Le Représentant spécial du Secrétaire général condamne l’attaque terroriste d’aujourd’hui à Bamako

1
Le Tunisien Mongi Hamdi, le patron de la Minusma,
Le Tunisien Mongi Hamdi, le patron de la Minusma,

Bamako, le 20 novembre 2015 – Le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef de la MINUSMA (RSSG), M. Mongi Hamdi; condamne avec la plus grande fermeté l’attaque terroriste contre un hôtel de Bamako durant laquelle un nombre encore indéterminé de civils ont été tué et blessé. 

Le RSSG  exprime sa solidarité avec le Gouvernement du Mali  et présente ses plus sincères  condoléances aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux personnes blessées au cours de cette attaque odieuse.

 Durant toute la durée de l’intervention, la MINUSMA a soutenu les autorités maliennes et pris part aux opérations en renforçant de manière significative le dispositif de sécurité sur le terrain. La MINUSMA a mis également en place une cellule de crise pour assister les blessés.  

 Cette attaque intervient au lendemain de la tenue de la sixième réunion du Comité de suivi de l’Accord (CSA) à Bamako qui s’est déroulée en présence du Gouvernement malien, des représentants de la Coordination des Mouvements de l’Azawad et de la Plateforme ainsi que les partenaires internationaux. Le RSSG se félicite de la déclaration commune des parties signataires (CMA et Plate-forme) qui ont réitéré leur engagement, malgré l’attaque d’aujourd’hui, dans la poursuite de la mise en œuvre de l’Accord de paix.

 La MINUSMA reste résolument engagée dans ce sens, au moment où des progrès importants sont réalisés avec les parties signataires de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali.

 La MINUSMA réaffirme sa détermination à soutenir le Gouvernement du Mali ainsi que les parties signataires de l’Accord durant cette étape cruciale du processus de paix.

Olivier SALGADO

PARTAGER

1 commentaire

  1. cest l hopital qui se moque de la charité!!! ce salaup et son organisation de merde pompier et piromane a la fois soutiienne certains groupes armees au non du partage du monde entre prédateurs, tout d un coup il condamne ce bain de sang planifier par les alliés de ces mêmes groupes armés. oui si l onu veut aidé réellementce pays c est simpleil faut choisir son camp. peut êtrec est les armes de vos alliés du nord qui ont tués ses pauvres gens? peut être c’est les armes de vos business vente d arme qui vous revienne dans gueule. car actuellement tout les grands vendeurs et trafiquants d armes sont au mali. on propse a l etat malien et en même temps aux groupes armés. c est triste que les armes fabriquées par l occident capitaliste saute dans sa propre gueule partout.waou!!! sauf que ces cons de fous de dieu se trompe de cible. il faut d ailleurs que alah les rendent un moins abroutis!!!

Comments are closed.