Accidents de la circulation routière de 2018 au Mali : 13. 108 cas recensés, 10.774 blessés, et 465 morts

4

Les problèmes liés aux accidents de la circulation routière au Mali deviennent de plus en plus délicats. En effet, cette situation s’explique par plusieurs  facteurs parmi lesquels : la non-maitrise des codes de la circulation routière, le manque de conscience de la part des usagers, la violation flagrante et impunie des règles de la circulation. Ce, non seulement par les usagers,  mais aussi et surtout par les policiers chargés de veiller sur ces règles…Ainsi, une information de la police nationale, au cours de l’année 2018, nous affirme qu’il y a eu 13.108 cas d’accidents  de circulation routière sur toute l’étendue du territoire en 2018 ,10 774 blessés et 465 morts .

Les difficultés liées à la problématique de l’insécurité routière au Mali sont quasiment connues de tous. Mais que faire pour endiguer ce phénomène dans la mesure où les citoyens lambda se disent ne cherchent pas  à connaitre les conduites qui doivent faire l’objet de respect dans la circulation routière. Les enjeux liés à la problématique de la circulation demeurent cruciaux parce que la violation de ces règles se fait par les usagers, de même que les agents  qui ne se soucient que du peu d’argent donné à la place de l’infraction commise. Raison pour laquelle, nonobstant les sensibilisations et toutes  les initiatives, les chiffres divulgués donnent toujours à réfléchir et  font toujours peur. En effet, se rapportant à la statistique de la police nationale du Mali, en 2018,13.108 cas d’accidents de la circulation routière ont été enregistrés sur toute l’étendue du territoire national dont  10.406 cas dans le district de Bamako et 2.702 pour les régions du pays. Par conséquent, précise la source policière, lesdits accidents ont été à l’origine de 7.588 cas de blessures en ce qui concerne la ville de Bamako contre 3.186 pour les régions, soit 10.774 blessés. Aussi indique la source que le nombre de dégâts matériels dus à ces accidents s’estime à 8.873 cas pour le district de Bamako, contre 2.659 pour les régions maliennes. Soit 11.532 accidents enregistrés avec leurs dégâts matériels. Conformément aux données de cette statistique de 2018, dans la ville des trois caïmans, les accidents de la circulation ont également été à l’origine de 322 décès contre 143 pour les régions du pays. Soit 465 morts sur toute l’étendue du territoire national. Ainsi, même si des efforts restent à faire quant à l’accomplissement correct de sa mission régalienne, notre source confirme qu’au-delà de cette statistique, la police nationale a pu faire en 2018, d’importantes saisies d’armes, de munitions, de faux billets et de secours aux personnes en situation difficile.

Mamadou Diarra

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. https://information.tv5monde.com/info/belgique-un-groupe-d-experts-de-l-onu-incite-la-belgique-presenter-ses-excuses-pour-les
    PUBLIEZ CE LINK! RIEN D OFFENSIVE!….LES PAYS AFRICAINS ENSEMBLE DOIVENT REMONTER A LA SURFACE LES CRIMES ESCLAVAGISTES ET COLONIAUX ET DEMANDER REPARATIONS ET SANCTIONS AUJOURDHUI MEME SI DES ABRAHAMIQUES DIRONT QUE CES FAITS N ONT PAS ETE DOCUMENTES, OU QUE D AUTRES GENERATION ANTERIEURES , LES JUGES DU MONDE ET LEURS LAQUAIS ONT TOUJOURS DES ARGUMENT INJUSTES POUR ENTRETENIR LE DESIQUILIBRE……

  2. COMBIEN DE MISERABLES ET MEME DE MORTS D INSOMNIE FONT LES HAUT-PARLEURS DES 1000000 DE MOSQUEES AU PAYS DES ZIZLAMO- ZIDIOTISES!

    FAAROH FINW! KAAFAAROHW! MAAFAAROW! …AVEZ VOUS JAMAIS COMPTER COMBIEN LES HAUT-PARLEURS FONT DE MISERABES,DE BLESSES, D IDIOTISES ET MEME DE MORTS DANS LA SOCIETE.? 2 Mar 2019 at 09:38
    Votre commentaire est en attente de modération…
    ….VOILA L ESPRIT DU COLONISE! IL NE VOIT QUE LES ERREURS QUE FONT LES AUTRES DANS LES LANGUES DE SES COLONISATEURS D ESPRIT,( FAUTES EN ARABE OU FAUTES EN FRANCAIS), SA VIE DE PAUVRE BOUGRE S ARRETE LA A SINGER LE FRANCAIS ET L ARABE ET PRETENDRE ETRE UN LEADER D OPINION DANS SA NATION, CE LARBIN PUISQUE C EST SON NOM EST FORME PAR LES ECOLES DES OCCUPANTS ET EST PORTE EN EXAMPLE DE PERFECTION DANS LA SOCIETE FRANCONEGRIFIEE, OU/ET ARABONEGRIFIEE, LES LACHES DEVIENNENT LES ICONES!…..

    AU PAYS DES ALLAHOU AKOUBAROU!!!!…QUE VOULEZ VOUS?…DES GRUES TOMBENT SUR DES MILLIERS DE PELERINS, ON LAISSE DES TRAINS EN MARCHE SUR LA COLLINE POUR ALLER DISPUTER EN BAS AVEC L AUTRE QUI NE LAISSE LA ROUTE,….ON ROULE A TOMBEAU OUVERT APRES AVOIR RECITE LES SOURATS DE DEBILISME “HUMANITISTE” COMME ISLAMISTE OU DJIHADISTE PUIS ON SE CROIT AFFRANCHI DE LA MORT ET DE L ENFER ISLAMIC QU ON CAUSE AUX AUTRES!….CRIANT DANS LES MICROS ET HAUTPARLEURS NUIT ET JOUR!…..

    ……..AVEZ VOUS JAMAIS COMPTER COMBIEN LES HAUT-PARLEURS FONT DE MISERABES,DE BLESSES, D IDIOTISES ET MEME DE MORTS DANS LA SOCIETE…..?

  3. POLITIQUE
    ECONOMIE
    NORD
    SPORTS
    FAITS DIVERS
    MONDE
    RADIO
    VIDEO
    Accueil Economie Transport
    EconomieTransport
    Accidents de la circulation routière de 2018 au Mali : 13. 108 cas recensés, 10.774 blessés, et 465 morts

    Par Le Pays – 1 Mar 20191

    Les problèmes liés aux accidents de la circulation routière au Mali deviennent de plus en plus délicats. En effet, cette situation s’explique par plusieurs facteurs parmi lesquels : la non-maitrise des codes de la circulation routière, le manque de conscience de la part des usagers, la violation flagrante et impunie des règles de la circulation. Ce, non seulement par les usagers, mais aussi et surtout par les policiers chargés de veiller sur ces règles…Ainsi, une information de la police nationale, au cours de l’année 2018, nous affirme qu’il y a eu 13.108 cas d’accidents de circulation routière sur toute l’étendue du territoire en 2018 ,10 774 blessés et 465 morts .

    Les difficultés liées à la problématique de l’insécurité routière au Mali sont quasiment connues de tous. Mais que faire pour endiguer ce phénomène dans la mesure où les citoyens lambda se disent ne cherchent pas à connaitre les conduites qui doivent faire l’objet de respect dans la circulation routière. Les enjeux liés à la problématique de la circulation demeurent cruciaux parce que la violation de ces règles se fait par les usagers, de même que les agents qui ne se soucient que du peu d’argent donné à la place de l’infraction commise. Raison pour laquelle, nonobstant les sensibilisations et toutes les initiatives, les chiffres divulgués donnent toujours à réfléchir et font toujours peur. En effet, se rapportant à la statistique de la police nationale du Mali, en 2018,13.108 cas d’accidents de la circulation routière ont été enregistrés sur toute l’étendue du territoire national dont 10.406 cas dans le district de Bamako et 2.702 pour les régions du pays. Par conséquent, précise la source policière, lesdits accidents ont été à l’origine de 7.588 cas de blessures en ce qui concerne la ville de Bamako contre 3.186 pour les régions, soit 10.774 blessés. Aussi indique la source que le nombre de dégâts matériels dus à ces accidents s’estime à 8.873 cas pour le district de Bamako, contre 2.659 pour les régions maliennes. Soit 11.532 accidents enregistrés avec leurs dégâts matériels. Conformément aux données de cette statistique de 2018, dans la ville des trois caïmans, les accidents de la circulation ont également été à l’origine de 322 décès contre 143 pour les régions du pays. Soit 465 morts sur toute l’étendue du territoire national. Ainsi, même si des efforts restent à faire quant à l’accomplissement correct de sa mission régalienne, notre source confirme qu’au-delà de cette statistique, la police nationale a pu faire en 2018, d’importantes saisies d’armes, de munitions, de faux billets et de secours aux personnes en situation difficile.

    Mamadou Diarra

    Commentaires via Facebook :
    0

    SUR LE MEME SUJETAUTRES ARTICLES DU MEME AUTEUR
    SYNTRUI soumet ses doléances
    Transport
    Pour l’épanouissement des transporteurs routiers du Mali, le SYNTRUI soumet ses doléances auprès des décideurs
    SYNTRUI soumet ses doléances
    Transport
    Pour l’épanouissement des transporteurs routiers du Mali, le SYNTRUI soumet ses doléances auprès des décideurs

    Transport
    Vignettes pour automobiles : Bientôt disponible…
    1 commentaire
    FAAROH FINW! KAAFAAROHW! MAAFAAROW! …AVEZ VOUS JAMAIS COMPTER COMBIEN LES HAUT-PARLEURS FONT DE MISERABES,DE BLESSES, D IDIOTISES ET MEME DE MORTS DANS LA SOCIETE.? 2 Mar 2019 at 09:38
    Votre commentaire est en attente de modération…
    ….VOILA L ESPRIT DU COLONISE! IL NE VOIT QUE LES ERREURS QUE FONT LES AUTRES DANS LES LANGUES DE SES COLONISATEURS D ESPRIT,( FAUTES EN ARABE OU FAUTES EN FRANCAIS), SA VIE DE PAUVRE BOUGRE S ARRETE LA A SINGER LE FRANCAIS ET L ARABE ET PRETENDRE ETRE UN LEADER D OPINION DANS SA NATION, CE LARBIN PUISQUE C EST SON NOM EST FORME PAR LES ECOLES DES OCCUPANTS ET EST PORTE EN EXAMPLE DE PERFECTION DANS LA SOCIETE FRANCONEGRIFIEE, OU/ET ARABONEGRIFIEE, LES LACHES DEVIENNENT LES ICONES!…..

    AU PAYS DES ALLAHOU AKOUBAROU!!!!…QUE VOULEZ VOUS?…DES GRUES TOMBENT SUR DES MILLIERS DE PELERINS, ON LAISSE DES TRAINS EN MARCHE SUR LA COLLINE POUR ALLER DISPUTER EN BAS AVEC L AUTRE QUI NE LAISSE LA ROUTE,….ON ROULE A TOMBEAU OUVERT APRES AVOIR RECITE LES SOURATS DE DEBILISME “HUMANITISTE” COMME ISLAMISTE OU DJIHADISTE PUIS ON SE CROIT AFFRANCHI DE LA MORT ET DE L ENFER ISLAMIC QU ON CAUSE AUX AUTRES!….CRIANT DANS LES MICROS ET HAUTPARLEURS NUIT ET JOUR!…..

    ……..AVEZ VOUS JAMAIS COMPTER COMBIEN LES HAUT-PARLEURS FONT DE MISERABES,DE BLESSES, D IDIOTISES ET MEME DE MORTS DANS LA SOCIETE…..?

  4. Monsieur Diarra, vous avez manifestement beaucoup de mal avec le français! Votre torchon ressemble à la narration d’un gamin de 10 ans! Il faut retourner à l’école! En attendant, par respect pour les lecteurs et visiteurs de Maliweb, cessez d’écrire! Pitié!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here