Nous sommes face aux diables et au Satan de cette mauvaise CEDEAO, ils sont intraitables envers les jeunes soldats colonels, mais quand les présidents dits”démocratiquement élus” font des bêtises ils tournent la tête comme s’ils voient rien. Le cas récent est celui d’Alpha CONDE qui a même chassé cette organisation en déclarant qu’il ne les reçois pas et quand survient le coup d’état, ils se permettent de donner six mois à la junte, est-ce que cette organisation veut le développement des pays qui compose cette organisation fantoche? Il est temps et grand temps que les peuples d’Afrique se révoltent contre cette mauvaise organisation qui n’a aucune capacité pour assurer le développement de cette partie du continent.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here