Cotation en bourse: Le Mali lève 116 milliards FCFA pour ses grands projets de développement

1

L’hôtel Sheraton a abrité, le 05 septembre dernier, la cérémonie de la première cotation de l’emprunt obligataire «Etat du mali 6,50% 2019-2027». Sous la présidence du ministre en charge du Budget, près du  ministère de l’Economie et des Finances et du représentant du Directeur général de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM).

-Maliweb.net- Un excédent de 16,42 milliards FCFA. Pour un objectif initial de 100 milliards FCFA, la 4ème émission obligataire de l’Etat du Mali sur le marché financier sous régional s’est soldée à 116,42 milliards FCFA. Ce succès, explique Amadou Baba Cissé, Directeur général de la Société Générale d’Intermédiation (SGI-Mali), est le fruit de la bonne implication du secteur bancaire. En effet, les banques maliennes ont souscrit à hauteur de 80%, se réjouit le Directeur de la SGI-Malin, en sa qualité de Chef de file de l’opération.

Avec 112 souscripteurs, 59 sont des personnes physiques. Un chiffre qui cache malheureusement la réalité sur les portefeuilles. En effet, les fonds mobilisés par ces derniers s’élèvent à, seulement, 2,9 milliards FCFA contre 209,8 milliards FCFA mobilisés par les 40 personnes morales, soit 94,3%. Un bémol, qui fait dire à Amadou Baba Cissé, la nécessité d’une opération de mobilisation des personnes physiques (commerçants) notamment au Mali, où trop peu de personnes ont souscrit.

Émis le 25 juin 2019, la fin de la souscription aux emprunts obligataires de l’Etat du Mali est survenue 10 jours après. Avec un taux d’intérêt de 6,50%, la particularité de cette 4e émission était au niveau de la durée de souscription fixée à 8 ans (2019-2027), avec trois ans de différé. Le prix unitaire de l’obligation était de l’ordre de 10.000 FCFA et le remboursement du capital se fera par amortissement et inscrits en compte auprès du DC/BR, des SGI et des conservateurs.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Arrêtez de prendre des maliens comme des jambons.

    116 milliards d’endettement pour financer quels projets concrètement?

    Il n’y a pas de routes, ni chemins de fer ni électricité dans le pays et tous ces milliards sont systématiquement volés par dirigeants du pays dans les surfacturations des chaussettes et autres babioles.

    Les taux d’endettement de 6,5% voire plus sont exorbitants au moment où les taux sont négatifs pour les grands pays industrialisés.

    Arrêtez d’endetter le Mali pour zéro.

    Salute.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here