Office du Niger : Un excellent entrepreneur agricole s’en va ! Un bon manager aux commandes…

3

Le conseil des ministres du 22 janvier 2020, a nommé Abdel Karime Konaté dit Ampé, douanier de son Etat mais un excellent manager politique très surdoué,  comme nouveau Président Directeur Général  de l’Office du Niger. A ce poste, il remplace Dr Mamadou M’Baré Coulibaly, un excellent chercheur agricole de renommée internationale qui a  fait valoir ses droits à la retraite le 1er janvier 2020.

 

Qui est le nouveau PDG de l’Office du Niger ?

Douanier de formation et de profession, Abdel Karim Konaté, Ampé, né à Bamako en 1961,  son dernier poste fut   Ministre du Commerce et de la Concurrence en septembre 2018. A titre de rappel, Pour ses qualités managériales, Ampé était parvenu à faire taire le front social au Mali en 2017 en sa qualité de porte parole du Gouvernement. Donc, l’Office du Niger étant une entreprise stratégique pour assurer l’autosuffisance alimentaire dans la sous région sa gestion ne doit pas être confiée à des amateurs surtout en cette période crise sécuritaire qui secoue la zone. D’où le choix d’IBK de nommer un bon manager à la tète de la plus grande entreprise agricole du pays pour pérenniser les acquis de Dr Mbaré qui avait mis l’office sur la voie de l’émergence. Bien qu’étant un douanier, Ampé est sur un terrain connu, l’équipe étant déjà prête par son prédécesseur. Il lui suffit juste de mettre le turbo pour l’atteinte des objectifs fixés par le Président IBK, qui tient à l’œil cette boite.

A noter que cet Ademiste bon teint, a siégé dans le gouvernement de façon continue, de la transition de 2012, jusqu’en  septembre 2018, ou il fut successivement ministre en charge du Commerce et de l’Industrie ; des Finances ; du Commerce ; encore du Commerce et de l’Industrie, Porte-parole du gouvernement. Après son éjection du gouvernement, il est resté loyal aux idéaux du président de la République, IBK d’où sa nomination à la tête de cette entreprise agricole après le départ de l’excellent chercheur et entrepreneur agricole, Dr Mamadou MBaré Coulibaly.

 

 Une sortie honorable pour le Dr Mamadou M’Baré Coulibaly…

Il a fait l’objet des critiques les plus injustes, et parfois les plus indignes, par certains qui ne cessaient de le brocarder au point d’avoir annoncé plusieurs fois son limogeage de la direction de l’Office du Niger. Il n’en fut rien. Le Dr Mamadou M’Baré Coulibaly, puisqu’il s’agit lui, ne s’est pas laissé affecté par les calomnies. Il s’est consacré de toutes ses forces à la réussite de la mission régalienne confiée à lui par les plus hautes autorités du pays. Mieux, ayant fait valoir ses droits à la retraite le 1er janvier dernier, la plus haute autorité du pays – le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta – a instruit au Dr Mamadou M’Baré Coulibaly de rester à la tête l’Office du Niger en attendant la nomination de son remplaçant. Bel honneur et surtout totale confiance quand on sait l’importance stratégique de l’Office du Niger dans les plans de développement de notre pays !

Selon des sources bien introduites, IBK aurait déclaré un jour ceci : « les détracteurs du Dr Mamadou M’Baré se fatiguent, je sais ce qu’il est et ce qu’il a fait pour ce pays. Je ne vais jamais le faire sortir par la petite porte de l’Office du Niger ». Le président de la République faisait certainement allusion au matraquage médiatique insensé dont faisait l’objet le PDG Coulibaly. Comme pour manifester son soutien à celui qui est à l’origine de la mise au point de la variété du riz la plus prisée dans notre pays, le GAMBIAKA, le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, a élevé cette année le Dr Mamadou M’Baré Coulibaly au grade d’Officier de l’Ordre National, une distinction honorifique qui vient s’ajouter au titre de Chevalier de l’Ordre National qui lui a été décerné en 2003 par le président de la République d’alors, Amadou Toumani Touré. Ce dernier a choisi, en signe de symbole, de se déplacer jusque dans les champs de Molodo, en zone Office du Niger, pour remettre sa médaille au chercheur de renommée internationale qui était à l’époque directeur de recherche à l’Institut d’Economie Rurale (IER).

En 2015, le Dr Mamadou M’Baré Coulibaly reçoit les insignes de Commandeur de l’Ordre du Mérite Agricole distinguant ses qualités d’entrepreneur. En effet, à la tête de l’Office du Niger, le Dr Mamadou M’Baré Coulibaly a initié nombre de projets marquants pour le présent et décisifs pour l’avenir. L’un de ces projets est l’élaboration de la carte de fertilité des sols. Cette carte de fertilité des sols est un outil qui répertorie et représente les terres d’une aire géographique donnée en les classant des plus fertiles (celles qui sont naturellement productives) aux plus pauvres (celles qui ont besoin d’être amendées pour produire). On peut aussi distinguer le Projet pour la productivité de l’eau (PRODEAU) d’un montant de 3 milliards de Fcfa et la réhabilitation du canal de Ké-Macina pour un montant de 26 milliards de FCFA dont les études vont bientôt commencé. La liste des projets en cours, notamment les travaux d’aménagement et de réaménagement, est longue. Tous ces projets sont désormais de la responsabilité du nouveau Président Directeur Général de l’Office du Niger, Abdoul Kader Konaté dit Empé.

Nous souhaitons bon vent au Dr Mamadou M’Baré Coulibaly qui avait déjà annoncé son départ à la retraite lors du 45ème conseil d’administration de l’Office du Niger tenu à Ségou le 23 décembre 2019 en ces termes : « C’est avec un sentiment de légitime fierté et de dignité, empreint d’émotion, que je vous informe que je dois faire valoir mes droits à la retraite à compter du 1er janvier 2020 en tant que Directeur de Recherche. Je suis profondément reconnaissant envers toutes et tous ceux qui, par amitié, affection, conseils, soutien moral, dévouement, ont toujours été à mes côtés pour mener à bien les tâches qui m’incombent. Bien sûr, ce départ à la retraite n’est pas un adieu mais seulement un au revoir, car comme nous le savons, le départ à la retraite, est toujours un bref moment qui éprouve ceux qui les vivent et ceux qui restent ».

Avec Alassane DIARRA

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Merci bcp soldat. Notre presse privée est largement comptable de la décadence et de la faillite de ce pays. Une légèreté criminelle en faisant l éloge de la médiocrité. Ou sont les syndicats??? Les nominations politiques à des postes politiques sont admissibles mais des nominations politiques à des postes techniques sont inadmissibles. Les politiques ont fini de tout détruire dans ce pays. La nomination de membres de bureaux politiques de partis à des postes techniques hier baby à la çanam et aujourd’hui un sans diplômes corrompus à la tête d une entreprise aussi stratégique est inadmissible et inconcevable. Que font les sociétés civiles dans ce pays…
    C est vraiment honteux

  2. Et pour vous servir, selon le dictionnaire :  CITATIONS
    ALEXANDRE ARNOUX (Digne 1884-Paris 1973)
    Que deviendrait la Police, si l’innocence l’intimidait ?
    L’Enchantement de Grenade, Gallimard
    ALEXANDRE ARNOUX (Digne 1884-Paris 1973)
    L’état d’innocence contient en germe tout le péché futur.
    Études et Caprices, Albin Michel
    FRANÇOIS RENÉ, VICOMTE DE CHATEAUBRIAND (Saint-Malo 1768-Paris 1848)
    On ne fait point sortir les autres de l’ordre sans avoir en soi quelque principe de désordre ; et celui qui, même involontairement, est la cause de quelque malheur ou de quelque crime, n’est jamais innocent aux yeux de Dieu.
    Les Natchez
    PIERRE CORNEILLE (Rouen 1606-Paris 1684)
    Je me défendrai mal : l’innocence étonnée
    Ne peut s’imaginer qu’elle soit soupçonnée.
    Rodogune, V, 4, Rodogune
    JEAN-FRANÇOIS CASIMIR DELAVIGNE (Le Havre 1793-Lyon 1843)
    Académie française, 1825
    Tant qu’on est redoutable on n’est point innocent.
    Les Vêpres siciliennes
    DENIS DIDEROT (Langres 1713-Paris 1784)
    On est dédommagé de la perte de son innocence par celle de ses préjugés.
    Le Neveu de Rameau
    VICTOR HUGO (Besançon 1802-Paris 1885)
    Je n’abdiquerai pas mon droit à l’innocence.
    L’Année terrible
    CHARLES NODIER (Besançon 1780-Paris 1844)
    Académie française, 1833
    Quiconque est parvenu à discerner le bien et le mal a déjà perdu son innocence.
    Lydie ou la Résurrection
    JEAN RACINE (La Ferté-Milon 1639-Paris 1699)
    Mon innocence enfin commence à me peser.
    Andromaque, III, 1, Oreste
    GEORGES SCHÉHADÉ (Alexandrie 1907-Paris 1989)
    On ne remplace pas l’âge par l’innocence […].
    La Soirée des proverbes, Gallimard
    MARGUERITE DE CRAYENCOUR, DITE MARGUERITE YOURCENAR (Bruxelles 1903-Mount Desert Island, Maine [É.-U.], 1987)
    Tout bonheur est une innocence.
    Alexis ou le Traité du vain combat, Plon
    MARGUERITE DE CRAYENCOUR, DITE MARGUERITE YOURCENAR (Bruxelles 1903-Mount Desert Island, Maine [É.-U.], 1987)
    La passion comblée a son innocence, presque aussi fragile que toute autre.
    Mémoires d’Hadrien, Plon

  3. Il n’y a t’il pas un agronome ou un agro-economiste capable de gérer l’Office du Niger ? Qu’est-ce qu’un douanier a à faire dans service aussi stratégique que l’ON? Avec une famine prédatrice à l’affût ? Saurait -il travailler dans l’adversité que sa venue va créer ? Un sabotage que ceux qui seraient à la base de l’influence de sa promotion seraient responsables s’ils en ont vraiment conscience. Les Maliens avaient commencé à espérer avec la spécialisation des dirigeants de nos services et entreprises stratégiques. Finalement le politique devient un danger pour le développement du pays. Cette nomination a irrité plus d’un. Faites vraiment économie de telles légèretés qui ne nous rapporte rien et synonyme d’innocence.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here