Daouda Maïga à la tête du Gouvernorat de Ménaka : Un fils du terroir au riche parcours

0

Nommé à la tête du Gouvernorat de Ménaka à l’issue du Conseil des ministres du 19 janvier 2016, Daouda Maïga est un enfant du terroir (né le 6 décembre 1965 à Tidermène, Cercle de Ménaka). Dans cette ville, fief des descendants de Firhoun, qui abritera certainement le siège du Gouvernorat, de nombreux défis attendent le tout nouveau Gouverneur. Daouda Maïga devra s’atteler à la mise en œuvre correcte de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali tant réclamée par les mouvements signataires pour asseoir un climat de cohésion et d’entente entre les communautés, au retour progressif des réfugiés et de l’administration d’Etat. Pour cela, Daouda, comme l’appellent affectueusement ses proches, ne manque pas d’atouts. Sa bonne connaissance des régions de Gao et de Kidal sur les plans géographique, linguistique, humain, culturel et économique et sa riche expérience en négociation et règlement de conflits en zone rurale et dans l’organisation des populations notamment en milieu nomade militeront en sa faveur.

Du haut de ses 51 années, le nouveau Gouverneur de la région de Ménaka dispose d’une riche expérience professionnelle acquise dans la gestion des agences et programmes de développement dédiés aux régions Nord du pays, de 1990 à sa nomination à la tête de la nouvelle région de Ménaka, le 19 janvier 2016. A titre d’illustration, on peut retenir qu’il a été Directeur Général de l’Agence de Développement Régional (ADR) de Gao (Décembre 2015) Directeur Régional par intérim de la Pêche de Kidal (à partir de mai 2005), Chef du Service Formation Communication au Projet d’Appui au Développement de l’Elevage au Nord Est du Mali (mars 2000-mai 2005), Chef d’Antenne du Projet Elevage Mali Nord-Est à Ménaka de mars 1997 à février 2000, Responsable de la Cellule Formation-Animation-sensibilisation du Projet Elevage Mali Nord-Est, de janvier 1995 à décembre 1996, et responsable de l’animation, de l’organisation des populations,  de la formation et de l’intégration des actions menées par les services techniques et les  prestataires pour le Projet Elevage Mali Nord-Est dans le Gourma oriental (N’Tillit et Tessit) de 1990 à 1995. Le diplômé en histoire et géographie (Sciences Sociales) de l’Ecole Normale Supérieure du Mali a aussi bénéficié de plusieurs formations, séminaires, voyages d’études.  A l’image de l’atelier régional sur le ciblage, du « genre et l’inclusion des jeunes hommes et femmes » du 10 au 11 Mai 2014), la participation au 8ème  forum régional du FIDA Kinshasa RDC (du 13 au 16 mai 2014). Daouda Maïga a également participé à l’atelier d’apprentissage et de partage en suivi-évaluation à Grand Bassam Côte d’Ivoire (2 au 6 décembre 2013)  l’atelier de partage d’expérience en leadership et gestion de la mise en œuvre des projets à Dakar au Sénégal (Mai 2013) et au séminaire sur la gestion du terroir : janvier-février 1992 entre autres.

Yaya Samaké

Commentaires via Facebook :

PARTAGER