Journée mondiale de l’industrialisation de l’Afrique : Le Mali à l’honneur du 28 au 29 novembre 2015 à Bamako

Du 28 au 29 au novembre 2015, la journée de l’Industrialisation de l’Afrique sera célébrée au Mali sous le haut parrainage de son Excellence le Président de la République Ibrahim Boubacar Keïta.

0

La nouvelle a été donnée au cours d’une conférence de presse animée mardi par Cyril Achcar, Sékou Keïta et Madame Thiam Hawoye Cissé, respectivement Président de l’Organisation patronale des Industriels du Mali, Directeur national des Industries et Présidente de la Commission d’Organisation de la journée de l’industrialisation de l’Afrique au Mali.

Ainsi, du 28 au 29 novembre prochain, des industriels de divers horizons se retrouveront pour célébrer cette journée à Bamako.« Lorsque  nous achetons des biens à l’étranger, nous avons des biens et l’étranger a l’argent. Mais lorsque nous achetons des biens chez nous, nous avons à la fois des biens et l’argent ». C’est par cette déclaration d’Abraham Lincoln, suivie d’un bref tour d’horizon rappelant les bienfaits de l’Industrialisation pour un pays, que M. Cyril Achcar  , président de l’organisation patronale des Industriels du Mali, entame ses propos au cours de la conférence de presse qu’il a animé avec le Directeur de l’Industrie, Sekou Keïta et Madame Thiam Hawoye Cissé.Il faut rappeler que chaque année, la journée internationale des industriels est célébrée par l’OPI en collaboration avec le ministère de l’Industrie et du Commerce et avec l’appui des plus hautes autorités. La particularité de cette année est que ladite journée sera parrainée par le Chef de l’Etat. Il s’agit en clair d’une journée qui marquera son début par son lancement le 28 novembre 2015 sous le parrainage d’u Président de la République. Ainsi, suivra l’arrivée et la présentation des officiels conviés à cette journée. Ensuite, un film documentaire sur l’état de l’industrie au Mali sera diffusé. Laquelle diffusion sera suivi de la remise officielle du rapport de l’atelier de validation des études du livre blanc.Il s’agit d’un livre renfermant tout ce que les autorités maliennes doivent faire comme impulsion afin de favoriser très rapidement le développement industriel du pays. Il faut aussi noter que dans le programme, il est prévu deux discours officiels qui seront suivis d’une interview que le Chef de l’Etat accordera à la presse. Il s’agit du discours de M. Cyril Achcar et de celui du Ministre de l’Industrie et du Commerce, Abdel Karim Konaté.Au cours de cette journée en deux jours, la commission d’organisation a prévu une phase réservée à l’exposition des produits industriels fabriqués au Mali.

Pour ce faire, cinquante exposants maliens brilleront. Après un historique sur la journée internationale de l’Industrialisation qui a été instituée par l’ONU depuis 1989, M. Sékou Keïta, Directeur national de l’Industrie, a rappelé qu’elle se tient le 20 novembre de chaque année à travers le monde. Mais que pour des raisons souvent indépendantes de la volonté des acteurs, elle est quelquefois décalée.

« L’objectif de cette journée de l’industrialisation de l’Afrique, selon Sékou Keïta, est de sensibiliser les grands industriels et financiers du monde afin qu’ils accompagnent l’industrialisation du contient », qui ajoute : « On ne peut pas parler de développement sans industrie, car les plus riches du monde sont les plus industrialisés ! ».Enfin, au cours des deux jours, deux panels seront faits par les acteurs de l’Industrie conviés. Le premier panel portera dès samedi 20 sur le thème ‘’Des PME pour l’éradication de la Pauvreté et la Création d’Emplois pour les Femmes et les Jeunes’’. Le second panel prévu pour le lendemain dimanche, portera sur le thème ‘’L’apprentissage par alternance dans les entreprises industrielles’’.

Issiaka M Tamboura (maliweb.net)

PARTAGER