Pour leurs services loyaux rendus pour le développement de Ségou

0

Des médailles de mérite et de reconnaissance décernées au maire Ousmane Nimaga, au Députe Abdoul Galil Mansour et à l’Ex-Gouverneur Thierno B. Cissé

« Au lieu de demander ce que votre pays a fait pour vous, demandez plutôt ce que vous avez pu faire pour votre pays ». Cet adage a tout sens pour ces trois personnalités qui ont marqué par leur empreinte le développement de la commune urbaine de Ségou. Il s’agit des actuels maire et député de Ségou, respectivement Ousmane K. Simaga et Abdoul Galil Mansour Haidara. A ceux-ci s’ajoute l’ex-Gouverneur de Ségou, Boubacar Thierno Cissé. Des  médailles de mérite et reconnaissance leur ont été décernées par l’Association des jeunes premiers du Mali(AJPM).

C’est la salle Merieba Bâh qui a servi de cadre, mercredi 20 janvier 2016, pour la remise de médailles et de trophées. Pour le président de l’Association des jeunes premiers du Mali(AJPM), Lassine Diarra, son association n’a pour but que de détecter les meilleurs talents. C’est-à-dire, explique-t-il, des personnalités qui ont abattu un énorme travail pour le développement de leur commune en particulier et du Mali en général. « Après un sondage auprès des populations ségoviennes, nous nous sommes rendus à l’évidence que ces personnalités que sont : le maire Ousmane K. Simaga, le députe l’honorable Abdoul Galil Mansour Haïdara et l’ex-Gouverneur Boubacar Thierno Cissé ont transformé l’image de Ségou », a expliqué le président de l’AJPM, Lassine Diarra. Avant d’expliquer que c’est à cause de leurs services loyaux rendus  pour le développement de Ségou que vaut cette haute distinction. Un film a été projeté à l’assistance. A l’analyse, il ressort que, les activités économiques de Ségou sont dominées par le secteur primaire. L’agriculture est pratiquée par tous les citadins mais, hors de la ville. Ils cultivent du mil, du sorgho, du maïs, de l’arachide et du riz. On y enregistre quelques cultivateurs professionnels et une multitude d’amateurs qui pratiquent l’agriculture à côté de leur principal métier. Les activités du secteur secondaire sont caractérisées par un tissu industriel encore faible et tourné essentiellement sur l’agro-alimentaire avec de petites unités de transformation des produits agricoles : séchage des fruits et légumes, production de fers et conserves de fruits, etc.

La ville de Ségou, de par sa position géographique, son potentiel économique et le dynamisme de ses populations constituent  son pôle de développement.

Ces dernières années, il y a eu un véritable décollage économique de la commune du fait des efforts que déploient le Maire Simaga, le Députe Haidara et l’ex-Gouverneur Thierno Boubacar Cissé.  Avec par leur implication, il y a eu le financement du troisième Projet de Développement Urbain et Décentralisation (PDUD) pour plus de dix milliards de FCFA. Dans le cadre de ce projet, d’importants travaux ont été exécutés, parmi lesquels, la reprise de la Route Nationale N°6 (RN6) ; la réhabilitation des équipements marchants, de la nouvelle gare routière, d’une partie de la berge du fleuve Niger et l’aménagement de l’autoroute.

Parmi les grandes réalisations faites par la Mairie et qui ont contribué à changer l’image de la commune, on note l’actuel Centre de santé Communautaire (CSCOM) ; le Centre Secondaire d’Etat civil  à Hamdallaye dont le site était devenu un dépôt d’ordures ; la réhabilitation totale de la salle de délibération de la Mairie ; etc.

Avec l’implication de ces trois personnalités, la commune a également bénéficié d’un certain nombre d’infrastructures parmi lesquelles, 10 km de goudron dans la ville de Ségou, un échangeur vers la Banque Nationale de Développement Agricole (BNDA) et la grande route Bamako-Ségou en deux sur deux. Sans oublier, l’installation des feux tricolores dans presque tous les quartiers de Ségou.

A part l’honorable Abdoul Galil Mansour Haidara (en mission de l’Assemblée nationale en Inde), ces personnalités ont reçu leur médaille et leur trophée de la main du Gouverneur de Ségou, George Togo. Il dira que son prédécesseur, Thierno Boubacar Cissé, lu a laissé un énorme travail vu les immenses chantiers réalisés et ceux restants à entamer. « La haute distinction de ces personnalités est la récompense du mérite. Car, ces trois personnalités ont marqué incontestablement leur empreinte dans le développement de la commune urbaine », a-t-il conclu.

Les récipiendaires diront que cette distinction leur donne plus davantage à travailler et à œuvre pour le développement de la Commune de Ségou en particulier et de la nation entière en général.

Soulignons que cette cérémonie de remise a été agrémentée par les belles mélodies de l’orchestre Abblo et du rappeur Van Bacxi.

A. Agmour, envoyé spécial

PARTAGER