Forum « Invest in Mali 2017 » : Les préparatifs vont bon train

0

« Nous devons nous doter des projets bancables dans les secteurs clés avant d’aller au Forum » a suggéré le ministre de la Promotion de l’Investissement et du Secteur privé

On s’approche petit à petit du Forum international des investissements au Mali, prévu les 7 et 8 décembre 2017 à Bamako. Conformément à la pratique internationale, le forum va se dérouler sous le parrainage effectif du Président de la République, chef de l’Etat, SE Ibrahim Boubacar Keita, pour témoigner de tout l’engagement politique à la politique nationale de promotion des investissements. Le ministère de la Promotion de l’Investissement et du Secteur privé et Api-Mali travaillent d’arrache-pied pour la réussite de ce grand rendez-vous de promotion du secteur privé du Mali qui, assure-t-on, va concrètement se traduire en partenariats stratégiques pour notre pays, des opportunités gagnant-gagnant.

Dans le cadre de ces préparatifs, le ministre de la Promotion de l’Investissement et du Secteur privé, Koniba Sidibé a rencontré, le vendredi 18 Aout 2017 à son département, l’ensemble des opérateurs économiques et les partenaires techniques et financiers (PTF) Il s’agissait d’une session d’information sur le forum avec les acteurs du secteur privé élargie aux PTF.

A cette occasion, le ministre Koniba Sidibé a fait le point des préparatifs du forum. Il a largement évoqué les objectifs du forum, le dispositif organisationnel et les travaux préparatoires, notamment le montage des projets banquables. Ce forum dont le maitre d’œuvre est l’Agence pour la Promotion des investissements au Mali (API-Mali), en collaboration avec plusieurs partenaires au développement devra faire du Mali une destination privilégiée des investisseurs régionaux et internationaux de la sous-région. Elle est la concrétisation des initiatives et actions du gouvernement du Mali et de l’ensemble des forces vives du pays pour replacer le pays parmi les destinations attractives pour les investissements régionaux et internationaux.

Pour le ministre de la Promotion de l’investissement et du Secteur privé, réussir ce forum signifie que les  opérateurs économiques du Mali s’engagent à s’investir dans le montage des projets bancables qui tiennent la route. « Nous devons nous doter des projets bancables dans les secteurs clés avant d’aller au Forum. Le département va faire des appréciations avant le jour J », a indiqué le ministre Koniba Sidibé qui a ajouté que tout doit être mis en œuvre pour que le forum se tienne dans de bonnes conditions de réussite, gage du développement inclusif.

Pour la réussite de l’évènement, le ministre rassure qu’il a été procédé à la constitution d’un portefeuille de projets d’investissement bancables. Ces projets vont être mis sur le site dédié au Forum pour servir de produit d’appel aux investisseurs potentiels et permettre la signature au cours du Forum de contrats de partenariat pour la réalisation de certains de ces projets.

Koniba Sidibé réaffirmé que le secteur privé est le moteur de la croissance dans la stratégie nationale de développement au Mali. C’est pourquoi, renchérit-il, sa est au cœur de la politique nationale de promotion des investissements et son plan d’actions 2017/2019 adoptés par le décret n°2017-0197/P-RM du 6 mars 2017. Il a rappelé aux opérateurs économiques les efforts du gouvernement pour faire du Mali, un pays propice aux investissements. Il s’agit, entre autres, des réformes macroéconomiques structurantes, la relecture du code des investissements, les mesures d’incitation fiscale très avantageuses, le dynamisme de l’entreprenariat jeune.

S’agissant des objectifs du forum, le ministre Sidibé a rappelé que le Forum « Invest in Mali 2017 » vise quatre objectifs. Il s’agit de faire connaitre les opportunités d’investissements et changer le narratif sur le Mali ; de faire connaitre aux investisseurs potentiels que le climat des affaires au Mali est suffisamment attrayant et compétitif ; développer entre opérateurs privés, des partenariats stratégiques dans les domaines prioritaires des développements de notre pays et partager les bonnes pratiques de promotion de l’investissement en vigueur dans les différents pays.

Daniel KOURIBA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER