Le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et la Pèche à l’Office du Niger et Fana : Mohamed Ould Mahmoud et le PDG de l’Office ont lancé les travaux de réhabilitation de 700 ha à Kolongo pour booster la production agricole

1

Le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et la Pèche, M Mohamed Ould Mahmoud a achevé sa visite officielle dans les régions de Mopti et Ségou qui a  duré du  15 au 19 décembre 2020. La dernière étape était ce samedi 19 décembre dernier, où il était en visite de travail dans la zone agricole de l’Office du Niger.

 Maliweb.net – Au cours de cette visite, le ministre et sa délégation, accompagnés par la direction générale de l’Office et autres acteurs du monde rural, se sont rendus dans les zones agricoles de Kolongo et de M’bewani. À Kolongo, il s’agissait  du lancement des travaux de réhabilitation de 700 hectares.  À M’bewani, le ministre a eu droit à une visite guidée du barrage de Markala.

La réhabilitation de 700 hectares de parcelles sur le partiteur K1 du casier Kokry , dans la zone de Kolongo qui fait partie des tous premiers aménagements datant de plus de 50 ans, va consister, à niveler la terre, à évacuer les canaux de drainage. La direction générale de l’Office du Niger, engagé dans la recherche de solutions pour satisfaire les agriculteurs, se félicite de voir le lancement de ces travaux de réhabilitation. D’ailleurs tout comme la direction générale de l’office du Niger, les paysans, dans la zone de Kolongo, sont impatients de voir la fin des travaux. Car c’est un cadeau glorieux pour les 2000 personnes, dont 252 exploitations agricoles pour cette initiative propre de l’Office du Niger à encourager et à œuvrer davantage sur cette voie car comme le dit cette vérité de Lapalissade : «  On ne peut compter d’abord que sur ses propres moyens »  Il va coûter près de 1,8 milliards de FCFA sur financement propre de  l’Office du Niger  pour un délai d’exécution de 08 mois hors saison des pluies.

À Kolongo, le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et la Pèche, M Mohamed Ould Mahmoud a pu mesurer l’espoir que les paysans, place à l’office du Niger. «C’est un projet qui réveille une grande fierté pour eux parce que cette initiative de l’Office du Niger est sur fonds  propre. C’est quelque chose très attendu pour les populations. Choses qui forcement va augmenter le rendement, de la production dans cette zone en allant de 3 à 6 tonnes par ha.  Elle permettra de lutter efficacement contre la pauvreté, tout en instaurant la sécurité alimentaire. » A laissé entendre le Ministre après avoir lancé les premiers travaux.

De retour du lancement des travaux de réhabilitation, le Ministre et le PDG de l’Office du Niger M Abdoul Karim Konaté ont fait des escales pour une visite guidée du barrage de Markala et du Centre avicole de M Hadi Diarra à Pelenga.

Dans la soirée, un entretien entre le Ministre et ses agents des services techniques  de  son département au Gouvernorat de Ségou pour préparer la prochaine campagne agricole 2021-2022.

A Banankoroni, le Ministre et sa délégation ont pu visiter la ferme piscicole d’Adama Kane et enfin terminer la série des visites, en allant rencontrer les producteurs et l’encadrement de la CMDT-Fana. Cette rencontre a permis de lever toute équivoque entre cotonculteurs  et le gouvernement. Dans l’unisson, ils ont décidé de cultiver le coton pour la prochaine campagne agricole. Le Ministre Mahmoud a pris trois engagements pour mettre les producteurs du coton d’abord en organisant une assise entre producteurs et gouvernement malien ensuite faire en sorte de mettre sur les rails le coton- culture et enfin trouver de l’engrais pour tous les producteurs du Mali.

Auparavant dans la journée de vendredi, le Ministre est allé s’enquérir de l’état d’avancement des travaux d’aménagement hydro-agricole dans la zone d’expansion de Tiekelinso Nord de la plaine de San Ouest (Tranche de 372ha)  d’une part, et d’autre, visiter le Seuil de Talo, échanger avec autorités et les populations riveraines du Seuil. D’un coût total de 4,5 milliards de Franc Cfa, le périmètre hydro-agricole dans la zone d’expansion de Tiekelinso Nord de la plaine de San Ouest dont l’aménagement a commencé en 2016, se présente aujourd’hui comme une alternative sûre dans lutte contre l’insécurité alimentaire dans la zone de San. Dans la ville, il a procédé à la remise des matériels agricoles aux coopératives villageoises dans le cadre du Programme de Développement de l’Irrigation dans le Bassin du Baní et à Selingué (PDI-BS).

Bokoum Abdoul Momini/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here