Tribune : L’étau ne serait-il pas en train de se refermer sur le sort du Président IBK?

5

Nous avions suggéré dans une de nos précédentes publications, la nécessité de parvenir à la signature d’un Accord politique intra maliens qui garde dans ses grands principes : le maintien du Président Ibrahim Boubacar KEÏTA avec des pouvoirs réduits, un Premier ministre consensuel de pleins pouvoirs avec un gouvernement de mission, la dissolution de l’Assemblée Nationale et la révocation des conseillers en poste à la Cour constitutionnelle.

Mais, assurément le destin est cruel dans le sens qu’il est inéluctable. C’est ainsi qu’on peut qualifier le parcours atypique de M. IBK, cet homme inconnu des maliens avant le régime du Président Alpha Oumar KONARE. Un homme qui a eu les titres les plus prestigieux dans la République : Conseiller, ‘’Ambassadeur’’, Ministre, Premier ministre, Député / Président de l’Assemblée Nationale, Président de la République. Cette république qui l’a façonné sans en être parmi ceux qui historiquement présentaient les meilleurs profils politiques avant 91. Il s’agit en l’occurrence des figures connues des maliens qui ont combattu le régime du Président Moussa Traoré avec une conviction inébranlable, certains avaient été emprisonnés loin de Bamako. En cela, on doit bien s’accommoder avec les dires des religieux qui rappellent sans cesse que le pouvoir est divin et Dieu le donne à qui il veut.

Depuis la date du 5 juin 2020 qui marque le nouveau point de départ de la contestation du régime du Président Ibrahim Boubacar KEÏTA, les bonnes volontés se sont manifestées de diverses manières de l’intérieur comme de l’extérieur pour appeler les acteurs au dialogue, à la retenue. L’espoir d’un Accord politique de sortie de crise négocié a été largement exprimé, défendu et internalisé chez beaucoup. Mais à ce jour, qu’est ce qu’il en reste ? Que de continuer à espérer car dans le contexte d’extrême fragilité actuelle, il va falloir être réaliste même lorsqu’on ne doit compter d’abord que sur soi.

Au lendemain du plus grand rassemblement du Mali contemporain, avec tous les risques de dérapages qui ont émaillés la journée du 19 juin 2020, tout portait à croire que le Président allait trouver les voies et moyens de rencontrer les acteurs du M5-RFP après la première tentative avortée ; c’est du moins ce qui est attendu du garant de l’unité nationale et de la cohésion sociale. L’objectif étant de tout mettre en œuvre pour parvenir au principe de cet Accord politique. En lieu et place, le président s’est installé dans une approche de rencontres de personnalités et de mobilisation de quelques organisations autour de lui, comme s’il cherche à perdre le temps, lequel ne semble plus être son allié. On s’aperçoit aussi avec ce rassemblement puéril du palais des sports, que l’entourage du Président se dégarnit à l’exception de quelques caciques, manquant de popularité et de leadership, qui jouent leur va-tout. Heureusement que le rassemblement inopportun envisagé a été annulé. Le Président serait-il le seul à ne pas comprendre encore qu’on s’achemine vers la fin de la prolongation, qui se joue en sa défaveur ?

Nous ne sommes pas dans l’agenda du M5-RFP, mais on se rappelle qu’il y a eu deux semaines entre les deux premiers événements du 5 et du 19. De nombreux maliens redoutent un troisième regroupement, car la demande de démission du Président est fondamentalement majeure. Ce troisième rassemblement serait de toute évidence inévitable à en croire certaines sources proches du M5-RFP, si le Président IBK n’arrachait pas cet Accord dans le plus bref délai.

Dans tous les cas de figure, on peut retenir qu’il aura eu le temps et les bons conseils. Voilà donc comment risquerait de se terminer la présidence de celui qui aura incarné l’espoir de tout un peuple, avec le plus grand score en 2013 pour son élection et qui aura également fait la quasi-unanimité, des maliens, sur son incapacité à gérer le pays.

Ismaïla Alhassane ; Consultant –Bamako ; [email protected]

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. SANS AUTOCRITIQUE LE VIVRE ENSEMBLE EST IMPOSSIBLE! L ISLAM VIENT TOUJOURS AVEC L UNIQUALISME SUPREMATISTE ET ESCLAVAGISTE, AUTOMATIQUEMENT INCULQUES AUX POPULATIONS A DE DEGRES DIFFERENTS ISLAMISES(CASTRES ET DE L ESPRIT ET DU CORPS)….

    IL NE FAUT PAS QUE L ISLAM QUI, DEJA DIVISE EN MUSULMAN ET NON-MUSULMAN , DEUX FRERES DU MEME LAIT , SOIT LA BASE DE CONSTRUCTION DE NOTRE NATION, DE NOTRE VIVRE ENSEMBLE, VOILA POURQUOI LES PAYS MUSULMANS SONT TOUJOURS EN GUERRE, L OPPRESSION Y EST TRES FORTE, LA DIVISION TROP PROFONDE, LE RACISME/CLANISME C EST LA BASE, CECI ETANT L ISLAM JE REPETE NE PEUT PAS ETRE LE CIMENT DE NOTRE SOCIETE C EST CONTRE LA NATURE MEME DE L ISLAM ESCLAVAGISTE ET BELIQUEUX, RACISTE PROFONDEMENT! L ISLAM NE DOIT PAS REMPLACER NOTRE FRATERNITE NOTRE HUMANISME AVANT ISLAM NOTRE CLAIRVOYANCE, NOTRE LUCIDITE, L HONNEUR LA DIGNITEE!

  2. FOUTA FIRHUNAH! 'SI TOUS NOUS AVONS ETE ADOPTES PAR LES AUTRES C EST PARCE QU ILS SONT HOSPITALIERS, ALLEZ VOIR CHEZ LES AUTRES DANS QUEL ETAT D ABOMINATION SONT LES AUTRES ETHNIES BAMANAN,BWA,MOSSI,MALINKE INSTALLES AU NORD, AU CENTRE!!'

    ALORS DITES MOI TOUT JUSTE QUE SI L ON PARLE LA LANGUE DE QUELQU UN C EST JUSTEMENT PARCE QUE CETTE PERSONNE A ACCEPTE DANS LE CERCLE DES SIENS! LE MALINKE ET LE BAMANAN SONT SI OUVERTS QUE D AUTRES LES PENSENT D IDIOTS ET AGISSENT AINSI.

    DITES MOI QUELLE EST L ETHNIE QUI DISCRIMINE LA PLUS ET MEME PLUS SE BAT CONTRE CHAQUE ETHNIE PARTOUT EN AFRIQUE OU ELLE SE TROUVE? DUE A SON MODE DE VIE ET SA FILOSOPHIE UNIQUALISTE ET PROFITALISTE!

    OUI NOUS PEULS SOMMES PARTOUT, UN BAMBARA PARMI CERTAINES ETHNIES AU MALI SONT AUTOMATIQUEMENT CONSIDERES IMPURS, ESCLAVES, INFERIEURS, LES BAMBARAS N ONT PAS LE MEME COMPORTEMENT INHUMAIN ENVERS LES PEULHS ET AUTRES SEMI-ARABISE-ISLAMISTES.

    NE VOUS EN FAITES PAS! LE DEBAT DOIT SE FAIRE! C EST MON BUT! D AUTRES NE DOIVENT PAS SE VOIR SUPERIEURS A LEURS FRERES DOGONS, BWA,SENOUFO,MALINKE,SONRAI ET SAMOGO,DAFIN, DJELI,KAKOLO!

    LES MALIENS AU NORD ET AU CENTRE SONT CONTAMINES PAR L ISLAMO-ARABISME QUI NE MARCHE PAS SANS HIERARCHISATIONS EN CROYANCE EN ETHNIE EN CLASSE EN RICHESSE, DES CHOSES ABOMINABLES S Y PASSENT! LE DIALOGUE DOIT ETRE MENE POUR QUE LE RESPECT SOIT ETABLI! QUE LES ESCLAVES SOIENT LIBERES DE L ESCLAVAGE ARABO-ISLAMIQUE ETHNICISE!

    NOUS ETIONS LA AVANT L ISLAM FRERES! NOUS ETIONS LA AVANT L ISLAM! NOUS ETIONS LA AVANT MOHAMED! NOUS ETIONS LA AVANT LES KOURECHITS
    S INSTALLENT A LA MECQUE!

    CHERISSONS NOTRE FRATERNITEE! L ISLAM N EST PAS LA RACE DE QUELQU UN! UN NON MUSULMAN A AUTANT DE DROIT QU UN MUSULMAN SINON MEME PLUS PUISQUE LE MUSULMAN LUI MEME A CHOISI DE SE LIMITER, MAIS IL N A PAS LE DROIT DE LIMITER ET MEME DE FAIRE SUBIR DES ABOMINATIONS AUX AUTRES!

    SI TOUS NOUS AVONS ETE ADOPTES PAR LES AUTRES C EST PARCE QU ILS SONT HOSPITALIERS, ALLEZ VOIR CHEZ LES AUTRES DANS QUEL ETAT D ABOMINATION SONT LES AUTRES ETHNIES BAMANAN,BWA,MOSSI,MALINKE INSTALLES AU NORD, AU CENTRE! VOUS VEREZ OU SE TROUVE LE BON EXAMPLE D HUMANISME! JE SUIS PEULH MAIS JE VEUX QUE NOUS SOYONS REELEMENT AVEC LES AUTRES!

    KAAFAROH DU FOUTA!

  3. LES IDIOTS QUI PENSENT REPRESENTER LE PEUPLE MALIEN FONT DES PROPOSITIONS A SA PLACE!

    QUI SONT ILS POUR VOULOIR ETRE LA VOIX DU PEUPLE TOUT ENTIER? UNE MAFIA REMPLACE UNE AUTRE ET LE PEUPLE EN SOUFFRE ENORMENENT!

    LE MALI DOIT ETRE DIVISE EN ETATS, QUE LES BAMANANS VIVENT CHEZ EUX, LES DOGONS SUR LEURS TERRES LES SENOUFOS SUR LES LEURS LES SONGHAI CHEZ SOI ET LES PEUPLES NOMADIQUES ENTRE LES TERRES! BAMAKO L ETAT CENTRAL POUR TOUS QUI NE DOIT RIEN IMPOSER AUX AUTRES QUE LA DEFENCE TERRITORIALE COMMUNE ET LES TAXES COMMUNS! OU MEME RIEN EN COMMUN SI DES ETHNIES SE PENSENT SUPERIEURS A D AUTRES MIEUX VAUT NE MEME PAS COLLABORER!

    JE SUIS PEULH MAIS JE HAIS NOTRE ETHNOCENTRISME DEBILE!

    • Je ne discute pas ta foulanité frere malien tout court (parce que desormais cest du Mali qu’il est question et d’autre). Tant fait pas du tout, je ne suis pas peul moi; mais je suis un citoyen malien à part comme toi et les autres maliens.

      Mais tu es un peul de nom tout court, tu n’en a pas la culture et le savoir-etre: je defie n’importe qui parmi les 20 millions de maliens, de me prouver s’il y’a une communauté au Mali plus tolerante que les peuls, cette communauté est en verité le ciment du Mali et l’aiguille qui racorde les differents clivages ethniques du Mali.

      Ils sont la seule communaute du Mali, a avoir été et à etre les voisins seculaires de toutes les autres communautés

      Ils sont la seule communauté a avoir intégrer les cultures et les langues des principaux autres communautés du Mali (je dis principaux…) Malinke/Bambaras…; Soninke, Sonrhai, Arabo-berberes/Touaregs/Tamasheqs…

      Je defie n’importe qui au Mali, de me communiquer les noms, adresses et contacts de 100 Malinke, Bambaras, Soninke, Sonrhai… qui vous parle parfaitement le Malinke/Bambara, Soninke, Sonrhai… savent se mettre ds la peaux d’un individu appartenant à une de communautés, sur un plan purement #humain et de savoir-etre.

      Prenez un groupe de dix (10) pour causer entre eux de n’importe quel sujet de la vie. Introduisez un Malinke/bambara… parmi eux, ils vont tous tout de suite parler dans la langue du seul individu différent, pour l’intégrer au débat, a la causerie… pour l’accepter tout court comme le leur!

      Faites le meme exercice en mettant un seul individu d’origine peul parmi un groupe de Malinke/bambara, Soninke…. vous aurez honte d’avoir été ce que vous etes et pour lequel vous pensez etre plus malien et plus meritant que les autres qui ne sont simplement pas comme vous du point de vue mentalité et savoir-etre!

      LE MALI N’A ETE LIVRER AVEC LES VALISES DE LA MERE DE PERSONNE A SON MARIAGE, QUE CELA SOIT CLAIR! NE SOYEZ PAS DES GENS ATTARDÉS, IGNORANTS, JALOUX ET MECHANTS ENVERS LES VOTRES. SORTEZ DE VOS BARAQUES POUR VOIR LE MONDE AU LIEUX DE RESTER LÀ A REGARDER VOS NOMBRILS. VOUS SEULS N’ETES PAS LE MALI ET VOUS N’AVEZ PAS FAIS SEULS LE MALI! JAI MA NAUSEE

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here