Transport : Le syndicat des tricycles sur les font baptismaux

1

Pour la défense de leurs intérêts, notamment la libre circulation dans Bamako, les conducteurs des tricycles créent leur section syndicale qui adhère au Syndicat national des transports (SNT). La conférence constitutive a eu lieu le samedi 16 janvier 2016 au cours de laquelle un bureau consensuel de 15 membres a été mis en place.

Les conducteurs des tricycles ne cessent de se réunir depuis le 31 octobre 2015 après la mesure de la mairie du district de Bamako, portant réglementation des tricycles. Ces différentes rencontres ont abouti à la création de la section nationale du syndical des tricycles du Mali. Le bureau mis en place se fixe comme l’objectif de révéler les défis auxquels les tricycles sont confrontés aujourd’hui.

L’histoire des tricycles au Mali n’avait jamais été accompagnée par un texte réglementaire, voilà aujourd’hui la mairie du district de Bamako fait sortir une mesure portant interdiction aux tricycles de circuler sur certaines voies publiques comme la route de Koulikoro, de Sébénikoro, le 30-Mètres de Niamakoro, l’avenue de l’OUA, l’avenue de la Cédéao, le boulevard de l’Indépendance, le pont de Martyrs et le pont Fahd de 10 à 15 h.

Depuis l’application de ces mesures, les manques à gagner sont énormes pour les propriétaires et conducteurs de tricycles. “C’est pourquoi, nous sommes organisés en syndicat pour créer un cadre de concertation afin de relever certain notre de défi”, a déclaré, Bouba Balla Coulibaly, secrétaire général adjoint de la section nationale du syndicat des tricycles du Mali.

Témoignant le mauvais comportement de certains conducteurs de tricycles, M. Coulibaly a souligné que cela trouve ses racines dans le manque de formation, de sensibilisation et d’information sur l’importance de l’exercice de leurs métiers.

“Nous ne sommes jamais contre la réglementation, mais nous voulons une réglementation bénéfique, transparente et d’équité. Nous invitons les autorités à prendre conscience de notre avenir”, a-t-il exigé, avant de promettre que les militants de la section ne rouleront plus désormais sans les pièces administratives.

Le Syndicat national des transports, structure de base de la section syndicale des tricycles est affilié à l’Union nationale des travailleurs du Mali, d’où la présence de Yacouba Katilé, secrétaire général de la centrale syndicale à cette cérémonie qui a salué l’organisation des tricycles en syndicat pour la défense de leur droit.

Il faut noter que le bureau dirigé par Mama Soukouna est élu pour 5 ans.

Maliki Diallo

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.