Session ordinaire de la SOMAGEP : Le budget 2016 se chiffre à 467,30 millions de Francs CFA

0

La société Malienne de Gestion de l’Eau potable a tenu  le Mardi 29 décembre 2015 dans ses locaux,  sa session ordinaire. C’était sous l’égide du Président Directeur Générale Boubacar KANE.

 

 La présente session a été exclusivement consacrée à l’examen et à l’adoption des projets de Budgets pour l’exercice 2016 ainsi que l’évaluation du rapport d’activité et du budget 2015.

Selon le président l’année 2016 est placée sous le signe de la dynamisation de leurs activités sur la quasi-totalité du périmètre concédé et plus particulièrement dans les régions du Nord où des projets de réhabilitation des infrastructures ont été exécutés ou sont en cours ; la réalisation, sur quatre ans de plus de 100 000  branchements sociaux et promotionnels dans le District Bamako et environs et dans les centres de l’intérieur de Sikasso, Koutiala, Kayes et Kati dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’alimentation en eau potable de la ville de Bamako à partir de la localité de Kabala et du projet dano-suédois d’appui au Programme Sectoriel Eau et Assainissement (PROSEA). L’année 2016 devra également voir le début de mise en œuvre du projet de renforcement des capacités opérationnelles de la SOMAGEP-SA dont l’avis d’appel à manifestation d’intérêt vient d’être lancé.

Le Chiffre d’Affaires prévisionnel est de 24,38 milliards de F CFA avec comme principales composantes les ventes d’eau, les Travaux Remboursables, les Frais de Location et d’Entretien Compteurs.

Les Produits d’Exploitation sont estimés à 25,43 milliards de Francs CFA, soit une hausse de 2,76% par rapport aux projections à fin décembre 2015 qui sont estimées à 24,75 milliards de Francs CFA.

Les Charges d’Exploitation s’élèvent quant à elles à 24,09 milliards de Francs CFA, soit une hausse de 1,80% par rapport aux projections à fin décembre 2015 estimées à 23,66 milliards de Francs CFA.

De tout ce qui précède, il se dégage un résultat net prévisionnel de l’exercice 2016 estimé à 467,30 millions de Francs CFA. Ce résultat, qui témoigne du dynamisme actuel de notre Société, représente une hausse de 53,62% par rapport aux projections 2015. Cette hausse est due, en partie, aux subventions à recevoir dans le cadre des branchements promotionnels et sociaux prévus, a signalé les responsables.

S’agissant du Budget d’investissements, il est arrêté à la somme de 5,55 milliards de Francs CFA et a comme principaux postes, les ouvrages et équipements de production et de distribution, les travaux de génie civil, les engins et outillages et les équipements de comptage.  Il a invité les administrateurs à faire un examen judicieux des documents soumis à leurs appréciations pour la bonne marge de la structure.

B.S

PARTAGER