Bamako-Diboli : Environ 10 milliards pour mettre les trains sur les rails

5

Le conseil des ministres a adopté le mercredi dernier le plan relatif à la relance du trafic ferroviaire de voyageurs et de marchandises entre Bamako et Diboli. Le coût de la mise en œuvre des activités de ce plan est évalué à 9 milliards 874 millions 86 mille 674 francs CFA.

Le plan de relance de l’activité ferroviaire nationale de voyageurs et de marchandises s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations du diagnostic des infrastructures ferroviaires et du matériel roulant.

Ce plan est articulé autour des axes stratégiques, notamment la remise à niveau de la voie entre Bamako et Diboli (586 km) ; la réhabilitation de 19 gares ferroviaires ; la restauration des campements pour la surveillance et l’entretien de la voie ferrée ; la réhabilitation des dépôts et ateliers de maintenance ; l’acquisition d’outillage pour l’entretien et la maintenance du matériel roulant ; la location avec option d’achat de quatre (04) locomotives reconditionnées d’une puissance nominale requise de 2 400 CV ; la réparation et la remise en état de 31 voitures, fourgons bagages et générateurs ; la réhabilitation et l’acquisition des engins mécaniques et outillages d’entretien de la voie; la réhabilitation du système de télécommunication ; la formation du personnel dans la gestion du patrimoine et de la sécurité ferroviaires.

Le coût de la mise en œuvre des activités du plan de relance est évalué à 9 milliards 874 millions 86 mille 674 francs CFA. La mise en œuvre des activités préconisées permettra de désenclaver les localités riveraines du chemin de fer ; relancer l’activité économique des localités traversées par le chemin de fer ;  améliorer la mobilité des populations des zones desservies. Le plan de relance participe de la mise en œuvre des engagements du gouvernement envers les partenaires sociaux.

Y. Doumbia

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Ce n’est pas mal… mais en réalité ça montre que nos autorités ne sont pas ambitieuse walye sinon ce n’est pas a un projet makeshift de 10 petits milliards qu’ils vont songer! Ce projet servira seulement a réactiver les activités ferroviaires (transport, voyages) au minium vital pour apaiser les esprits des cheminots etc.. et non un vrai projet conçu de brute ambition….. ce qui nous amène a conclure que nos autorités n’auraient pas le souci du développement… sinon ce projet serait l’un des plus prioritaires du mandat d’ IBK dès 2013… et aujourd’hui la voie serait déjà opérationnel. Si l’État y était ambitieux, de 2013 a 2018 on aurait investit au moins 300 milliards CFA dans ce projet pour rénover entièrement les rails, construire une dizaines de gares modernes le long de la route, acheter de trains moderne, former et employer de milliers de jeunes dans le domaine… et avec une bonne gestion le projet pouvait être facilement rentable vu la dermographie croassante du pays et les gens seraient en sécurité sur nos routes, car plus des gens opteraient pour le voyage en train au lieu par cars ou par véhicules personnels.

    Cependant, il faut apprécier ce qu’on peut avoir de ce gouvernement qui ne travaille que quand ça chauffe. C’est déjà un pas qui ouvrira le chemin vers une ambition plus conséquente d’ici la fin du mandat de president IBK … l’on dit que c’est en mangeant que vient l’appétit … peut-être qu’il aura d’autre idées a ajouter après la réhabilitation de ce chemin de fer. Aillons un peu pitié de nos populations qui souffrent le martyre sur nos routes de long distances comme BKO-Kayes (11h/660km)… ils méritent des trains plus ou moins modernes pour parcourir ces distances avec leurs familles en toute sécurité et non de vieux cars sur nos routes dégradées et accidentogènes.

    Je pense QUE le rétablissement de la voie ferroviaire Koulikoro -Bamako-Diboli (-Dakar) peut être l’un des plus grandes réalisations de l’héritage de la présidence d’ IBK, s’il se donne a investir sincèrement et ambitieusement dans ce projet les trois prochaines années … ça sera la chose qui impactera de façon positive la vie des maliens dans les prochaines 40 années a venir! Mais 10 peits milliards c’est juste pour baliser et activer le terrain ..sinon il faudra reellement penser au minimum a 200 milliards d’ici 2023 pour que ça soit quelque de concret… il faut penser KOULIKORO-DAKAR!

    • Paul Kagame ce que tu dis est très pertinent mais est ce que nos gouvernants ont ce rêve du développement ils font juste du dakabondala tu ne penses pas.

  2. Les rails ont été enlevé (particulierrement de Korofina a Sotuba—passant par Titibougou). Comment l’état va faire en déguerpissant tout les gens qui ne sont pas a 25 m du passage des rails.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here