Production industrielle d’or : Une nouvelle hausse qui a déjoué les pronostics en 2020 au Mali

0

Alors que les réserves de certaines mines s’épuisent et que la pandémie de Covid-19 présentait un risque pour la continuité des opérations, les autorités maliennes s’attendaient à une baisse de 8,3 % de la production industrielle d’or en 2020. Que nenni ! Selon les statistiques du ministère des Mines, de l’Energie et de l’Eau présentées le 2 février 2021, la production industrielle d’or au Mali a connu en 2020 une deuxième année consécutive de hausse. Contre toute attente, elle est ainsi passée de 65,1 t en 2019 à 65,2 t l’année dernière.

Si cette légère augmentation peut paraître négligeable, elle représente une belle surprise pour les acteurs de l’industrie. Selon les autorités, la production industrielle aurait en effet dû baisser de 8,3 % pour atteindre 59,8 t, en raison notamment de l’épuisement des réserves de mines comme Sadiola ou Morila. Seulement, apprend-on, les compagnies minières auraient réalisé de bonnes performances qui ont permis d’éviter cette déconvenue.

Il faut noter que la production artisanale reste dans sa moyenne annuelle de six tonnes. Ce qui porte la production totale d’or au Mali en 2020 à 71,2 t. Si les données sur les prévisions pour 2021 ne sont pas encore disponibles, la production industrielle devrait encore augmenter, portée notamment par le renouveau de la mine d’or de Morila.

Agence Ecofin

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here