Communiqué du gouvernement : Un accident de circulation fait 20 morts et 63 rescapés

5
Le fleuve Niger à Bamako
Le fleuve Niger à Bamako (photo d'illustration). © RFI/V.Barral

Le Gouvernement informe l’opinion publique que dans la nuit du 10 au 11 septembre 2018, un camion de transport en provenance de la foire du village de Koué dans la commune rurale de Sanna (arrondissement de Saye) en partance pour Macina est accidentellement tombé dans le fleuve aux environs de 22 heures.

Le premier bilan fait état de 20 morts et 63 rescapés sauvés par les secours. Les recherches se poursuivent. Selon les premiers éléments de l’enquête, une défaillance technique liée au système de freinage serait à l’origine de ce dramatique accident.

Le Gouvernement a immédiatement dépêché sur les lieux une délégation pour organiser les secours et exprimer la solidarité de la nation.

En cette douloureuse circonstance, le Gouvernement adresse aux familles des victimes ses condoléances attristées et prie pour le repos de l’âme des disparus. Il souhaite prompt rétablissement aux blessés.

Le Gouvernement invite les transporteurs au respect strict de la règlementation qui interdit formellement le transport mixte des passagers, des marchandises et/ou des animaux et instruit aux autorités en charge du contrôle des transports à veiller au respect strict de la règlementation par les usagers de la route.

 

Bamako, le 12 septembre 2018

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Ce n’est qu’une suite logique de tous ces comportements que nous rencontrons au quotidien sur routes, comment voulez vous éviter ces genres d’accidents quand après de tels drames il n’y ai aucune sanctions tant au niveau des gendarmes chargés de réprimer ces genres de surcharge qu’au niveau de ces genres de chauffeurs voyous. Il est vraiment temps que nos autorités commencent à prendre leurs responsabilités face à de tels comportements qu’on arrête de toujours vouloir arranger ces genres d’actes que la justice face son travail régalien enfin.😭😭😭😭

  2. 👤DOMAGE QUE CE PEUPLE EST DELAISSE A L ISLAM IDIOTIQUE ET LA FRANCOSCPIE IDIOTISANTE👤

    👤DANS LE MEME CERCLE DE MACINA EN 1977-78 UN CAMION DE FOIRE, LE MEME CARNAGE, CES CAMIONS TRANSPORTENT TOUT HOMMES ANIMAUX MARCHADISES ET SONT CONDUITS PAR DES GENS QUI NE CONNAISSENT PAS DE LIMITES, NI DE LA SAGESSE NI DE LA TECHNIQUE MAIS FONT LES 5 PRIERES ET PLUS POUR ALLER ET RETOURNER EN SURETE MAIS NE FONT RIEN POUR ELLE!👤

  3. “une défaillance technique liée au système de freinage serait à l’origine de ce dramatique accident.”

    Des veritables tombeaux roulants qui passent assurement a toutes les visites techniques au mepris de la mecanique ,un pays rempli d’epaves sur les routes.La corruption a un prix qu’il faudrait assumer. Quelle honte !

    Qu’Allah nous protege contre ces monstres de la route !

  4. Un sujet récurrent qui est loin d’interpeller les uns et les autres surtout les agents de la sécurité routière.
    En effet, il fut un temps où les transporteurs en commun avaient peur d’adopter certains comportements dans la circulation, il n’était nulle part visible un apprenti accroché au flanc d’un véhicule encore moins une portière ouverte tout le long d’un trajet quelque fut sa longueur.
    Aujourd’hui que ne voit-on pas et cela au vu et au su des policiers chargés de la voie publique: transport commun de passagers et de bagages ou de bêtes dépassant les normes requises, surplus de passagers à bord ce qui amènent les apprentis à se suspendre au flanc des voitures et j’en passe. Pendant ce temps que font les policiers, s’ils ne sont pas entrain de surfer sur leurs portables ils sont préoccupés par le thé ou à guetter un virtuel pourvoyeur de ” la chose de nuit “. En tout cas tout sauf ce pour lequel ils doivent leur présence en ces lieux qui consiste d’abord à veiller sur la circulation routière, à instruire l’usager, à le prévenir et au besoin à le réprimander selon les cas.
    La nouvelle race de policiers que l’on connait aujourd’hui est loin de ce que l’on attend d’eux parce que pour la plupart incompétents, préoccupés par leur égo et ayant un goût prononcé par le gain facile.
    Le second aspect du problème c’est la débrouillardise en lieu et place de l’observance du code de la route, chacun circule comme il peut et comme il veut oublieux en cela que tout manquement à ces prescriptions peut s’avérer dramatique.
    Pour tout cela il est temps que le nouveau gouvernement mette le pied dans la soupe pour le bonheur de tous.
    LA RECRÉATION N’A QUE TROP DURÉ IL FAUT MAINTENANT SIFFLER SA FIN.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here