ONAP : un budget de 1,6 milliard de FCFA en 2016

0
Le ministre de l’Economie et des Finances, Mamadou Igor Diarra
Le ministre de l’Economie et des Finances, Mamadou Igor Diarra

L’Office national du pétrole (ONAP), a tenu le lundi 21 décembre 2015, la 31ème session ordinaire de son conseil d’administration, sous la présidence du ministre de l’Economie et des Finances, Mamadou Igor Diarra. Pour le ministre Diarra, la baisse du cours du baril sur le plan international, observée lors de la 30ème session se poursuivra. Il a rappelé que cette baisse a été mise à profit pour améliorer la marge des opérateurs pétroliers maliens et augmenter les recettes douanières. Le ministre a  promis qu’il veillera sur le professionnalisme des opérateurs pétroliers et l’atténuation des effets des variations importantes des cours mondiaux des produits pétroliers.

Le budget soumis à l’appréciation des administrateurs se chiffre en recettes et en dépenses à plus de 1,6 milliard de FCFA contre 1, 3 milliard en 2015, soit une augmentation de 25%. Pour le ministre, l’exécution de ce budget permettra d’améliorer les conditions de travail du personnel et de mettre en œuvre les programmes essentiels de l’office qui sont : l’assainissement du sous-secteur par l’intensification des opérations de contrôle de qualité des produits pétroliers sur l’étendue du territoire national ; le renforcement des capacités de stockage du dépôt/ONAP de Bamako-Sénou.

Le projet de budget de dépôt/ONAP Bamako–Sénou se chiffre à 920 millions contre 589 millions en 2015, précise le ministre. Son exécution devra permettre de poursuivre les travaux de modernisation de l’infrastructure de stockage et le perfectionnement des ressources humaines. Il s’est dit convaincu qu’un bon examen des documents soumis à l’appréciation des administrateurs, permettra un approvisionnement régulier du pays en produits pétroliers de bonne qualité.

B . B.

PARTAGER