Payement ristourne des contoculteurs : Bakary Togola repousse la date donnée par le DG de la CMDT

0
Bakary Togola dans son champ de coton
Bakary Togola dans son champ de coton

Les cotonculteurs courent toujours derrière leurs ristournes. Annoncées pour être payées avant la fin de ce mois, lors d’une rencontre, le 1er  avril 2016 avec le nouveau DG de la CMDT, les cotoculteurs maliens devront finalement patienter jusqu’au mois de juillet 2016. C’est le président de l’Union nationale des cotonculteurs qui en a décidé ainsi la semaine dernière sur les antennes de l’ORTM. Il réveille ainsi les démons de la division qui mine depuis quelques années le secteur cotonnier malien. Et cela juste après la médiation du nouveau Directeur Général de la CMDT, Modibo Koné qui avait réussi à faire baisser les ardeurs des frondeurs. Mais plus maintenant. Car à son coup revanchard, les cotonculteurs remettent toutes leurs anciennes revendications sur la table et menacent sérieusement  d’en finir cette fois-ci avec lui.  

«  C’est un coup dur porté sur leur moral et leur motivation pour la réussite de la campagne 2016-2017 que les cotonculteurs maliens ont accueilli la nouvelle la semaine dernière de la bouche du président de l’union nationale des cotonculteurs, censé être un défenseur, qu’ils n’auront pas leur ristourne, dont le montant a été fixé à 4 800 000 000 F CFA par le nouveau DG de la CMDT, avant le mois de juillet 2016. Cela malgré la promesse faite par le DG de la CMDT de tout faire pour que le payement soit fait avant la fin de ce mois d’Avril », s’est indigné Gaoussou Sanogo de la filiale cotonnière de Koutiala. Selon lui, la méthode de Bakary Togola est simple. « Elle consiste à se faire une porte de sortie après avoir défendu sur du faux, avec ongle et bec, que la CMDT n’a pas fait de bénéfice lors de la campagne 2014-2015. Maintenant que son mensonge a été mis à nu par le nouveau DG de la CMDT qui fixe à 4 800 000 000 F CFA le montant des ristournes destinées aux cotonculteurs, Bakary Togola joue la carte de la traine. Il se prépare, certainement, à dire que ces 4 milliards que la CMDT doit aux paysans comme ristournes de la campagne 2014-2015 ont été générées lors de la vente de la production de la campagne 2015-2016 », a ajouté le conférencier qui avait à ses côtés plusieurs collaborateurs lors d’une réunion sur la question, le jeudi 21 avril 2016, au domicile de Chaka Coulibaly à Garantiguibougou. Pour Mamadou Traoré de la filiale de Fana, le jeu est très clair. « Bakary Togola n’a aucun pitié pour les cotonculteurs maliens. Il ne se soucie pas du bien-être des paysans. Et chose bizarre, lors de son intervention à la télé, il nous accuse de raconter des ragots aux paysans. Mais ces attaques ne nous atteignent guère. Je crois qu’il s’adresse à celui qui nous a fait la promesse de payer nos ristournes avant la fin de ce mois. C’est le silence et l’indifférence des plus hautes autorités du pays que j’accuse dans cette affaire. Mais ce qui est sûr, les cotonculteurs iront jusqu’au bout de leur lutte et nous avons plusieurs moyens pour mener ce combat», a dit Mamadou Traoré qui dit avoir maintes fois tenté de joindre en vain le Dg de la CMDT depuis cette sortie de Bakary Togola. A l’en croire, tout ces problèmes tirent leur source dans le dysfonctionnement du bureau de l’union qui a été mis en place à l’issue d’une élection bâclée. « La question sera abordé le 2 mai lors d’une rencontre entre les cotonculteurs et le ministre de l’Agriculture », a mentionné le conférencier.

Selon Mamadou Konaté, on ne sait pas aujourd’hui, entre Bakary Togola et le PDG de la CMDT, à qui appartient la filière cotonnière du Mali.

C’est donc dire qu’après sa bataille perdue face aux cotonculteurs maliens à qui il avait refusé le payement des ristournes au motif qu’il n’y a pas de bénéfices lors de la campagne agricole 2014-2015, le président de l’union nationale des cotronculteurs, Bakary Togola s’entête à ne pas ranger les armes. Cela malgré que le nouveau PDG de la CMDT ait tranché l’affaire et rendu son verdict en faveur des cotonculteurs qui ont droit à plus de 4 milliards de F CFA de ristournes. Pris au flagrant délit de détournement de ristournes des paysans, Bakary Togola cherche une porte de sortie honorable et bloque le payement des ristournes jusqu’en juillet prochain.  Mais à l’heure de l’humiliation et de la honte, on ne peut pas espérer sur l’honneur et la gloire.

Youssouf Z KEITA 

Commentaires via Facebook :