Réflexion sur l’économie du riz au Mali : L’Amafinu veut partager son expérience avec le ministère du Développement rural

3

La problématique de l’autosuffisance en riz, ou encore les problèmes liés à l’importation du riz dans l’espace CEDEAO sont les différentes thématiques que l’AMAFINU aborde avec les cadres et responsables de la filière Riz afin de partager son expérience.
Cette rencontre intervient une semaine après l’annonce par le président de la République de réformes innovantes dans le secteur agricole dont le but est de permettre l’émergence d’une puissance agricole au Mali.
Le président de l’AMAFINU, Morikè Konaré, a remercié le ministre du Développement rural, Bocari Tréta, pour l’ouverture de ce cadre de réflexion qui constitue un plus dans la recherche de solution à la problématique de l’autosuffisance en riz au Mali. Au retour, le ministre Tréta a aussi remercié l’AMAFINU pour son initiative qui «est un devoir patriotique qui mérite d’être salué». Il a rappelé que «ce n’est pas pour rien que notre pays a consacré 15% de son budget au secteur agricole, c’est pour booster le secteur afin de satisfaire l’autosuffisance alimentaire».
L’AMAFINU est une association à but non lucratif et apolitique créée en novembre 1999. La plupart de ses membres sont agronomes, économistes ou experts en développement, dont certains ont assumé des responsabilités importantes dans le domaine du riz.
Zoumana Coulibaly

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Réflexion sur l'Economie du Riz au MALI: Ce genre de rencontre, à un tel niveau, est une bonne chose. Associer les anciens PDG et DG de l'Office du Niger en vie, est encore meilleur. Il y a parmi eux des spécialistes en riziculture (lowland rice, upland rice et riz magrove) formés à l'Institut international d'Agriculture Tropicale ; IITA, d'Ibadan/nigéria); Certains ont en plus, une formation en gestion au CEFEB/France et au FGPA/France. Ils sont disponibles, raison pour laquelle, en son temps, le Gouvernement d’antan avait fait appel à certains d'entre eux pour l'élaboration de l'Initiative Riz,
    salutations distinguées
    Tibou FAYINKE agro économiste à la retraite/Bamako Tel:
    76 41 73 18

  2. Réflexion sur l’Economie du Riz au MALI: Ce genre de rencontre, à un tel niveau, est une bonne chose. Associer les anciens PDG et DG de l’Office du Niger en vie, est encore meilleur. Il y a parmi eux des spécialistes en riziculture (lowland rice, upland rice et riz magrove) formés à l’Institut international d’Agriculture Tropicale ; IITA, d’Ibadan/nigéria); Certains ont en plus, une formation en gestion au CEFEB/France et au FGPA/France. Ils sont disponibles, raison pour laquelle, en son temps, le Gouvernement d’antan avait fait appel à certains d’entre eux pour l’élaboration de l’Initiative Riz,
    salutations distinguées
    Tibou FAYINKE agro économiste à la retraite/Bamako Tel:
    76 41 73 18

  3. “Réflexion sur l’économie du riz au Mali”

    C’est déjà un début…

    Mais à quand une réflexion sur LA SAUCE? 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

Comments are closed.