Fana : une centrale solaire de 50 mégawatts opérationnelle en 2023

2

Le ministre de l’Economie et des Finances et son homologue de l’Energie et des Mines ont signé, ce mardi 13 juillet 2021, une convention de partenariat avec la société Legendre Energie. La convention porte sur la réalisation d’une centrale solaire photovoltaïque de 50 mégawatts à Fana dans le cercle de Dioila.

 D’un coût global de 32,8 milliards FCFA, la durée d’installation de la centrale photovoltaïque de Fana est de 12 mois. « Elle sera prévisionnelle en 2023, avec une puissance de 50 mégawatts-crête et un productible annuel d’environ 87 Gigawattheures », a indiqué le ministre de l’Energie, Lamine Seydou TRAORE, quelques instants après avoir signé le contrat de concession.

Exécuté par la société française Legendre Energie, le projet sera réalisé en BOOT (Build-Own-Operate Transfer). Autrement dit, le financement, la construction et l’exploitation de la centrale seront assurés par Fana Solar Power, filiale de Legendre Energie. Le contrat de concession a une durée de vie de 25 ans.

Le site de la centrale se situe à 1,3 km du poste source 150kV d’EDM-SA de Fana sur une parcelle de 150 hectares. Grâce aux conditions idoines de raccordement au réseau EDM-SA, le prix non indexé du kilowattheure est de 55 FCFA. « Un des meilleurs prix du kWh négociés à ce jour », sur le marché malien, a expliqué le ministre de l’Energie.

Aux dires du directeur général de Legendre Energie, Alban Casimir, la centrale de Fana, à 120 km de Bamako, est un projet structurant qui va fournir de l’énergie aux populations locales et développer l’économie connexe.

Mamadou TOGOLA/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Car cela doit profiter à notre usine de panneaux solaires et pas aux usines étrangères

    On en a marre des retours économiques via importations

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here