Mme Kéïta Aminata Maïga, marraine de “la nuit du Caftan à Bamako ” ce dimanche : La styliste Zaineb El Kadiri à Bamako pour faire découvrir sa collection haut de gamme à travers un défilé de mode

0

Le défilé de mode baptisé “La Nuit du Caftan à Bamako” prévu ce dimanche au Sheraton Hôtel, sera un avant-goût de la Fête du Trône. Pour la circonstance, la styliste franco-marocaine Zaineb El Kadiri sera de la fête pour faire découvrir  toute sa collection devant plusieurs personnalités dont la Première Dame du Mali, Mme Kéïta Aminata Maïga. Le tout sera couronné par un cocktail dinatoire. D’ores et déjà, la fête promet d’être très belle.

C’est le mardi 30 juillet que l’Ambassade du Royaume du Maroc célébrera la Fête du Trône. Au Mali, l’Ambassadeur de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Hassan Naciri, et tout le personnel, sont à pied d’œuvre dans le cadre de l’organisation de cet événement très symbolique pour le Royaume du Maroc.

A cet effet, Son Excellence Hassan Naciri et son épouse offrent une réception, ce mardi 30 juillet, dans la salle des Banquets “Fanta Damba” du Centre international de conférences de Bamako (Cicb). Plusieurs personnalités seront à ce rendez-vous qui sera marqué par l’intervention de Son Excellence Hassan Naciri et celle du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Tiébilé Dramé.

En prélude à cette Fête nationale, Mr l’Ambassadeur organise, ce dimanche 28 juillet, un défilé de mode baptisé “La Nuit du Caftan à Bamako” au Sheraton Hôtel. Et la marraine de cette manifestation culturelle s’appelle Mme Kéïta Aminata Maïga, première Dame du Mali et présidente de l’Ong “Agir”.

Tant attendu, ce défilé de mode sera agrémenté par la présence de la styliste franco-marocaine Zaineb El Kadiri.  Il s’agira pour elle de présenter  toute sa collection avec d’autres stylistes maliens et mannequins des deux pays.  La soirée dinatoire sera aussi marquée par des prestations d’artistes de renommée internationale afin de tenir l’assistance en haleine.

Zaineb El Kadiri est réputée être une artisane de la solidarité. Elle est très connue dans le milieu de la mode puisqu’elle est co-fondatrice de l’African Fashion Talents “Afrifata”, qui est un festival organisé à Casablanca pour mettre en avant les jeunes créateurs africains. Zaineb El Kadiri dispose, depuis 2010, de sa propre marque dénommée “Luxury By K”. Une manière pour elle de donner vie à toutes les robes qu’une femme rêve d’avoir pour un mariage, une nuit ou pour la vie, entre luxe et élégance.

Passionnée de mode, Zaineb El Kadiri a également travaillé plusieurs années dans la haute couture en France avec plus de 15 ans de métier. “Je suis une femme africaine marocaine. Lorsque maman voyageait, elle rapportait des tissus notamment de la soie, qu’elle distribuait à chacune d’entre nous. Mes sœurs et moi, nous avions alors instauré une sorte de concours : celui de la meilleure création. Ce sont mes parents qui devaient nous départager. Je me souviens encore avoir dessiné des croquis de tenues et être partie chez le couturier du quartier avec mon tissu sous le bras” se souvient-elle.

La mode pour contribuer à changer les mentalités

Après des études de Commerce international avec spécialisation dans le prêt-à-porter Haute Couture, l’Ambassadrice de la culture marocaine a finalement décidé de faire carrière dans l’univers de la robe de mariée avec l’aide des artisans de son quartier. Je ne suis pas magicienne, mais j’essaye avec mes petits moyens de construire quelque chose de très grand. Les plus grandes marques de haute couture s’inspirent de nos richesses culturelles, de nos tissus ou de notre artisanat pour défiler sur les podiums” dira Zaineb El Kadiri lors d’un festival. Avant de préciser : “Depuis que le Maroc a réintégré l’Union Africaine, il y avait pour moi urgence de nous réconcilier avec la culture du continent, qui est si peu valorisée au Maghreb, symbole de “misère” encore pour beaucoup. J’ai choisi la mode pour sortir des clivages politiques et contribuer à changer les mentalités”.

 El Hadj A.B. HAIDARA

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here