Ménaka : le massacre d’AL MOURABITOUN auquel on a échappé !

3

Adnan Abou Oualid AL SAHRAOUI est prêt à tout pour faire capoter les Accords d’Alger. Mon enquête à MENAKA prouve que son groupe s’apprêtait à commettre la semaine passée le plus atroce des massacres contre le peuple DAOUSSAK près de MENAKA.

Mauvaise planification, mauvais œil ou mauvais chef, on est vraiment passé à coté du bain de sang et ce sont les criminels qui ont payé, quelle que soit leur étiquette officielle.

Il est temps pour les groupes signataires d’ALGER et d’ANEFIS de mettre un terme aux agissements des criminels qui se cachent traitreusement dans leurs rangs.

 

Comme nous le savons tous Abou Oualid AL SAHRAOUI sévit depuis (trop) longtemps déjà, non seulement au Niger mais aussi dans notre beau pays. Il a rappelons-le grandement participé à l’attentat contre le camp militaire d’Agadez qui a coûté 19 morts au Niger, ainsi qu’à ceux contre la Terrasse, qui a fait 5 morts (trois Maliens, un Français et un Belge) et contre le Radisson Blu en causant 27 ! Ces derniers sont une plaie béante dans nos mémoires, une honte qu’il nous fait porter !

 

C’est peu de choses vraiment comparé ce à quoi nous venons d’échapper. Je rentre de MENAKA à peine ce matin après 4 jours d’enquête et je suis en mesure de vous livrer les infos trouvées à la suite de l’opération controversée de BARKHANE auprès des autorités de la région : certains de ceux qui sont prisonniers (depuis plus d’une semaine, ce qui indiquerait en quelque sorte leur culpabilité puisque les Français sont, jusque la, connus pour relâcher les innocents après quelques jours…) ont parlé et le verdict ne semble pas aller dans le sens de OULD MATALY et du Fahad AG AL MAHMOOD :es combattants « neutralisés » par les Français appartenaient bien en vérité à AL MOURABITOUN. Douze tués, et dix prisonniers revendiqués par la PLATEFORME, et sans aucun doute quelques fuyards. Ils s’abritaient tapis sous les arbres pour préparer une attaque d’ampleur contre un groupe de DAOUSSAKS dans le village d’IN FOUKARATEINE. D’après mon contact parmi les notables locaux, qui ont leurs sources personnelles, avec qui j’ai conversé longuement ces jours derniers, et comme je l’ai déjà écrit la semaine dernière, ils étaient réellement armés jusqu’aux dents et encore au-delà. Roquettes, grenades, munitions en veux tu-en voilà : cela avait donc assez peu de rapport avec la boite à outils de celui qui vient expliquer les accords d’ANEFIS aux populations de la région de MENAKA, comme le prétendent certains. De plus, Adnan Abou Oualid AL SAHRAOUI et ses amis d’AQMI étaient bien présents à l’endroit où était également les combattants du GATIA et du MAA pour coordonner les préparatifs de l’attaque contre le village !

 

La folie criminelle de ces groupes, qui recrutent à nouveau, dont beaucoup de peulhs, ne connait pas de bornes et celui-ci était sans doutes aucun très déterminé à semer le chaos à IN FOUKARATEINE, dans le cadre probable d’une lutte territoriale contre le MNLA et d’autres groupes rivaux. La conséquence à n’en pas douter vise à contrôler plus de zones de trafics et à saboter le statut quo très relatif mais authentique dont le MALI bénéficie depuis la signature des Accords d’Alger.

 

Alors, lucidement, posons-nous encore ces questions :

 

Pourquoi des éléments du MAA comme le député OULD MATALY et d’autres se retrouvent mêlés à cette sale histoire ?

Comment cela se fait que ces combattants revendiqués du MAA et du GATIA se trouvaient côte à côte de terroristes connus du groupe AL MOURABITOUN dont Adnan le Sahraoui ?

Si ces gens étaient bien des ennemis des terroristes comme le dit hier dans la presse le vitupérant secrétaire général du GATIA, Fahad ag AL MAHMOOD, pourquoi le GATIA ne les a-t-il pas attaquer ? Normalement, n’importe quel groupe de combattants pro-MALI qui verrait en toute conscience Adnan Abou Oualid AL SAHRAOUI camper à coté de lui et de ses amis dégainerait avant même de lui laisser le temps de déballer sa tambouille !

 

Je n’ai pas la réponse à ces questions malheureusement fondamentales, mais aussi à d’autres aussi troublantes, par exemple la présence de caisses de munitions en grand nombre. Je ne doute pas que d’autres informations remonteront vers mes confrères et à moi-même !

 

Cette terrible tragédie à laquelle nous venons d’échapper, c’est une chance pour la paix du MALI. Mais ne nous y trompons pas, AL MOURABITOUN, ANSAR DINE et AQMI sont toujours à l’affût derrière notre épaule. Ceci doit résonner comme un avertissement pour tous et toute !

 

 

Idrissa KHALOU

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Mr. Khalou, le fait d’etre ” côte à côte de terroristes” ne prouve rien! S’ils n’avaient pas un moyen sure de neutraliser ces derniers ce serait suicidaire de les attaquer… ce genre des compromis de circonstance existe. Tout le monde sait que Barkhane aussi etait “côte à côte de terroristes” a Kidal, entre autre, ne souhaitant pas tout boulverser (renseignements etc..) et se creer d’ennemis locaux. Et a Gao les autres “rebelles touaregs” aussi etaient “côte à côte de terroristes” . En plus les elements de Gatia ne portent avec eux leurs armes et munitions pour se proteger dans leurs missions quand ont sait que rien n’est encore sure au nord? Les autres ne restent-ils pas encore armes a Kidal? Cest une honte de continuer a accuser les victimes d’une “bavure”!

    Je rappelle que GATIA n’est pas fait en une unite anti-terroriste…..on ne leur a pas donne ces moyens. GATIA est un groupe auto-defense qui defend l’integrite territoriale du Mali contre ceux qui tentent d’occuper nos villes (Menaka etc..). Cest a l’etat du Mali et ses partenaires Barkhane et la Minusma qui recoivent de l’Argent International de mener la lutte anti-terroriste.

  2. “ils étaient réellement armés jusqu’aux dents et encore au-delà.” 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

    Sois plus précis: Ils étaient armés JUSQU’OU exactement? 😆 😆 😆 😆

    Mon frère Khalou, pour 2016, pourquoi ne pas te décider à apprendre à écrire……..en bon Français? 😉 😉 😉 😉 😉 😉 De la première à la dernière ligne, c’est du CHARABIA ton article! 🙄 🙄 🙄 🙄

    Bonne année quand même et sans rancune!

  3. Ce M. Drissa est un journaliste ou quoi? On ne comprend rien de ce qu’il écrit, ou c’est le nouveau style de 2016.Bonne et heureuse année à tout le monde sur ce site, à Maliweb et à tous les maliens (non terroristes!!!! 👿 ) .

Comments are closed.