Edito : Le début de la fin de l’hégémonie Française au Mali.

7

Dominatrice, exploiteuse, paternaliste, frileuse, tous les qualificatifs sont bons pour désigner la France, qui dans son complexe de supériorité, voire sa condescendance, veut continuer à soumettre les Etats qu’elle a colonisés à sa stérile et infructueuse domination. Elle pille sans réserve nos économies, elle exploite sans commune mesure nos ressources et appauvrit énormément les citoyens des pays qu’elle a colonisés. Quand la France jubile et se tape la poitrine en se vantant être la cinquième puissance du monde c’est avec le sang et la sueur des africains, en général et ceux des pays qu’elle a colonisé. Comment comprendre que plus de 60 ans après les indépendances formelles, l’Afrique francophone reste au peloton de queue des Etats développés sur le continent et pourtant ce n’est pas faute de ressources humaines qualifiées, encore moins celles liées à l’économie  aux finances.

En effet, n’ayant pas connu la colonisation, la nouvelle élite africaine, répondant aux aspirations populaires et légitimes des peuples africains est aujourd’hui prête à s’affranchir de la tutelle française par tous les moyens. Elle veut prendre son destin en mains en dessinant son propre avenir et en étant les maîtres de ses choix politiques et de ses hommes. La France, pour la première fois depuis les indépendances est au pilori en Afrique francophone, son bastion économique, avec le nouvel éveil suscité par les nouvelles technologies de l’information et de la communication aux premiers rangs desquelles les réseaux sociaux qui ont permis de bâtir une nouvelle conscience citoyenne. Son hégémonie est en train de s’émousser véritablement et son soleil est au crépuscule de sa gloire. Le facteur déclencheur de cet adieu de la France en Afrique de l’ouest pourrait partir du Mali avec l’arrivée de Wagner une armée civile privée d’audience Russe.  Depuis l’annonce de la signature d’un éventuel contrat entre l’Etat malien et ce groupe pro russe c’est la panique à paris, la France ne dort plus que d’un œil.

Toutes les autorités françaises sont en  branle. Du Président de la République Emmanuel Macron à son ministre des Affaires étrangères Jean Yves Le Drian, en passant par la Ministre de la Défense Florence Parly, et le  Chef d’Etat-major Général des Armées, tous font feu de tout- bois. Leurs inquiétudes fébriles et néocoloniales sont maladroitement reprises et relayées par les laquais locaux  pour la plus part  binationaux, aux cœurs partagés entre le Mali et la France, qui font une volée de bois vert et tombe à bras raccourci sur tous ceux de leurs compatriotes qui osent soutenir l’arrivée de Wagner. Toute cette agitation n’a quel seul but faire plier les autorités maliennes, Président de la Transition le colonel  Assimi Goita et son premier ministre Choguel Kokalla Maiga qui ne rompent pas pour l’instant et nous l’espérons pour toujours, pour l’honneur, la paix et la gloire du Mali.

En somme, Nous osons espérer que ce contrat qui fait trembler Paris, sera non seulement signé, mais servira d’exemple pour les autres pays qui hésitent encore à s’affranchir de la tutelle de la France.

 

Youssouf Sissoko

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. Oui mais le reserviste de segou deriere la caserne a remonter troa jihad juif nunez belda collomb darmanin , avec dans l’ordre ain arrouda maroc fille oas delhomme 1993 , tamanar mossad juif jusqu”a thies touba ak47 nunnez belda , et segou akli nu ez belda collomb darde le matin .
    ce qui fait que le temoin passe consul permanent de sgou de fait , suite au meurtres en reunion ravines seches 97427.

  2. Il faut etre un myope intellectuel comme Behanzin pour ne pas comprendre cette phrase de notre hymne national : si l’ enemi decouvre son front au dedans ( les mauvais maliens ) ou au dehors ( la France et autres ) ! CERTES PERSONNE NE VA AGIR A NOTRE PLACE , MAIS CERTAINS METTENT LES BATONS DANS NOS ROUES COMME LA FRANCE !!!!!
    Debouts sur les remparts contre les enemis d’ au dedans et d’ au dehors !!!!!!!
    Que DIEU sauve le Mali !

  3. Behanzin
    Il aura fallu que MODIBO KEITA fasse la même durée de présidence qu’ Houphouët et Senghor pour savoir si ce sont “les erreurs du passé” qui expliquent la situation économique du Mali puisque ni la côte d’Ivoire,ni le Sénégal n’ont pris la tête de l’économie de la CEDEAO.
    Elle est dominée par le Nigeria et le Ghana.
    Imaginer l’économie du Mali en 1981,date du départ de Senghor et en 1993,date de la mort d’Houphouët au constat de la performance de MODIBO KEITA en huit ans.
    Il faut rappeler avec insistance qu’en 1968 le Mali était le pays le plus industrialisé de l’Afrique francophone.
    Le choix SOUVERAINISTE de MODIBO KEITA explique cette performance,pas celui de l’économie dirigiste socialiste.
    Le choix SOUVERAINISTE,c’est son indépendance d’esprit vis à vis de la France qui ne privilégie que le développement des succursales de ses entreprises dans nos pays.
    C’EST LE COUP D’ÉTAT DU 19 NOVEMBRE 1968,OEUVRE DE FOCCART,QUI A FAIT DU MAL À NOTRE PAYS,PAS LA POLITIQUE SOUVERAINISTE DE MODIBO KEITA.
    Si on est d’accord que la France contrôle la direction de nos ÉTATS depuis 1960,il serait très difficile de nier qu’elle “est la cause de tous nos malheurs”.
    Personne ne peut contester le NÉOCOLONIALISME c’est à dire une forme de colonialisme qui consiste à remplacer les gouverneurs blancs par les NOIRS en leurs attribuant le titre de PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE.
    LA FORME DE NOS ÉTATS RESTE CELLE DES COLONIES.
    La monnaie reste celle du colonialisme.
    Le trésor français continue à gérer l’économie de nos États comme pendant la colonisation en privilégiant les entreprises françaises dans l’attribution des marchés majeurs.
    Un chef d’État qui tente de faire autrement c’est à dire à donner le marché au mieux-disant est degagé.
    La guerre civile au Congo BRAZZAVILLE est la conséquence de la tentative de LISSOUBA de diversifier les partenaires en ce qui concerne l’exploitation du pétrole.
    Le malheur de Gbagbo est cet ESPRIT SOUVERAINISTE qui animait lui et ses CAMARADES.
    La guerre civile a été suscitée pour l’empêcher de travailler.
    Avant,SEKOU TOURÉ a connu l’embargo économique qui ne disait pas son nom du seul fait de vouloir s’émanciper du COLON.
    MODIBO KEITA et SANKARA ont été assassinés.
    SOIXANTE ANS APRÈS “L’INDÉPENDANCE”LES IVOIRIENS ET LES SÉNÉGALAIS PRENNENT DES RISQUES ÉNORMES POUR REJOINDRE L’EUROPE EN PLUS DES MALIENS,SIGNE DE L’ÉCHEC ÉCONOMIQUE DES DEUX PAYS QU’ON CITE COMME EXEMPLE À SUIVRE.
    L’histoire politique de nos États montre clairement que c’est “la France qui est à la base de tous les malheurs des africains”
    Il suffit de se débarrasser de son ESPRIT NÉOCOLONIALISTE pour voir la réalité en face.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  4. Il est indéniable que la France a été incohérente dans son soutien au Mali qui l’a invité en 2013 pour l’aider à recouvrer l’intégrité de son territoire. Son soutien aux groupes séparatistes est aux antipodes de la coopération recherchée par le gouvernement du Mali en quête d’exercer son pouvoir sur l’étendue du territoire national. Mais de là à croire que c’est la France qui est la base de tous les malheurs des Africains, les nationalistes à un sou doivent bien ouvrir les yeux. Le détournement des milliards des caisses publiques n’est pas le fait de la France. L’incivisme et l’impunité ne sont pas non plus des faits imputables à la France. Le racket des populations, le népotisme dans le recrutement et la gestion dans la fonction publique civile et militaire ne sont pas aussi dus à ola France. J’en oublie volontiers. Faisons notre propre examen de conscience.
    Enfin, évitons les erreurs du passé. Modibo, Sékou Touré et autres nationalistes ont adopté une politique qui a isolé nos états au contraire de la Côte d’Ivoire et du Sénégal où beaucoup de Maliens ruent actuellement pour des vacances, faire es affaires et même pour construire avec l’argent volé au Mali. Ceux qui se croient plus Maliens croiront à travers ce post que je soutiens la France. Que Nini !!

  5. Maliens, sortez soutenir Assimi et Choguel et son gouvernement. L’impérialiste veut leur tête à cause de leur rapprochement avec Poutine.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here