Coopération militaire Mali-Russie : La France paniquée !

1

Il n’est secret pour personne que le torchon brûle entre le Mali et la France après l’annonce du prétendu accord de coopération entre le gouvernement du Mali et le Groupe de sécurité privée Wagner de la Russie.

Ancien pays colonisateur du Mali, la France n’arrive pas à gober cette affaire de coopération militaire Mali-Russie. De plateau en plateau, de pays en pays, les autorités françaises tentent tous les voies et moyens pour dissuader le Mali à ne pas signer un accord avec la Russie. Lors du dernier sommet extraordinaire de la CEDEAO, la France a, par les biais des autorités sous-régionales menacé le Mali de signer avec la Société Wagner.

Selon le ministre des Affaires étrangères du Niger, Hassoumi Massaoudou, ‘’nous n’acceptons pas que, dans notre sous-région, des mercenaires viennent s’impliquer, viennent dégrader davantage encore la situation sécuritaire. Donc, par conséquent, la Cédéao condamne cette velléité de vouloir signer un accord avec cette société Wagner de mercenaires russes. Cela est très clair. Donc, là aussi, on tire la sonnette d’alarme’’. Pire encore, ‘’nous ne pouvons pas accepter que les militaires maliens nous amènent un autre élément hétérogène constitué de mercenaires étrangers dans notre zone. Donc, la Cédéao tient à ce que des mercenaires russes ne soient pas dans notre région pour dégrader davantage la situation sécuritaire’’.

Suite à la réaction de la France, face à l’annonce de accord de partenariat entre le Mali et la société Wagner, certaines personnes estiment que ‘’la chute de la France est proche, elle doit revoir sa politique en Afrique, puisqu’elle en train de voir certains pays d’Afrique du Nord, voire le Nigeria, l’Afrique du Sud être à égalité des forces sur tous les plans’’. Pour d’autres, ‘’la France n’a plus de choix devant le changement qui arrive, la France doit s’unir avec ses colonies précisément le Mali en tant que des alliés non plus des colonies. La France n’a encore rien vu. Ce pays est trop impérialiste en Afrique. Raison pour laquelle il a perdu sa notoriété dans le dit continent et cela sera valable dans le monde entier au fil du temps. Que du machiavélisme’’.

Première réaction des autorités maliennes: Au cours d’une audience accordée par le Premier ministre Chpguel Kokalla Maïga au Groupe VIP Africa ce jeudi, 16 septembre 2021, les autorités maliennes, pour la première fois réagissent à une éventuelle arrivée des éléments de la société russe Wagner dans le pays déjà désapprouvée notamment par la France, la CEDEAO et la CMA, un des groupes signataires de l’accord pour la paix.

Selon le Premier ministre malien, Choguel K. Maïga ‘’On accuse le Mali de vouloir changer de stratégies, le Président Assimi Goïta a dit simplement à la CEDEAO, qu’on ne peut pas être dans une situation où par exemple on apprend qu’il y a une attaque quelque part et on a un hélicoptère qui peut voler pour intervenir, on l’interdit au motif que cette zone est une zone d’entraiment d’autres forces partenaires’’.

A ses dires, cette situation ne peut pas continuer, c’était par le passé. ‘’On ne peut pas nous interdire d’acheter du matériel avec un autre pays par ce que un pays ne veut pas, on peut nous empêcher d’envoyer nos éléments dans un autre pays pour qu’ils les forment par ce qu’un pays ne le veut pas’’ a t-il indiqué.

Pourtant, ajoute le Premier ministre Choguel K Maïga, au départ l’intervention des forces étrangère a été sollicitée pour trois raison: premièrement détruire le terrorisme; deuxièmement aider l’Etat malien à instaurer son autorité sur tout le territoire et enfin appliquer les résolutions des Nations Unies.

Le terrorisme s’est étendu, l’autorité et la souveraineté de l’Etat  ne sont pas instaurées par tout, les résolutions des Nations Unies changent chaque année.

Brehima DIALLO

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. QUI DOUTE ENCORE QUE BA DAOU AVAIT TRAHI LES IDEAUX?

    🙂 DIONCOUNDA, IBK, BA DAOU, NOUS ONT FAIT PERDRE DES DECENIES , SANS PARLER DE LA DEMOCRATIE HYPOCRITEMENT RELIGIEUSE 🙂

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here