Mines : nouveau départ pour Syama

0

Le ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau, Ahmed Diane Séméga, a procédé hier avec David Carns, le directeur au développement de la SOMISY, à la signature de la convention de réouverture de la mine de Syama. La société SOMISY SA qui va reprendre les activités d’extraction et d’exploitation de la mine va injecter la bagatelle de 60 milliards de FCFA dans les 18 mois à venir pour le démarrage des activités.

C’est le 22 mars 2001, suite aux difficultés rencontrées par la société sur le terrain, que le conseil d’administration de la société avait décidé de suspendre les activités de production de la mine d’or de Syama, de mettre la mine "en veilleuse" et de chercher un investisseur minier qui serait intéressé par sa reprise. C’est ainsi, qu’après consultations avec plusieurs partenaires, la société australienne, Resolute, opérant dans divers pays africains a été choisie, par acquisition de 80% des actions de SOMISY SA. Selon les responsables de la société, le coulage du premier lingot d’or est prévu courant deuxième semestre 2008. Un projet difficile.

C’est compte tenu de cette difficulté, que la mine de Syama a connu dans le passé deux expériences malheureuses, a rappelé le ministre Séméga. L’exploitation de cette mine est tributaire selon lui de la variation du cours de l’or et de l’énergie. Cette mine suscitera de l’espoir pour les populations de la localité, car elle créera 700 emplois, a par ailleurs noté le ministre.

Almahady Cissé

                                                                                                               

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER