Coopération Mali-Chine : 7,6 milliards pour un centre de formation

3
Coopération Mali-Chine : 7,6 milliards pour un centre de formation

Une mission ordonnée par le Ministère de l’Emploi, de la Formation Professionnelle, de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne (MEFPJCC) s’est rendue à Zhengzhou et à Pékin, en  République Populaire de Chine, du 28 mai au 08 juin 2016, pour valider les études de l’avant-projet détaillé et procéder à la signature de l’accord de mise en œuvre du projet de construction d’un centre de formation professionnelle au Mali dans la zone aéroportuaire Modibo KEÏTA de Bamako-Sénou. Ce, conformément aux Lettres échangées les 6 mai et 4 août 2015 entre le Gouvernement de la République du Mali et le Gouvernement de la République Populaire de Chine qui a accepté de financer ce projet.

L’équipe de mission était composée de : Monsieur Mohamed Yacouba DIALLO, Secrétaire Général du Ministère, chef de mission ; Le colonel Nomon COULIBALY, Haut Fonctionnaire de Défense du Ministère ; Madame DEMBELE Madina SISSOKO, Directrice Générale de l’Institut National d’Ingénierie de Formation Professionnelle (INIFORP) ; Monsieur Sidiki DOUMBIA, Directeur Adjoint/DFM du Ministère ; Monsieur Sidiki TOURE, Chef de Division Normalisation à la Direction nationale de la formation professionnelle (DNFP).

La délégation malienne a été reçue, le lundi 30 mai 2016, dans une salle de la SIPPR Engineering Group CO.LTD (l’entreprise qui a fait les études du projet), à Zhengzhou (une province de la République Populaire de Chine), par son Directeur Général, Monsieur LI Kai, qui était accompagné de ses proches collaborateurs.

Après l’ouverture de la séance, un programme de travail de dix (10) jours a été présenté par la partie chinoise, qui a été accepté par la partie malienne.

Coopération Mali-Chine : 7,6 milliards pour un centre de formation
Signature du projet de construction

Les travaux ont porté sur la validation des études d’avant projet détaillé et la détermination des listes des équipements et matériels par filière de formation, clôturés par la signature d’un procès verbal.

La signature proprement dite de l’accord de mise en œuvre a eu lieu à Pékin, le lundi 06 juin 2016, dans la salle de conférence du Bureau International de la Coopération Economique où les deux délégations, malienne et chinoise, qui ont travaillé sur le projet de construction du CFP, ont été reçues par le Directeur Général Député, Monsieur Zeng HUACHENG, en présence de ses proches collaborateurs.

Après la signature dudit accord, Monsieur Zeng HUACHENG a laissé entendre que le Mali pouvait exprimer d’autres besoins en relation avec ce projet, soit à travers l’Ambassade de Chine au Mali ou le Ministère des Affaires Etrangères.

Quant au Chef de la délégation malienne, Monsieur Mohamed Yacouba DIALLO, il a rappelé que ce projet de construction était la volonté des deux Chefs d’Etat malien et chinois, évoquant à l’appui la fructueuse amitié entre les deux pays, qui date de l’indépendance du Mali, sans oublier les multiples réalisations de la Chine au Mali : la COMATEX, l’Hôpital du Mali, le 3ème pont de Bamako, l’Université de Kabala, entre autres.

Aussi, Monsieur Mohamed Yacouba DIALLO a-t-il souhaité former en Chine les formateurs de ce centre, en promettant de faire parvenir la demande par voie officielle.

Il a enfin félicité et remercié, au nom du Président de la République et celui du Ministre de l’Emploi, de la Formation de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne, les partenaires, les autorités et tout le peuple chinois pour leur hospitalité légendaire et l’accueil dont sa délégation et lui-même ont bénéficié en République Populaire de Chine.

A signaler que le coût provisoire global du projet a été légèrement revu à la hausse à 86 100 000 RMB (soit FCFA 7,6 milliards environ) contre une proposition initiale de 79 030 000 RMB (soit FCFA 7,033 milliards environ).

Le centre lui-même sera érigé sur une surface bâtie totale d’environ 5 500 m2 avec une capacité formative de 350 apprenants. La construction du centre comprend essentiellement des salles de classe, des ateliers d’apprentissage, des bureaux administratifs, un terrain de sports, une cuisine, un restaurant, un local pour transformateur et le groupe électrogène de secours et des salles axillaires. Le projet prévoit également l’approvisionnement en mobiliers les bureaux et salles de classe et l’équipement des ateliers.

Source: CCOM/MEFPJCC

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. It is very pleasing to observe a changing of the mind set in Mali. The change is evidence that the government like the people realize the ways applied before the change in mindset are unproductive plus beneficial to very few when we need to apply ways which produce excess what we expected. Please keep moving forward plus promote nothing but moving Mali forward at a noticeable pace? This is a good act. We need many many more however, they are within reach. Keep it real. Peace piece. Very sincere, Henry Author Price Jr. aka Obediah Buntu IL-Khan aka Kankan.

  2. Tout est mentionné dans cet article sauf l’essentiel. Le champ d’activité du centre question n’est mentionné nulle part dans le document. Le centre va former quelle catégorie d’apprentis ? Quel serait son rapport vis à vis des centres et écoles déjà existants ?

    • les articles à la malienne, seule le chiffre exorbitant semble les intéresser. C’est horrible ce journalisme

Comments are closed.