Déclarations présidentielles visant l’ancien président de la République : Que veut (donc) IBK au sujet d’ATT ?

93
Amadou T Touré , IBK (GD)
Amadou T Touré , IBK (GD)

Dans l’entretien accordé au journal Jeune Afrique (N°2866 du 15 au 19 Décembre 2015), précisément à la page 32, le Président Ibrahima Boubacar KEITA a formellement indiqué que l’ancien Président du Mali dont Amadou Toumani TOURE « est effectivement inculpé devant la Haute Cour », ce qui signifie en langage juridique que l’ancien Président de la République « est effectivement mise en examen par la justice ».

Cependant aux termes de la constitution du Mali de 1992 en vigueur, « la mise en accusation (du Président de la République) est votée par scrutin public à la majorité des 2/3 des députés composant l’Assemblée Nationale » ; procédure qui n’a pas encore abouti de nos jours bien qu’elle ait été programmée à plusieurs reprises. Une Commission parlementaire constituée spécialement courant 2014 pour examiner la question avait conclu qu’aucune preuve matérielle n’a été trouvée pouvant fonder véritablement une telle inculpation présidentielle, après d’importantes auditions.

Si à tort ou à raison, l’Assemblée Nationale a décidé de se saisir à nouveau dudit dossier, il reste entendu toutefois qu’à l’heure actuelle elle n’a toujours pas pris sa décision, notamment de voter l’inculpation de l’ancien Président de la République. On peut dès lors constater que la Haute Cour reste encore hors-jeu. L’inexistence d’une décision politique qui aurait pu déclencher la procédure pénale en cause justifie également l’absence de mandats de justice adressés à l’ancien Président de la République qui de nos jours aurait librement élit domicile à Dakar au Sénégal.

Devant ces faits qui sont bien têtus,  il se trouve bien fondé que les déclarations du Président Ibrahim Boubacar KEITA, tenues dans Jeune Afrique, visant son prédécesseur, peuvent paraitre en effet problématiques et sujettes à interprétations.

Le doute avéré qui existe autour de la véracité juridique des allégations proférées par le Président de la République à l’encontre de l’ancien Président de la République a ainsi déclenché dans la République, dans les réseaux sociaux et à l’internet de vives réactions et condamnations. Devant cette situation conflictuelle supplémentaire qui ne vient aucunement favoriser la consolidation de la paix fragile au Mali, une mise au point académique s’impose dès lors indispensable.

 

Les allégations présidentielles en cause suscitent bien une double interrogation :

Primo : Qu’en est-il de l’exactitude juridique de l’inculpation de l’ancien Président de la République ; autrement dit, les déclarations présidentielles seraient-elles un moyen politique pour faire passer un message politique présidentiel aux députés afin qu’ils se décident vite à voter la mise en examen d’Amadou Toumani TOURE  devant la Haute Cour de justice ?

Secundo : Est-ce que les députés sont tout-à-fait et suffisamment éclairés sur la rigueur des immunités constitutionnelles consacrées au chef de l’Etat, avant de procéder à l’ouverture d’une telle poursuite pénale dont l’aboutissement reste véritablement hypothétique notamment au regard du droit constitutionnel malien en vigueur ?

S’agissant de la première question, les professeurs Bernard BOULOC et Haritini MATSOPOULOU, entre autres, ont souligné que : « la personne faisant l’objet d’un mandat de justice, autre qu’un mandat de recherche, doit être considérée par les officiers et les agents de police comme étant mise en examen, encore même qu’une telle mesure ne lui aurait-elle pas été notifiée » (Voir droit pénal général et procédure pénale, Sirey, Paris, 2006, P317).

C’est après la décision politique de l’Assemblée Nationale que les mandats de justice sont alors envisagés par la Commission d’instruction de la Haute Cour de justice. L’absence de mandats de justice explique ainsi la non-saisine de la Haute Cour, seule compétente en la matière en cause. C’est pourtant l’instruction de la décision politique de l’Assemblée Nationale par cette commission d’instruction de la Haute Cour qui marquerait bien le déclenchement de la procédure pénale envisagée. , En droit, il y’a donc bien lieu d’élever des doutes sérieuses sur la crédibilité juridique des allégations présidentielles avancées dans Jeune Afrique, portées à l’encontre du Président Amadou Toumani TOURE.

Dans un contexte politique aussi alambiqué et du fait du déficit récurrent d’un réel consensus politique autour de la question visant l’inculpation ou non du Président TOURE, l’interprétation, selon laquelle les déclarations présidentielles visées n’ont de vocation que d’instrumentaliser les députés à voter massivement en faveur de l’inculpation, pourrait bien être retenue, étant donné que le Président de la République est constamment et suffisamment tenu informé de cette situation du fait de sa gravité et de l’importance de la personne visée.

Alors dans cette hypothèse, l’interview présidentielle visée pourrait bien demeurer une tactique politique réfléchie pour faire passer un message politique aux députés. Dans ce cas, c’est le principe de la séparation des pouvoirs qui a été manifestement violé par le garant de la constitution.

 

ATT n’a fait l’objet d’aucune inculpation

On peut également justifier la poursuite de la discussion à L’Assemblée Nationale relative à l’inculpation de l’ancien Président de la République par le fait que les députés n’aient pas reçu les informations juridiques sur la réalité et la rigueur des immunités constitutionnelles reconnues au chef de l’Etat durant l’exercice des mandats présidentiels. Sur ce thème, les écrits de deux éminents professeurs suffiront à éclairer toutes les bonnes volontés. Selon le professeur Gérard CORNU, l’immunité constitutionnelle accordée au Président de la République est « une cause d’impunité qui, tenant à la situation particulière de l’auteur de l’infraction au moment où il commet celle-ci, s’oppose définitivement à toute poursuite alors que la situation créant ce privilège à pris fin » (voir vocabulaire juridique, PUF, Paris, 8è édition, p 4335).

Au professeur  Olivier BEAUD d’ajouter que «  le seul fait de constater l’état de la personne suffit à interrompre, non point le procès, mais la procédure d’enquête préliminaire ». (Voir l’immunité du Chef de l’Etat en droit constitutionnel et en droit comparé, RFDA, PUF, Paris, N°6, 2001, p1127).

Un arrêt du 10 décembre 2001 de la Cour de Cassation française a indiqué également qu’ « il est impensable qu’un chef d’Etat puisse être mis en cause par le juge pénal pour des faits accomplis durant les mandats présidentiels et qui n’avaient pas donné lieu à inculpation ».

Dès lors que les finalités recherchées dans une telle éventuelle inculpation ne peuvent être régulièrement atteintes, il est dès lors judicieux que les représentants du peuple se concentrent davantage sur des préoccupations nationales essentielles, comme le recouvrement de l’intégrité du territoire national.

Il est un principe sacro-saint en droit constitutionnel, puisque la « responsabilité présidentielle », chaque fois qu’il en est question, relève toujours de cette discipline juridique, qu’un Président de la République, fut-il ancien,  ne pourrait aucunement être astreint devant une juridiction quelconque pour des faits qui remontent à ses présidences et qui n’avaient alors pas fait l’objet d’incrimination. Le Président Amadou Toumani TOURE a librement démissionné et n’a fait l’objet à l’époque d’aucune inculpation pénale. Aujourd’hui, étant devenu citoyen ordinaire, le droit constitutionnel s’oppose qu’il lui soit appliqué les dispositions constitutionnelles visant le Président de la République.

La conséquence majeure découlant de ces déclarations pour le Président Ibrahim Boubacar KEITA est qu’il sera tenu désormais pour responsable de l’éventuelle inculpation du Président TOURE devant la Haute Cour de justice. La sagesse doit donc le guider, au regard des expériences de procès politiques vécues au Mali, de voir davantage plus grand et plus loin.

Mamady Sissoko

 Docteur d’Etat en droit public

PARTAGER

93 COMMENTAIRES

  1. Quel spectacle ,que le delire continu .Ainsi le journaliste continu son travail, IBK continue a gere son pouvoir ,ATT concontinue son exil et sur Maliweb que les uns et les autres continue de se contrarier . Un jour ou l’autre tot ou tard tard chacun comprendra quel est son role dans ce beau ppays et on serais tous alaise. Mais une chose arretons d’amadouer ceux qui sont fort aujourd’hui peut faible dem1 cas d’ATT et du capitaine-general Sanogo. Car la roue tourne et la vie continue…..le Mali demeure.

    • ATT LE BATISSEUR
      IL FAUT DIRE A IBK DE REALISER
      ATT EST TRANQUILLE
      ATT AN BI SA Y NOFE

  2. Ces 2 chefs vampires doivent même tous les 2 repondre devant le peuple malien. L’un est pas meilleur que l’autre et vice versa.

    Pauvres de Nous, dommage que les yeux, les oreilles et les bouches restent toujours clouer 👿 😈 👿 .

  3. Le président Ibrahim Boubacar Keita n’y ait pour rien dans cette histoire d’ATT. Il faut juste reconnaitre que l’ancien président est en train de subir les conséquences de ses faits.

    • ATT LE BATISSEUR
      IL FAUT DIRE A IBK DE REALISER
      ATT EST TRANQUILLE
      ATT AN BI SA Y NOFE

    • ATT LE BATISSEUR
      IL FAUT DIRE A IBK DE REALISER
      C’EST PAS BOUCHE IL FAUT DIRE A IBK DE TRAVAILLER
      C’EST CE QUE LES MALIENS VEULENT DU CONCRET
      ATT EST TRANQUILLE
      ATT AN BI SA Y NOFE

  4. Tout d’abord je pense qu’IBK n’est en rien concerner sur tous ce qui implique ATT. c’est plutôt ses propres faits qui l’ont entraîné dans cette merde.

  5. Je ne suis pas juriste mais je vais m’efforcer de les imiter en disant que toutes personnes est
    Présumée innocente jusqu’à ce que sa culpabilité ait été prouvée.
    Pourquoi donc tout ce brouhaha ? IBK n’est pas Abdramane Niang alors laissez-le en-dehors de cette histoire car il n’a fait que donner son avis. Si la haute cour de justice montre sa culpabilité; il sera inculpé dans le cas contraire elle le relaxera.

    • ATT LE BATISSEUR
      IL FAUT DIRE A IBK DE REALISER
      ATT EST TRANQUILLE
      ATT AN BI SA Y NOFE

  6. Moi je ne comprends pas notre acharnement contre le président IBK car il n’est pas l’instigateur de cette poursuite contre ATT donc laissons la justice faire son travail et on verra bien si des poursuites seront engagées ou pas.

  7. IBK n’a pas lancé ses poursuites contre l’ancien président ATT il ne fait que dire ce qui est.
    ATT est accusé de violation du serment prêté ; facilitation de la pénétration et l’installation des forces étrangères sur le territoire national ; destruction d’outil de défense nationale ; démoralisation l’armée ; destruction, soustraction et ou l’enlèvement des objets, matériels, documents ou renseignements relatifs au secret de la défense nationale.
    Qu’il apporte les preuves de son innocence et la justice tranchera.

    • ATT LE BATISSEUR
      IL FAUT DIRE A IBK DE REALISER
      C’EST PAS BOUCHE IL FAUT DIRE A IBK DE TRAVAILLER
      C’EST CE QUE LES MALIENS VEULENT DU CONCRET
      ATT EST TRANQUILLE
      ATT AN BI SA Y NOFE

  8. Mr. Le journaliste, l’autonomie de la presse ne signifie pas la fourberie, non. Donc faites attention n’offrez pas de la fiabilité aux éditoriaux . La loi s’en chargera de lui

  9. Il y a des personnes qui n’ont encore rien compris dans ce pays. Il faut qu’on se mette quelques chose l’épisode ATT est bel et bien TERMINE.
    Donc si nous sommes autant naïf pour mettre à mal notre quotidien pendant que lui se la coule douce dans son exil ; on n’aura que nos yeux pour pleurer et il n’aura que faire de ça car lui et sa famille nous regarderons avec un œil indifférent quand nous aurons tout perdu.
    Alors faisons gaffe car nous n’avons que le Mali SEUL !

  10. A mon avis, je remercie le président pour ces infrastructures réalisées et encours de réalisations dans la 4 ème région. A l’affirmation de ce journaliste, je dirai qu’il faut faire la distinction entre l’homme et les institutions. En effet, les hommes passeront et les institutions demeureront. Donc, pas de polémique autour de cette affaire ATT et IBK.

  11. Pour ma part, j’aimerais féliciter et encourager le président pour toutes ces réalisations. En effet, je tiens à dire que le Mali n’est et ne sera jamais la propriété privée de quelqu’un. Nous contribuons chacun à sa manière à la construction de ce pays. Donc monsieur le journaleux, c’est parce que ATT n’est pas là aujourd’hui que nos institutions devraient s’arrêter de tourner? ❓ ❓ ❓ ❓ ❓
    Epargnez nous de vos torchons SVP ! ❗ ❗ ❗ ❗ ❗

  12. Trancher en justice est un processus qui prend du temps donc nous devons garder raison et attend le verdict de la commission.
    Il faut plus d’éléments dans ces dossiers. Comment mener les enquêtes etc…

  13. C’est à la haute cour de justice de trancher si ATT doit être condamner ou pas. Sinon, ces partisans doit savoir qu’il n’est pas à l’abri d’une imminente poursuite. Les faits cités l’accablent énormément.

  14. Cette cours de justice a en possession des dossiers très sensibles donc elle a besoin de réunir toutes les preuves pour trancher. Mais jusque-là, il est encore innocents et nous attendons les résultats de l’enquête chers partisans

  15. ATT ne peut pas bénéficier d’une grâce présidentielle pour ce qu’il a fait. Le pays souffre encore des affres de ces erreurs. Les faits qui l’accablent sont nombreux et il ne pourra pas éviter la prison, j’en suis sur !!!

  16. ATT doit présenter ses excuses à toute la nation entière car il a vraiment trahi notre pays en le laissant dans la main de nos ennemis. Il est à la base du coup d’état avorté qui a fait tuer les bérets rouges.

    • ATT LE BATISSEUR
      IL FAUT DIRE A IBK DE REALISER
      C’EST PAS BOUCHE IL FAUT DIRE A IBK DE TRAVAILLER
      C’EST CE QUE LES MALIENS VEULENT DU CONCRET
      ATT EST TRANQUILLE
      ATT AN BI SA Y NOFE

  17. IBK est un homme de paix et il ne peut s’ingérer dans les décisions de la justice sinon ATT est reconnu coupable. Les partisans doivent savoir que nul est au dessus de la loi et aucun crime ne sera impuni

  18. Ne doutez nullement, ATT va répondre à la barre. Il y va pour, l’honneur de la République

    VIVE LA RÉPUBLIQUE

  19. Pour votre information, le président de la République Ibrahim Boubacar Keita n’a rien contre son prédécesseur. Il n’a fait que dire la vérité, de plus ce n’est pas lui qui a mis ATT dans cette situation embarrassante.

  20. Si vous estimez qu’Ibrahim Boubacar Keita a quelque chose contre l’ex président ATT, vous vous trompez sur toute la ligne. Qu’est-ce que ATT a bien pu lui faire pour qu’il se mette contre lui ?

  21. Ne soyez pas con, l’actuel chef de l’Etat ne peut rien vouloir de mauvais contre son prédécesseur. Je rappelle que ce n’est pas IBK qui a accuser ATT de haute trahison mais plutôt Sanogo et sa bande.

  22. Avant toute chose, je tiens à préciser que l’actuel président de la République n’a rien à avoir avec l’accusation d’ATT. Si ce dernier est accusé de haute trahison aujourd’hui, c’est bien la faute du Général Amadou Aya Sanogo.

  23. Foutez la paix à IBK, il n’est pas celui qui a fait le coup d’Etat contre ATT, ni celui qui l’a accusé de haute trahison. Vous devez juste comprendre que cette déclaration du président IBK ne change rien par rapport au fait que la justice sera faite.

    • ATT LE BATISSEUR
      IL FAUT DIRE A IBK DE REALISER
      C’EST PAS BOUCHE IL FAUT DIRE A IBK DE TRAVAILLER
      C’EST CE QUE LES MALIENS VEULENT DU CONCRET
      ATT EST TRANQUILLE
      ATT AN BI SA Y NOFE

  24. Si vous n’avez rien à dire, vous êtes prié de fermer la bouche, car jamais au grand jamais IBK n’aura rien contre ATT. L’homme est le seule maitre de ses actes, ATT a juste mérité les retombés de ce qu’il a semé c’est tout.

  25. 😆 😆 😆 😆 😆 De toute évidence, cette déclaration d’Ibrahim Boubacar Keita ne change rien au fait que la sentence de la justice s’exerce sur ATT. Ne vous acharnez pas sur IBK juste par ce qu’il a mis les points sur les « i ». 😆 😆 😆 😆 😆

  26. Au lieu de vous en prendre à IBK, pourquoi vous ne pointez pas Amadou Aya Sanogo du doigt. Il me semble, qu’il celui qui est à la base de tout ce qu’il arrive à ATT aujourd’hui. De grâce, IBK n’a rien à avoir avec cette histoire.

  27. L’ancien président Amadou Toumani est accusé de haute trahison bien avant l’élection d’IBK à la tête du pouvoir. Les auteurs du coup d’Etat du 22 mars 2012, ne se sont pas limités au coup d’Etat. Mais ils ont aussi dénoncés ATT, donc laissez IBK en dehors de cette affaire.

  28. Boureima Nantoume vous oubliez que le sud qui vous nourri pauvre types qui ne savent rien faire que du briquandage meme si on vous tout le mali vous ne pourrez rien faire bandes de pareusseux .

  29. 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 La vérité est dur à entendre mais il faut quand même le dire, c’est ce qu’IBK a fait lors de cette entretien. Vous ne pouvez en aucun cas nier les faits de cet homme, laissez la justice faire son travail.

  30. ATT n’est pas accusé sur la base des paroles gratuite, les faits sont visibles et véridique. L’accusation de haute trahison soutenue contre ATT est véridique. L’ancien président a livré son pays à ses ennemis, les preuves sont plus justes et plus précise qu’on ne peut l’imaginer. ATT doit payer pour ses actes commis. Oublier IBK parce qu’il n’a rien avoir dans ce litige.

  31. Comme on le dit si bien la justice est lente mais elle n’oublie jamais sa proie. Les proches d’ATT ne doit pas se plaindre à plus forte indexé IBK, ce n’est pas IBK la justice, la justice est indépendante. La Haute Cour de Justice peut repoussée la session comme elle le veut la population malienne ne veut pas entendre parler de ce traitre national.

  32. Les blessures ne sont pas encore cicatrisées et la population se rappelle toujours des méfaits de son régime comme si s’était hier. Il doit toujours rester en exile pour que la population malienne soit apte de le pardonner et qu’il réponde aussi de ses actes ignobles devant la justice malienne, ce qui pourra consolider la paix

  33. Le sors D’ATT ne dépend pas d’IBK, mais plutôt de la justice malienne. ATT est trahi de haute trahison par la justice malienne alors qu’il réponde de ses actes. IBK n’a rien à avoir dedans.

  34. Dans sa parution n° 3733 du mardi 28 avril, L’Indépendant a publié, en exclusivité, un document dit officiel, avec ce titre : « Plus de 663 milliards de FCFA injectés dans la Défense et la Sécurité sous ATT de 2002 à 2012 ». Le lendemain, le même journal apporta un rectificatif, en précisant que ce sont 897 milliards de FCFA au lieu de 663 milliards de FCFA.

  35. Oui tu as raison IBK n’à rien n’avoir avec le cas ATT, c’est à la justice que les proches d’ATT doivent répondre. Le pouvoir exécutif ne peut intervenir dans les affaires du pouvoir judiciaire. C’est la justice malienne qui dispose du traitre nationale et le président de la république. ➡ ➡

  36. Les proches d’ATT ignore-t-il la séparation des pouvoirs dans la démocratie. ATT est accusé de haute trahison par la justice malienne et non par IBK. Que les proches d’ATT se mettent cela dans le crane.

  37. IBK a parfaitement raison, c’est à la justice qu’on doit demander des comptes dans le cas ATT, c’est la haute cour de justice qui retient les faits passés contre lui. ATT doit payer pour tout ce dont il a fait de mal pour la nation malienne.

  38. IBK jusqu'à preuve du contraire n'a rien contre ATT, c'est la justice malienne qui acuse ATT et non IBK. IBK est tout a inocent du sort réserver à ATT. ATT se doit de ce défendre face à la justice et non face à IBK.

  39. IBK jusqu'à preuve du contraire n'a rien contre ATT, c'est la justice malienne qui acuse ATT et non IBK. IBK est tout a inocent du sort réserver à ATT. ATT se doit de ce défendre face à la justice et non face à IBK.

  40. Les militaires maliens ont été traités de tous sortes sous le régime d’ATT, le fameux garant de la paix. Des militaires ont été égorgés d’autres torturés…… L’insécurité régnait dans le nord Mali. La circulation des armes, drogues, alcool étaient devenu indispensable. Les civiles vivaient dans l’insécurité totale.

    ATT a manquer du respect aux maliens…

  41. La manipulation de l’opinion publique devient une habitude chez certains journalistes. Dans le seul but de créer la confusion, c’est un délire grave.
    Cet article ne mérite même pas d’être lu…

  42. Au Mali je ne sais pas comment d’autres fonctionnent ?
    Ce sont les mêmes personnes qui ont pendant le temps ATT ont tout raconter de mauvais sur lui, maintenant ils s’en prennent aux dit de notre très chère président IBK.
    Il faut que les maliens soit conscient et ne prennent pas en compte les critiques de nos journalistes.
    Nous avons confiance en la justice malienne et cette justice saura mettre terme à l’impunité au Mali.

  43. IBK n’a absolument rien contre l’ancien président, nous savons tous que le président IBK est un homme juste qui agit contre l’impunité. Cela ne fera pas de lui celui qui veut un malheur à l’ancien président, nous sommes tous conscient de ce qu’a fait l’ancien président contre le développement de ce beau pays.
    Que justice soit…

  44. Il faut que les dépités réagissent vite pour cette affaire, ATT doit répondre à ses actes.

  45. Le peuple ne veut même pas voir la tête de ce type. Les journalistes créent tant de polémique à ce sujet. Allez faire du thé mes chères, si vous n’avez pas d’autre boulot.

  46. Mr. Le journaliste, la liberté de la presse ne veut surtout pas dire la liberté de mentir, non. Donc faites attention ne donnez pas de la crédibilité aux articles qui n’en vaut pas la peine. ATT a commis plus qu’un crime, pour ce fait il doit être jugé.

  47. UN ÉGOÏSTE EST UN MÉCRÉANT .LA MAJORITÉ DES SUDISTES SONT DES ÉGOÏSTES
    . UN INGRAT EST UN MÉCRÉANT . LA MAJORITÉ DES SUDISTES SONT DES INGRATS
    . PAROLE DE DIEU LE TOUT PUISSANT . VOUS AUREZ JAMAIS LA PAIX TANT QUE
    VOUS SEREZ INGRAT ET EGOISTE ET PAR LA FIN LE NORD VA SE SÉPARE DU SUD
    DU MALI CAR ON NE PEUX PAS VIVRE AVEC DE GENS INGRATS ET EGOISTE .
    UN IBK QUI NE PEUX MÊME PAS DIRE MERCI A UN ATT LORS DES INAUGURATIONS DES
    RÉALISATIONS QUI ONT PRIS FIN DEPUIS 2011.

  48. C’est la faiblesse d’ATT qui a transformé le septentrion malien en fief des bandits armés. Donc il doit s’assumer et répondre de cet acte devant la Haute Cour de Justice. 😀 😀 😀 😛 😛 😛

  49. ATT a vendu ce pays. Jamais on ne pourra le pardonner. Tout le peuple malien souhaite le voir répondre de ses actes. C’est lui qui a mis le pays dans le chao total. 😈 😈 😈 😉 😉 😉

  50. ATT n’a qu’une seule place. Il doit aller chier dans les cellules de la cour Pénale de justice. Vu les chefs d’accusation portés contre lui. Il n’a aucune chance de s’en sortir. 🙄 🙄 🙄 😈 😈 😈

    • UN ÉGOÏSTE EST UN MÉCRÉANT .LA MAJORITÉ DES SUDISTES SONT DES ÉGOÏSTES
      . UN INGRAT EST UN MÉCRÉANT . LA MAJORITÉ DES SUDISTES SONT DES INGRATS
      . PAROLE DE DIEU LE TOUT PUISSANT . VOUS AUREZ JAMAIS LA PAIX TANT QUE
      VOUS SEREZ INGRAT ET EGOISTE ET PAR LA FIN LE NORD VA SE SÉPARE DU SUD
      DU MALI CAR ON NE PEUX PAS VIVRE AVEC DE GENS INGRATS ET EGOISTE .
      UN IBK QUI NE PEUX MÊME PAS DIRE MERCI A UN ATT LORS DES INAUGURATIONS DES
      RÉALISATIONS QUI ONT PRIS FIN DEPUIS 2011.

  51. Il faut que ce traitre d’ATT passe devant la CPI. Parce qu’il n’a rien fait pour empêcher la venue des assaillants au Mali. Avant d’entrer en fonction, le président de la république prête le serment suivant : «je jure devant Dieu et le peuple malien de préserver en toute fidélité le régime républicain, de respecter et de faire respecter la constitution et la loi, de remplir mes fonctions dans l’intérêt supérieur du peuple, de préserver les acquis démocratiques, de garantir l’unité nationale, l’indépendance de la patrie et l’intégrité du territoire national.
    Je m’engage solennellement et sur l’honneur à mettre tout en œuvre pour la réalisation de l’unité africaine». Est-ce qu’il a respecté son serment ?
    Je dirai non. Car la constitution dit que la menace contre la sécurité nationale est considérée comme une Haute trahison. Et c’est le cas d’ATT.

  52. C’est facile pour d’autres d’accuser IBK. Sinon tout malien honnête savent parfaitement qui doit être accusé ou pas.
    Des ignorant ne peuvent que tenir IBK coupable de cette crise et de ses complications que connais le pays, pendant que c’est commencé bien avant son arriver au pouvoir. ATT a mélangé le pays avant de partir,
    Et c’est IBK qui ramasse les peaux cassé, et Apha qui faisais croire aux maliens que tout allait bien tan disque c’était le contraire. Alors s’il vous plait soyez des maliens honnêtes.

  53. ATT est un traitre de qualité supérieure. Il doit à tout prix répondre de cette haute trahison qui lui est reprochée. Un chef de l’Etat ne doit en aucun cas porter atteinte à la sécurité de son pays. Il a négligé la sécurité des maliens. Cela s’explique par l’arrivée des rebelles sur le territoire avec leurs armes.

  54. Personne ne sera jugée par la bouche dans ce pays. Nous sommes un Etat de droit. L’ancien président, Amadou Toumani Touré est à l’exil. depuis bien avant l’arrivée d’IBK aux affaires, il y avait une plainte contre ATT. Donc épargnons IBK de cette histoire. Il n’a fait une simple déclaration. Ce qui n’est pas d’ailleurs une mauvaise chose. 😆 😆 😆 💡 💡

  55. S’il nous faut laisser tomber ATT au nom de la réconciliation nationale et au motif qu’on ne peut pas le juger par la bouche, on serait obliger non seulement de libérer Amadou Haya Sanogo mais aussi de pardonner tous les criminels a commencé par le GMT et les bandits armés du septentrion. Hors question que son dossier soit abandonné. 😛 😀 😀 😀

  56. Tous les maux dont souffre ce beau pays sont dus à la médiocrité de ce dirigeant malhonnête qu’est ATT. Un traitre n’a autre place que de faufiler entre les cellules de prison. ATT n’a plus de place au Mali. 😥 😥 😥

  57. ATT tout comme Amadou Haya peuvent être pardonnés. Mais dire qu’on veut juger ATT par la bouche est une question de partie prise. Mais je comprends aussi que ces gens sont tous des pro-ATT. On ne peut pas les écouter. 👿 👿 💡 💡 💡

  58. Je suis aminé d’un sentiment de hâte pour attendre le jour où ATT passera devant la justice pour «haute trahison». Il doit encourir une peine de prison à perpétuité. Je suis convaincu que le rapport de la commission ad hoc retiendra des preuves concrètes contre lui. L’un des faits pouvant donner lieu à une éventuelle accusation de l’ancien chef de l’Etat. En 2012, après la chute de Kadhafi, il a laissé les anciens combattants de ce dernier, rentrent dans notre pays sans passer à un désarmement de ceux-ci. ➡ ➡ ➡ 😥 😥 😥

  59. ATT EST TROP FORT POUR CES PETITES COMBINES
    ATT N’A RIEN A SE REPROCHER
    C’EST A IBK DE FAIRE QUE CE QUE ATT A RÉALISE
    CHOSE IMPOSSIBLE POUR LUI
    N’EST PAS ATT QUI LE VEUT
    ATT EST SUPER
    AN BI SA Y NO FE ATT

    VIVE ATT

    • Ton ATT (Amadou Trop Truffion) est un éléphant en poterie. Un lache et point barre.
      Kouroukanfouga a démontré que ATT ne devait pas gouverner le bateau Mali. Je veux parler de la couronne formée autour du soleil en çe 29 septembre à 13 heures lors de la pose de la première pierre du musée de Kourokanfouga et devant le peuple noble du mandé.

      VIVE LA REPUBLIQUE

  60. Ces journalistes sont un vrai tas de merdes dans ce pays, des journalistes qui ne sont même pas capable de nous donner de bonnes informations en temps réel, ils ne savent que dire du mal du régime et de son entourage !!!

  61. Nous n’avons que faire de vos diffamations dans ce pays, vous nous la cassez les oreilles chaque jour que DIEU fait !!! Nous en avons marre d’écouter vos conneries tous les jours !!!

  62. Les journalistes maliens ne se lasseront jamais de vouloir créer une sorte de tension entre le gouvernement et la population tous les jours !!! Ce qui m’étonne le plus, est qu’ils font cela sans raison valable !!!

  63. Je ne comprends vraiment pas les journalistes maliens, pourquoi s’acharnent autant sur le président de la république et son gouvernement, ils ne vous ont absolument rien fait !!!

  64. Monsieur Sissoko le dossier d’ATT n’est pas dans la main d’IBK et ce n’est pas IBK non plus qui a ouvert cette procédure contre lui. Nous sommes dans pays de droit et nous avons des grands intellectuels plus que toi. Ce n’est pas toi qui vas venir nous enseigner le cours du droit et si tu n’es pas content toi aussi tu peux intenter une procédure contre l’accusation de ton ancien boss.

    • ATT LE BÂTISSEUR
      IL FAUT DIRE A IBK DE RÉALISER
      ATT EST TRANQUILLE
      ATT AN BI SA Y NOFE

  65. Ces journalistes de con ne vont jamais nous laisser tranquille dans ce pays, ils sont toujours là à envenimer les situations et à dire du n’importe quoi !!!

  66. ATT ne doit pas être laissé, il faut qu’il soit jugé pour tout ce qu’il fait. Même les simples animateurs des radios circulaient dans les voitures V8, les filles du président ont fêté leurs milliards. Il faut qu’il soit jugé.

  67. Ces journalistes de merde nous portent la poissent à chaque fois, nous ne pouvons jamais être tranquille dans ce pays !!! Tous les maliens cherchent une porte de sortie, pourquoi voulez-vous faire perdre espoir aux gens ?

  68. Nous n’avons absolument pas besoin de vos conneries en ce moment précis, la population n’a pas besoin d’être plus agitée que cela !!! Donc s’il vous plait, gardez vos remarques pour vous même !!!

  69. Les massacres d’AQUEL HOC, la prise des régions du nord, l’avènement d’AQMI au nord du Mali, les groupes rebelles sont tous venus au MALI par le laxisme d’ATT et son régime. IL doit répondre à ses actes et c’est normale aussi.

  70. ATT est à la base de tous les mauvais comportements que connaisse aujourd’hui l’administration malienne. Corruption, détournement, mauvaise gestion. C’est ATT qui a tout permis au Mali et à tous les genres de personne.

  71. Ce monsieur même ne maitrise pas ce qu’il dénonce. Mais je pense que c’est l’AN qui a ouvert cette poursuite judiciaire contre ATT et non IBK. Même si c’est fait avant IBK mais l’Etat c’est la continuité et c’est obligatoire qu’IBK suive le dossier.

    • Kassim, lis bien ce qu’il a écris, dans jeune afrique que jai lu et qu’une partie a été souligné dans cet article par son propriétaire, IBK parle d’inculpation d’ATT. Cela n’a jamais été fait. Il n’a pas ce pouvoir. Ce ne pas moi qui le dit. Je te renvoie lire la constitution malienne. Les règlement de compte n’a fisse jamais mais le président IBK a tous les moyens de le faire. Il a la majorité mais c’est une honte pour la nation qu’il s’exprime comme le temps de Soundiata KEITA non!

  72. C'est la faute à ATT tout ce que nous vivons actuellement comme calvaires depuis quatre ans? ATT a trahi le Mali, c'est lui qui a laissé entrer les rebelles chez nous avec des armes lourdes et c'est lui a engendré la corruption au Mali dans tous les domaines et sur tous les plans.

  73. Il est temps que nous prenons conscience de la gravité de la situation et que nous arrêtons de faire de la diffamation cher journaliste, il est temps que nous nous donnons la main, que nous allons dans le même sens que ça soit les journalistes, l’opposition et le régime en place, et que vous arrêtez de nous emmerder !!!

  74. Laissez-nous tranquille avec les bêtises qui vous servent d’article, trouvez-vous une autre occupation et laissez le journalisme, ce n’est pas votre métier mon cher !!!

  75. Monsieur ton ATT a donné des enfants maliens aux massacres, son régime a pillé la caisse nationale comme il veut. Même les sans diplômés étaient dans la fonction publique. C’était le pire avec ATT.

  76. Monsieur SISSOKO c’est l’assemblé nationale qui a ouvert cette poursuite judiciaire contre ATT au temps de SANOGO, renseignez vous SVP.

  77. Regarde moi cet ancien griot de madame TOURE. Monsieur si vous étiez à la merci de LÔBÔ cela n’est pas notre problème et tu nous laisses tranquille.

  78. Monsieur le journaliste, vous croyez impressionner les gens peut-être avec ces informations venues du grand marché, là où on dit tout et n’importe quoi à la fois !!! Vous rêvez en plein midi !!!

  79. Monsieur le journaliste cela ne vaut plus une polémique les enquêtes sont en cours et ce n’est pas IBK aussi qui a ouvert cette procédure contre lui, donc fous nous la paix.

  80. Monsieur SISSOKO ce dossier de l’ancien président AMADOU TOUMANI TOURE est antérieure au régime d’IBK donc, il ne faut pas accuser IBK pour rien.

  81. Jugez Sanogo d abord lui qui est entre vos et qui a tue sans froid des centaines de personnes et qui a détourné des milliers de milliards après vous pouvez pensé à juger le digne fils du pays ATT

Comments are closed.