Agriculture : Le ministre Mohamed Ould Mahmoud en visite à Mali-tracteur, l’ICRISAT et le Périmètre Maraicher de Samanko

0

Le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche M. Mohamed Ould Mahmoud,  accompagné de plusieurs membres de son département ont visité, hier mardi 16 février,  successivement le Centre d’Apprentissage Agricole de Samanko (CAA), à l’Antenne du Service Semencier National, à ICRISAT, au Périmètre Maraîcher de Samanko, à Mali-tracteurs et au Centre d’expérimentation du machinisme agricole (CEEMA).

Cette visite  de supervision du patron du département de l’agriculture a débuté par le  Centre d’Apprentissage Agricole de Samanko (CAA), où  un effectif de 371 élèves  apprend les métiers de l’agriculture. Les élèves après la formation    passent directement à la phase de la pratique dans le périmètre maraîcher.  La visite de supervision de la délégation ministérielle s’est poursuivie au  Centre du Service semencier National. Accompagné des responsables  du centre, le ministre de l’agriculture  a visité tour à tour, les magasins  de  semences de niébé, de maïs, et la chaîne de conditionnement de maïs et mil. Devant le ministre,  le personnel a déploré  la  spéculation foncière  dont fait l’objet cet espace de 96 hectares.

A  l’institut de recherche pour les cultures des zones tropicales semi-arides. Ce centre stratégique dans la résilience contre la pauvreté, la malnutrition comprend des partielles d’expérimentation, des laboratoires et d’autres infrastructures.   Sur place, le ministre Mohamed Ould Mahmoud a  indiqué que l’ICRISAT n’est plus à présenter. Ainsi, il  a exhorté ses responsables  à  renforcer cette résilience. « Notre présence c’est pour venir en solidarité avec ICRISAT,  constater  les problèmes et trouver  des solutions »,  a déclaré le ministre, qui a fait le  tour de la  ferme ICRISAT Samanko.

L’institut de recherche en agro foresterie (ICRAF),  où les variétés améliorées sont  en phase d’expérimentation et le périmètre de Samanko  aménagé en 2004 grâce à la coopération Belge  ont tous été visité  par la délégation du ministre. Occasion indiquée pour le  maire  du Mandé de rappeler que les activités  de la commune  sont consacrées à l’agro-sylvo-pastorale.

Le maire ainsi que le président de la coopérative ont soulevé  les problèmes d’eau liés à l’inactivité de la station de pompage. De quoi insister le ministre de  l’agriculture  à promettre de prendre attache avec la direction nationale de l’agriculture  pour trouver  réponse rapide  au problème d’eau.

Le  centre d’Assemblage de tracteurs a été  l’avant dernière infrastructure  à être visitée  par le ministre de l’agriculture.  Ce centre appelé Mali-tracteurs est un fruit de la coopération entre les gouvernements du Mali et de l’Inde. Son objectif est de piloter la mécanisation agricole du Mali, de  fournir des équipements au meilleur rapport qualité/prix.

La délégation du MAEP  a terminé par la visite au Centre d’Etude et d’Expérimentation du Machinisme agricole.  Lequel dispose des ateliers de formation, de maintenance, d’atelier artisanal, une salle de conférence de 80 places,  05 salles de classe ; 02 blocs de dortoirs pour stagiaires d’une capacité de 50 personnes  et des parcelles d’expérimentations agricoles pour les cultures sèches et irriguées.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here