L’administrateur Directeur général de la BDM-SA, Bréhima Amadou Haïdara face à la presse : “Nous avons engrangé un bénéfice net de 15 milliards FCFA au titre de l’arrêté des comptes annuels au 31 décembre 2018” “La BDM-SA bientôt implantée au Togo et au Sénégal”

0

A la fin des travaux de la 66ème session du Conseil d’Administration de la Banque de Développement du Mali (BDM- Sa), l’Administrateur Directeur Général, Bréhima Amadou Haïdara était face à la presse dans la salle de réunion du siège de la banque.  Il s’agissait pour lui d’expliquer  les recommandations qui ont sanctionné cette session. L’occasion était bonne également pour dévoiler les ambitions de la banque.

Le point de presse, animé par le Directeur général de la Banque de Développement du Mali (BDM-Sa) Bréhima Amadou Haïdara, s’est tenu en présence des membres du Conseil d’Administration dont le Président Ahmed Mohamed Ag Hamani.

D’entrée de jeu, le Directeur de la BDM-SA a souligné que cette présente session a été sanctionnée par des décisions importantes.  Il a ensuite rappelé que les membres du  Conseil ont félicité les dirigeants et le personnel de la banque pour les performances exceptionnelles réalisées. “Parce qu’aujourd’hui le Groupe BDM-sa a franchi la barre fatidique de 1000 milliards de FCFA en terme de total bilan. C’est une chose à saluer, nous avons aussi engrangé un bénéfice net de 15 milliards de FCFA au titre de l’arrêté des comptes annuels au 31 décembre 2018”, s’est réjoui l’Administrateur Directeur général de la banque.

A la question de savoir, qu’est-ce qui explique cette performance du Groupe BDM-SA en ces moments difficiles pour le Mali, Bréhima Amadou Haïdara répond : “C’est vrai que ces performances ont été réalisées dans un environnement économique très difficile pour la Sous-région et plus particulièrement pour le Mali. Aussi, il faut ajouter que ce résultat a pu être  réalisé aussi dans un contexte de réformes, mais il sied de  reconnaitre que les équipes ont retroussé les manches.

Et, ce résultat est le fruit de l’abnégation au travail. Parce qu’au niveau de la BDM-SA, on ne compte plus l’heure. Juste pour vous dire que cette performance est le travail des ressources humaines qui ont permis d’atteindre ce résultat”.

Voilà pourquoi, l’Administrateur Directeur général de la BDM-SA a saisi cette occasion pour remercier l’ensemble du personnel de la banque et surtout les membres du Conseil d’Administration pour lui avoir donné des orientations nécessaires pour parvenir à ce résultat.

S’agissant des perspectives du Groupe BDM-SA, Bréhima Amadou Haïdara ajoute qu’il s’agira de consolider les acquis par rapport au total bilan et au bénéfice. “Toujours dans le cadre des perspectives, le Conseil a autorisé pour que la Banque s’installe au Togo et au Sénégal. Les prochaines étapes seront consacrées à ces implantations”, a-t-il soutenu avant de poursuivre que la BDM-SA va améliorer la qualité de ses services pour répondre aux attentes des clients. Pour ce faire, il a soutenu qu’ils ont travaillé sur la rénovation des agences dont la plupart ont été rénovées. “Des nouvelles agences seront aussi ouvertes afin de rapprocher la banque de ses clients, car nous voulons être non seulement proches  de nos clients mais être aussi à l’écoute. Notre ambition, c’est de garder toujours notre place de première et d’ailleurs en 2018 nous avons été sacrés première banque de l’Afrique de l’ouest, les Award 2018 nous ont été décernés à cet effet  dans la catégorie des banques de la Sous-région”, a-t-il révélé.

Au cours de cette rencontre avec la presse, l’Administrateur de la BDM-SA a précisé que l’institution bancaire est toujours à pied d’oeuvre pour la construction d’un nouveau siège. A cet égard, il a soutenu que le projet initial était l’extension de l’ancien siège. Mais, ils ont été confrontés, selon lui, à beaucoup de contraintes. C’est pourquoi, dira-t-il, ils ont sollicité les autorités pour les octroyer un terrain. “Nous attendons les autorisations nécessaires pour donner l’information de façon officielle. En tout cas, la pose de la première pierre du nouveau siège sera bientôt faite, une fois que nous aurons les autorisations nécessaires”, a-t-il ajouté.

Bréhima Amadou Haïdara a saisi cette opportunité pour rappeler que ce sont 500 milliards de FCFA qui ont été éjectés  par  la BDM-SA pour le financement de l’économie malienne. “Juste pour dire que nous sommes une banque qui finance énormément l’économie locale. Cette année, pour le compte de la CMDT, ce sont 160 milliards de FCFA que nous avons  mobilisés  avec l’appui des banques offshores. Une chose est sûre, nous sommes aujourd’hui premier dans tous les compartiments en termes d’emploi, en termes de collectes de ressources. Ces positions, nous allons continuer à les consolider”, a conclu le conférencier.

Kassoum THERA

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here