Mission d’évaluation et de Suivi de la CEDEAO au Mali : Les attentes pressantes au cœur des débats

8

Le Président de la Transition, Son Excellence Assimi GOITA, Chef de l’Etat a accordé une audience, ce mardi 07 Septembre 2021 à Son Excellence Goodluck JONATHAN, Médiateur de la CEDEAO, accompagné par une importante délégation, composée d’une dizaine de personnalité de l’Organisation Sous-régionale.

Nous sommes effectivement là pour une mission suite à la crise politique multidimensionnelle que connait le Mali et nous venons très souvent au Mali, afin de trouver une solution à cette crise, a indiqué Son Excellence Goodluck JONATHAN, le Médiateur de la CEDEAO.

« Nous avons eu des discussions franches avec le Premier ministre et une partie de la classe politique, la société civile….etc.», a dit, le Médiateur de la CEDEAO, à sa sortie d’audience.

La question fondamentale aujourd’hui, a-t-il poursuivi, c’est de pouvoir mettre en place une situation ou nous pouvons aller aux élections, car c’est cela, la préoccupation principale des acteurs que nous avons pu rencontrer.

« il s’agit de faire en sorte, de pouvoir bien organiser, bien préparer les élections pour que nous puissions à la fin de la Transition, avoir un nouveau Président démocratiquement élu et un gouvernement en place pour diriger les affaires au Mali »,a conclu Son Excellence Goodluck JONATHAN, le Médiateur de la CEDEAO en fin de mission au Mali.

Il faut signaler par ailleurs que cette rencontre se tient à un moment où des voix s’élèvent de plus en plus, partout dans le pays à l’intérieur comme à l’extérieur, pour réclamer la prolongation de la Transition eu égard à la persistance de certains défis majeurs, entre autres, la lutte contre l’insécurité, l’impunité et la corruption.

Ces deux derniers volets connaissent déjà des résultats encourageants et le Président de la Transition a insisté sur la prise en compte par la CEDEAO des aspirations du peuple malien et a mis un accent particulier sur les reformes Institutionnelles sans lesquelles les idéaux de la refondation seraient de vains mots.

La question fondamentale aura été de mettre en harmonie les aspirations du peuple malien et les principes de l’Organisation, ce qui est d’autant plus indispensable que la CEDEAO se doit de prendre en compte ce facteur prépondérant dans la résolution de la crise malienne.

En ce qui concerne la situation qui prévaut en République de Guinée Conakry, ce qui est important de savoir c’est de ne pas nous précipiter pour faire des observations de déclarations, aussi, le Président en exercice de la CEDEAO, le Président de la République du Ghana a effectivement convoqué un sommet des Chefs d’Etat demain et qu’il faudrait attendre la tenue du Sommet en question, a indiqué le Médiateur de la CEDEAO.

C’était en présence de S.E.M Shirley AYORKOR BOTCHWEY, ministre des Affaires Etrangères du Ghana, Présidente du Conseil des ministres de la CEDEAO et de S.E.M Jean Claude KASSI BROU, Président de la Commission de CEDEAO, tous membres de la délégation.

PAR Présidence de la République du Mali 

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. Reading this article leave me believing ECOWAS plus Mali is more focus on impressing Europeans with imitating European management style as oppose to Transitional Government leadership is filled with nepotism as if it is family business. To allow government to be managed as family business ascertain corruption with impunity plus proof lie that Mali is trying to fight corruption with impunity. It is not hard to fight corruption with impunity plus quickly win. It is great Negroid Christian plus Negroid muslim lie it is hard to fight corruption with impunity plus win. Lie is established to help facilitate more corruption.
    In nutshell due to mindset imposed on too many Africans by coloniaiists plus psychological enslavement showing desire to have Caucasian approval that negroids are doing right thing in management of Mali appear to be more focus at having Europe approval under disguise of African oriented solutions when it is clearly European solution that will not achieve needed results as oppose to acting in Malians best interest with intent of harmonizing all Malians governing plus security actions to timely reach ultimate goal of inclusiveness in governing, huge upgrade in living conditions with adequate security throughout Mali. Nepotism in government have not ever achieved this result. It have only allowed families to enrich themselves plus drive Mali as nation closer to destruction. That evince that Malians educated in Europe have become European niggers plus knowingly plus intentionally seek to destroy niggers in Africa. Stupidity is destroying us plus we know it . Beyond waivering war results election resulting to new president will not result to greater corruption.
    To be saved there must be shown desire to be saved plus will to take necessary actions. Already Guinea appear ahead of Mali in doing so.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  2. LE MALI FAIT PARTIE DE L ONU ET DE LA CEDEAO ET DE LUEMOA ET DU G5 SAHEL DONC VOUS MALIENS DEVEZ RESPECTEZ LES REGLES OU VOUS SORTEZ !

  3. Il faut signaler par ailleurs que cette rencontre se tient à un moment où des voix s’élèvent de plus en plus, partout dans le pays à l’intérieur comme à l’extérieur, pour réclamer la prolongation de la Transition (…)

    Venant de la cellule de com de la présidence, il n’y rien d’étonnant dans ces propos. En revanche, le dessein inavoué s’éclaircit et se précise lentement mais sûrement…

    Pensées rebelles.

  4. S’il y a prolongation, Choguel dégage et on maintient Assimi avec un nouveau PM désintéressé du pouvoir.
    Le M5-RFP a fait son boulot, maintenant qu’il laisse les jeunes et les militaires construire leur avenir, reconstruire le pays que des anciens et vieux politiciens ont détruit dans tous les sens.

  5. Le Mali appartient au peuple souverain du Mali, alors pourquoi toutes ces tractations de la part des occupants et leurs allies?

Répondre à Rebel Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here