Communiqué de presse: La CFR condamne les actes de violence perpétrés suite à la manifestation du M5

4

Le M5-RFP a organisé une manifestation ce vendredi 10 juillet 2020 sur la Place de l’Indépendance de Bamako, un rassemblement qui devait se tenir dans le respect strict des lois et règlements de la République.

La Convergence des Forces Républicaines (CFR) constate avec douleur que cette manifestation n’avait rien de pacifique. Elle a abouti à des actes de violence causant des dégâts considérables et des pillages, notamment à la télévision publique ORTM et à l’Assemblée nationale, toutes deux des symboles nationaux.

La CFR condamne avec la dernière énergie ces actes inadmissibles qui portent atteinte aux biens de l’Etat, à la sécurité des citoyens, et font honte à toute la nation malienne.

La CFR déplore les pertes humaines et matérielles, et exprime toute sa compassion aux familles des victimes.

La CFR considère que les leaders du M5-RFP portent la lourde et entière responsabilité de ces événements qu’ils ont visiblement prémédités en jetant des jeunes à l’assaut des symboles de l’Etat, dans une vaine tentative de déstabilisation.

La CFR salue l’action des forces de sécurité républicaines, dans ce contexte difficile.

La CFR exhorte les autorités à agir dans les meilleurs délais afin de rétablir l’ordre républicain et  punir selon toute la rigueur de la loi les auteurs des actes de violence, ainsi que ceux qui en portent la responsabilité morale.

La CFR salue le message d’apaisement du Président de la République publié dans la soirée du 10 juillet 2020, et soutient sa volonté de poursuivre le dialogue en vue d’aboutir à un apaisement.

La CFR réitère son soutien indéfectible aux institutions de la République face aux tentatives répétées de déstabilisation, dont les conséquences seraient dramatiques pour la nation malienne et l’ensemble du peuple malien.

Pour la Coordination des Forces Républicaines (CFR)
Le Coordinateur Général
Cheick Oumar Gadjigo

Bamako, le 11 juillet 2020

 

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Un Gadjigo soûlard, gueulard, fêtard, maquisard de dernier degré qui met sa bouche dans les affaires publiques du Mali.
    Quel dommage pour notre grand pays..

    Au diable votre assassin, assassin, assassin…
    Tuez sans aucun état d’âme par balle réelle des citoyens à mains nues(jeunes et mineurs du pays) juste pour se maintenir au pouvoir.
    Quelle abomination !
    Je comprends mieux maintenant pourquoi nos villages sont incendiés, des femmes(des mères, sœurs, filles) sont violées, tuées ou brûlées avec leur bébé sans que cela ne fasse ni chaud ni froid au Grand Assassin de la République(I.B.K).
    Qu’Allah(au quel nom tu ne cesses de te moquer) t’accorde une très mauvaise fin.
    Tu brûleras en enfer avec tous tes lèch.. es c.u.s..

  2. Je pense que la meilleure solution raisonnable est que Boua accepte ce qui suit :
    1. Le mémorandum du M5 et que lui-même reste en place. Il aura tout le temps d’accorder les violons plus tard. Pour l’instant, ce qui urge c’est de mettre fin à cette anarchie qui s’installe désormais dans notre pays. Pour ceux qui ont vécu dans des pays en guerre, la situation actuelle du Mali ne fera pas exception à cette macabre statistique. Mieux vaut tard que jamais pour sauver les meubles.
    2. Libérez immédiatement tous ceux qui ont été arrêtés pendant cette manifestation et approchez les parents et familles des victimes pour leur prise en charge.

  3. La CFR n’a jamais senti la douleur et la peine du peuple Malien maintenant elle parle mais trop tart . Boua est un faux calcul que le peuple Malien tente de redresser avec les moyens democratiques. Boua ka bla!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here