Chevaliers de l’Ordre National du Mali : Cheick Mohamed Macki BA, un récipiendaire pas comme les autres

1

Discret et presque effacé, Cheick Mohamed Macki BA est l’un des adeptes les plus réputés de Karamogo Amadoublen (Paix à son âme). Il aura marqué de son empreinte, après le Prophète Mohamed (Paix et Salut sur Lui) et les Grands Erudits qui l’ont précédé dans ce combat,  la religion musulmane au Mali ; la portant là où la pensée humaine peut arriver. C’est dire qu’il a réussi, avec son engagement et sa détermination à reconvertir toute une contrée-où avec l’aide de certains partenaires, le désormais Chevalier de l’Ordre National du Mali a pu faire construire des Mosquées et des écoles coraniques. Œuvre qu’il continue de perpétuer depuis les années 80.

«Si la religion musulmane était une longueur, Mohamed Macki BA en serait le mètre». Cette citation est d’un de ses adeptes qui l’a connu il y a 20 ans. Comme pour dire que sa vie n’est consacrée qu’à la promotion de l’Islam au Mali. En tout cas, ce jeudi 12 février 2015 restera à jamais gravé dans la mémoire des adeptes de Cheick Mohamed Macki BA qui ont vu le ministre Thierno Hass Diallo lui décerner la Médaille de Chevalier de l’Ordre National du Mali. Cheick Mohamed MACKI BA a plusieurs flèches à son arc. Celui qui était prédestiné au maraboutage, va faire de l’option du développement communautaire et la promotion de l’Islam son combat. Membre de plusieurs regroupements spirituels musulmans, il est président de l’Association Malienne pour la Concorde, l’Education et la Culture Islamique (AMCECI), de l’Union des Jeunes Musulmans du Mali (UJMMA) forte de plus de 300 associations et dont les combats pour la libération des Régions du Nord et la préservation de l’Islam authentique au Mali ne sont un secret pour personne. C’est encore lui (Maki BA) qui est l’initiateur et l’artisan de la récente tournée des organisations de la société civile malienne en Europe pour aider les autorités à sortir le pays du gouffre. Mission dirigée à l’occasion par Ousmane Chérif Madani Haïdara.

Ils sont donc 10 personnalités religieuses à être fait Chevaliers de l’Ordre National du Mali par le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta pour s’être distinguées des autres. Dix autres personnalités dont des membres du Cabinet du Ministère Thierno Diallo ont reçu la Médaille de Mérite National avec Effigie Abeille des mains du ministre de tutelle. Parmi ces récipiendaires, notre confrère Habib Kane, journaliste/Chargé de la Communication du Département.

La cérémonie de remise de distinctions présidée par le ministre des Affaires Religieuses, s’est déroulée en présence du Grand Chancelier des Ordres Nationaux du Mali, Colonel Djiguiraye Touré qui, après avoir expliqué les différentes médailles, a rappelé qu’elles sont décernées aux citoyens qui se sont distingués, par leur travail à contribuer au développement de la Nation. «La médaille se mérite à travers les faits et gestes que le citoyen pose pour la paix, la défense et le développement de son pays. Après distinction, le médaillé est condamné à redoubler d’efforts dans son comportement de tous les jours », a-d-il dit à la vingtaine de récipiendaires.

Le ministre Thierno Hass Diallo a rappelé que cette remise de Médaille est la concrétisation de la volonté du Président de la République a aider l’Islam-et que chacun doit œuvrer à renforcer le dialogue inter-religion, gage d’une coexistence pacifique.

Le Porte parole des Récipiendaires, Thierno Hady Thiam a salué le geste à sa juste valeur.

Sory dit Ibrahima DIARISSO KANTE

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.