Société Malienne de Gestion de l’Eau Potable (SOMAGEP-SA) : Le cap sur 100.000 branchements promotionnels fixé !

0

Décidément, la SOMAGEP SA se porte bien. Les indices sont favorables et confirment la poursuite du redressement de l’entreprise après la crise politico-institutionnelle et sécuritaire de 2012. Avec son chiffre d’affaires prévisionnel de 24,38 milliards F CFA consacré aux principales composantes comme la vente d’eau, les travaux remboursables, les frais de location et d’entretien des compteurs, la Société Malienne de Gestion de l’Eau Potable place l’exercice 2016 sous le signe de la dynamisation de ses activités au grand bonheur des populations urbaines.

 

En effet, pour un large accès à l’eau potable dans le District de Bamako et environs ainsi que dans d’autres villes comme Sikasso, Koutiala, Kayes et Kati, la société a pu fixer le cap de 100.000 branchements promotionnels et sociaux à partir de 2016. C’est du moins ce qui s’est dégagé de son dernier Conseil d’Administration, le 13ème  du genre, qui s’est tenu le 29 décembre 2015 sous la présidence de son PDG, Boubacar Kane.

 

Par ces projets, la Société Malienne de Gestion de l’Eau Potable (SOMAGEP-SA) est dans la dynamique d’atteindre les objectifs contractuels à elle assignés pour garantir la continuité des services publics de l’eau potable et d’améliorer la qualité des prestations offertes à la clientèle. Ce serait aussi une étape très importante dans la réalisation du défi de dynamisation des activités de la société sur la quasi-totalité du périmètre concédé, particulièrement dans les régions du Nord, où des projets de réhabilitation des infrastructures sont en cours d’exécution.

Il est à souligner que les produits d’exploitation de la SOMAGEP en 2016 sont estimés à 25,43 milliards FCFA, soit une augmentation de 2,76% par rapport aux projections de fin décembre 2015 estimées à 24,75 milliards F CFA. Quant aux charges, elles s’élèvent à 24,09 milliards FCFA, soit une hausse de 1,80% par rapport aux projections de fin décembre 2015 qui étaient de 23,66 milliards F CFA.

 

Un résultat net prévisionnel estimé à 467,30 milliards F CFA

Pour l’exercice 2016, il se dégage un résultat net prévisionnel de 467,30 milliards de F CFA. Ce résultat, selon le PDG de la société, témoigne du dynamisme actuel avec une hausse de 53,62% par rapport aux projections de 2015. Une hausse qui a été possible grâce aux subventions reçues dans le cadre des branchements promotionnels et sociaux prévus. Par ailleurs, le budget d’investissements de la société est arrêté à la somme de 5,55 milliards FCFA et avec comme principaux postes, les ouvrages et équipements de production et de distribution, les travaux de génie civil, les engins et outillages et les équipements de comptage.

Rappelons que ces gigantesques projets s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’Alimentation en Eau Potable de la ville de Bamako à partir de la localité de Kabala et du Projet Dano-suédois d’appui au Programme Sectoriel Eau et Assainissement (PROSEA). La réalisation des 100.000 branchements promotionnels va s’étendre sur quatre ans.

Daniel KOURIBA

PARTAGER