Compagnie Aérienne des pays du G5 Sahel : Une naissance prévue pour février 2017

0

Réunis à Ouagadougou, les ministres des Transports et de l’Aviation Civile ou leurs représentants des pays membres fondateurs ont fait une déclaration appelée «Déclaration de Ouagadougou sur la création de la Compagnie Aérienne du G5 Sahel». Cette compagnie aérienne est prévue pour février 2017

Le Mali était représenté à ce rendez-vous par le Secrétaire général du ministère de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement, Makan Fily Dabo, le Directeur Général de l’Agence Nationale de l’Aviation Civile (ANAC) Salif Diallo et le Chargé de Mission à la Primature Issa Konté.

Les ministres en charge des Transports et de l’Aviation Civile, les experts et autres spécialistes du secteur des transports aériens et de l’aviation civile des 5 pays membres (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad) du G5 Sahel et de la future compagnie aérienne étaient réunis les 21 et 22 avril 2016 à Ouagadougou à l’initiative du Secrétariat Permanent et sur l’invitation de la Présidente du Conseil des Ministres du G5 Sahel, pour œuvrer à concrétiser leurs idéaux pour le grand bonheur des acteurs et clients du transport aérien.

L’objectif était d’échanger sur le projet de création d’une Compagnie Aérienne, conformément à la décision des Chefs d’Etats du G5 Sahel du Sommet de N’Djamena, tenu le 20 novembre 2015.

Dans la capitale burkinabè, les ministres ont pris connaissance du relevé des conclusions de la réunion des experts et n’ont pas manqué de les féliciter pour le gros travail qu’ils ont eu à abattre. Les responsables en charge des transports et de l’aviation civile ont approuvé la feuille de route définissant le processus de création de la compagne aérienne régionale du G5 Sahel.

La réunion de Ouagadougou a également été l’occasion pour les ministres des Transports et de l’Aviation Civile ou leurs représentants du G5 Sahel d’adopter le texte portant création d’un Comité de pilotage chargé de la mise en œuvre de la feuille de route.

Ils se sont engagés à désigner, chacun, avant le 31 mai 2016, deux experts du transport aérien et de l’aviation civile pour faire partie de ce Comité. Les ministres ont convenu de confier la coordination du Comité de Pilotage à Mohamed Mahmoud Bouassriya, Directeur général de l’Agence Nationale de l’Aviation Civile (ANAC) de la République Islamique de Mauritanie.

Ils ont adopté le chronogramme de déroulement des activités du Comité de Pilotage fixant la création de la Compagnie Aérienne Régionale pour le mois de février 2017. Le Comité est chargé de l’élaboration des termes de références courant avril – mai 2016, en vue de la conduite d’une étude de faisabilité, qu’il fera réaliser et qu’il validera; ainsi que d’élaborer et de valider les textes statutaires de la compagnie entre les mois de juin et de décembre 2016.

Ces textes seront adoptés par la réunion des ministres en charge des transports et de l’aviation civile en décembre 2016. Par ailleurs, le Secrétariat Permanent se chargera de la mobilisation des financements pour l’étude de faisabilité et le fonctionnement du Comité de pilotage. Les ministres des transports et de l’Aviation Civile du G5 Sahel ont remercié et félicité chaleureusement la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA) pour son engagement à financer l’étude de faisabilité de la future compagnie aérienne régionale.

En marge des travaux de cette réunion, les ministres des Transports et de l’Aviation civile du G5 ont été respectivement reçus en audience par le Président de la République du Burkina Faso, SE Roch Marc Christian Kaboré, le Premier ministre du Faso, Chef du Gouvernement Burkinabè, Paul Kaba Thiéba, Mme Hadizatou Rosine Coulibaly Sori, ministre de l’Economie, des Finances et du Développement et ministre de tutelle du G5 au Burkina Faso et Souleymane Soulama, ministre des Transports, de la Mobilité Urbaine et de la Sécurité Routière du Burkina Faso.

Adama Bamba

Commentaires via Facebook :

PARTAGER