Riz : Le Mali, deuxième producteur africain

0

La 5è édition de la journée nationale du riz a ouvert ses portes le 7 décembre dernier. Le Mali, deuxième producteur africain, ambitionne de porter haut cette spéculation.

 

La filière riz malienne a connu ces derniers temps une ascension fulgurante en se classant 2è derrière le Nigeria avec une production record de plus de 2 millions de tonnes contre plus de 3 millions pour le Nigeria.

Ce résultat enregistré par la filière est le fruit des efforts consentis par le gouvernement et les partenaires en faveur du développement de la riziculture. M. Diallo, lors de la journée, a remercié et félicité Ifriz-Mali, l’interprofession de la filière riz au Mali, pour son « rôle primordial ». « Malgré son jeune âge, Ifriz-Mali s’est imposée comme un acteur incontournable en s’attaquant aux maux qui minent la profession rizicole à savoir l’organisation des acteurs, la recherche et la stabilisation des marchés ».

Créée le 23 mars 2016, l’interprofession filière Riz au Mali est une organisation agricole à caractère associatif, apolitique et non confessionnelle. Elle a comme missions, en collaboration avec l’État, la consolidation des acquis de la filière riz du Mali, de l’optimiser et de rentabiliser les entreprises de production, de transformation, et de commercialisation du riz et des produits dérivés.

Le président d’Ifriz- Mali M. Faliry Boly, regrette la hausse du prix du riz. Pour lui, le contexte mondial explique cette tension. Il demande quand même aux producteurs de redoubler d’effort pour que les prix soient raisonnables sur le marché, pour que les producteurs tirent profits de leur travail et les transformateurs, commerçants et les transporteurs, soient dans leurs frais.

La cérémonie a pris fin par une foire exposant les qualités de riz et les matières à base de riz.

 

Aboubacar Sidiki Diarra

(Stagiaire)

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here