Édito: Le dilatoire!

13

Par l’incapacité de la junte, venue au pouvoir le 18 août denier, le Mali est en train de subir des sanctions de la part de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest ( CEDEAO).

Incapables aussi d’assumer le putsch, les actuels hommes forts de Bamako sont en train de jouer au dilatoire, afin de confisquer le pouvoir.

C’est dans cette logique, qu’ils ont engagé des concertations régionales. Celles-ci seront suivies à partir de ce jeudi 10 Septembre des concertations nationales. Une grossière tentative de faire passer leurs ambitions démesurées par ce qu’on appelle abusivement Colonel la voie du peuple.

Les militaires, au lieu de se soumettre aux directives de Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, continuent de faire perdre du temps au pays, à travers des assises hâtivement organisées et bâclées. Par ce procédé, ils entendent confisquer le pouvoir. C’est ainsi que le mardi dernier, par des subterfuges, des manifestations de soutien ont été organisées en faveur des putschistes pour rester au pouvoir.

Seulement voilà: les acteurs politiques et ceux de la société civile ne croiseront sans doute pas les bras pour les regarder faire. La grande majorité  de ce beau monde réclame une Transition, dirigée par un civil ainsi qu’un Gouvernement conduit par un civil. On sait aussi que parmi ce groupe, nombreux sont peu sincères. Leurs déclarations sont souvent contraires à leurs actions.

Pour l’instant, deux tendances se dégagent: ceux qui sont favorables pour les civils et ceux qui optent pour la junte. Les concertations nationales en cours permettront de trancher la question.

On sait les nombreuses manoeuvres enclenchées pour choisir un militaire, au nom d’un prétendu peuple. Si par extraordinaire, ce choix arrivait à être opéré, nous continuerons à combattre l’irruption des militaires sur la scène politique, parce que les conséquences seront incalculables pour la nation malienne. Il est évident que dans cette optique, la CEDEAO renforcera les sanctions existantes. Le pays sera véritable isolé.

Quid de la lutte contre le terrorisme? Elle sentira une régression remarquable, sans compter le déclin aussi inévitable de l’économie malienne.

C’est pourquoi, nous insistons sur le fait que les putschistes doivent retourner dans les casernes pour s’occuper de leurs missions régaliennes de sauvegarde du territoire, des personnes et de leurs biens.

En acceptant cela, ils rendront service à la nation. Leur attitude sera considérée comme patriote pour avoir évité des sanctions mortelles aux populations.

Alors, le choix éclairé consiste pour nos putschistes à remettre le pouvoir aux civils, en évitant le dilatoire.

Wa Salam!

El Hadj Chahana Takiou

Commentaires via Facebook :

13 COMMENTAIRES

  1. Bravo Chahana TAKIOU pour cette brillante analyse objective Comme vous je pense que le CNSP doit regagner les casernes et remettre le pouvoir aux civils ne serait ce que pour abréger les souffrances des populations En faisant cela les militaires apporteraient la solution à la levée de l embargo contre le pays étant donné que depuis le 18 Août nous tournons en rond du fait du dilatoire causé par la junte Il faut savoir qu’ une gouvernance militaire mettrait le Mali à genoux coupé du monde entier et sans financements ni aides extérieurs Qu’ Allah protège notre MALIBA

  2. Chana avait le même attitude envers IBK au début de son premier mandat. Comme IBK sait prendre les poisson affamé, il lui a tendu un appât délicieux qui lui a été fatal. Depuis lors, Chana est devenu un “El Hadj” sans morale et aiguillonne sans cesse, les tenants du pouvoir. C’est pourquoi ses articles manquent de consistance et d’analyse journalistique.

  3. Cet homme atypique, le colonel major Assimi GOÏTA et les autres membres du CNSP vont surprendre Chahana Takiou et beaucoup d’internautes qui pensent qu’ils ne se plieront pas face à la volonté du peuple Malien à l’issue de cette concertation nationale et de la position déjà tranchée de la communauté internationale en remettant le pouvoir aux civils. Après cette concertation nationale et à la demande du peuple Malien, le CNSP remettra la présidence de la transition à un technocrate civil qui n’a jamais fait de la politique et qui nous vient tout droit de l’international. Ce technocrate civil non politique, Président de la transition choisira son Premier Ministre civil non politique et très compétent. Ce nouveau Président de la transition après consultation, mettra en place une assemblée constituante de 50 personnes et organisera les élections générales de 2022. Que les hommes politiques se préparent pour ces élections générales car ils ne feront pas parti du futur attelage gouvernemental qui n’excèdera pas 19 Membres.

  4. AH JE SUIS ÉTONNÉ DE VOIR LE CÉLÈBRE JOURNALISTE CHAHANANA.PARLER POSITIVEMENT SUR I.B.K. ET SON RÉGIME. MAIS C’EST PAS POSSIBLE. ET PUIS PIRE IL CONDAMNE LES BRAVES OFFICIERS MILITAIRES QUI PRIS LE POUVOIR AU GRAND SOUHAIT DE LA MAJORITÉ DES MALIENS. MAIS ATTENDEZ ; REGARDEZ CE CHAHANAN QUI ESSAYE DE NOUS OUVRIR UN LAROUSSE (OU DICTIONNAIRE ) DE MOTS EN DROITS POUR NOUS GALAMOTTER. MAIS QUI EST CE CHAHANAN ? VRAIMENT JE DEMANDE FERMEMENT À M. DJIBRIL TANGARA DE 《AFRICABLE TÉLÉVISION 》 DE LE SUSPENDRE À VIE. MOI JE NE M’AMUSE PAS. MAIS IL FAUT VOIR DANS QUELLE GALÈRE LE MALI SE TROUVAIT. TOUS LES MALIENS SOUFFRAIENT EN GRANDE PARTIE. SOYONS SÉRIEUX CHAHANAN. PEUT ÊTRE CHAHANAN TU TE PROFITAIS POSITIVEMENT DU RÉGIME I.B.K. JE TE POINTAIS POSITIVEMENT AVEC ADMIRATION PRESQUE TOUS LES DIMANCHES SUR 《AFRICABLE TÉLÉVISION 》AVEC 《DÉBAT DE DIMANCHE 》. CHAHANAN TU OSES PARLER AINSI SUR. NOS SAUVEURS. C’EST PAS POSSIBLE. NOS SAUVEURS C’EST LE CNSP ET LE M5 RFP. D’AILLEURS MES SUGGESTIONS SONT : LE COLONEL ASSIMI GOITA CHEF DE L’ÉTAT NOMMÉ SUPERVISEUR GÉNÉRAL DE LA TRANSITION. IL SERA ENTOURÉ DE SON STAFF MILITAIRES QUI VONT AVEC LE SUPERVISEUR GÉNÉRAL (ASSIMI GOITA CHEF DE L’ÉTAT ) SUIVRE À LA LOUPE LA TRANSITION. LA TRANSITION ELLE MÊME AURA COMME DIRIGEANTS : SOUMANA SACKO PRÉSIDENT TRANSITION ; OUMAR TATAM LY COMME PREMIER MINISTRE ; BASSARY TOURÉ COMME MINISTRE DES FINANCES ET DE L’ÉCONOMIE ; IGOR DIARRA MINISTRE DANS UN LIEU EN RAPPORT AVEC LES BANQUES ; DOCTEUR PAUL TRAORÉ COMME MINISTRE DU BUDGET ; CLÉMENT DEMBELE À LA JUSTICE GARDE DES SCEAUX ; CHEICK OUMAR CISSOKO LE CINÉASTE À LA CULTURE ; ISMAEL WAGUE CHEF ADJOINT DES ARMÉES AVEC RANG DE MINISTRE ; MOUSSA SINKO COULIBALY COMME CHEF DES ARMÉES AVEC RANG DE MINISTRE ; ISSA KAOU DJIME AUX RELATIONS EXTÉRIEURES AVEC RANG DE MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET LES AUTRES SERONT ISSUS DU CLAN MILITAIRES ET CIVILS. CHAHANAN JE VEUX TE DIRE QUELQUE CHOSE ; LE CNSP VA DANS LES HEURES OU SEMAINES QUI VIENNENT, PROCEDER AUX RÉCUPÉRATIONS DE NOS MILLIERS DE MILLIARDS DE FRANCS CFA VOLÉS PAR LES DÉLINQUANTS FINANCIERS DÉCHUS. CELA EST UNE EXIGENCE ET UNE URGENCE NATIONALE. CAR I.B.K. ET SON RÉGIME ONT TOTALEMENT VIDÉ PRESQUE TOUTES LES CAISSES. DONC POUR SAUVER LE MALI, LE CNSP EST OU SERA OBLIGÉ DE PRATIQUER RAPIDEMENT AUX RÉCUPÉRATIONS DE NOS MILLIERS DE MILLIARDS DE FRANCS CFA VOLÉS PAR LES DÉLINQUANTS FINANCIERS DÉCHUS. DONC CHAHANAN TOI TU PROFITAIS DE CET ARGENT VOLÉ À HAUTEUR DE MILLIARDS DE FRANCS CFA. LES 2 PRÉCURSEURS OU ACTEURS DU CHANGEMENT SONT : LE CNSP ET LE M5 RFP. DANS LA VIE IL PEUT Y AVOIR DE PETITES INCOMPRÉHENSIONS ENTRE LES PRÉCURSEURS OU ACTEURS ; MAIS ILS SE COMPRENDRONT EN COURS DE ROUTE. CHAHANAN NE PARLE JAMAIS DE MAL SUR LE CNSP. LE MALI ÉTAIT TOUT JUSTE AU BORD DE LA FAILLITE IRRÉCUPÉRABLE. QUE DIEU SAUVE NOTRE MALI. AMEN AMEN YARABI. MERCI BEAUCOUP.

    • Avec un coeur noir et méchant Dieu ne te satisfait jamais. Beaucoup de tes semblables sont méchants de dans l’âme et prient Dieu sans le connaitre. C’est pour cela qu’ils vont mourir dans la désolation. Purifie ton coeur et cherche ensuite Dieu sur le chemin de la justice et de la vrité

  5. Encore bravo Chanana, le vrai journaliste libre de ses pensées. Le pouvoir militaire est révolu pour de bon. Il n’y a pas match entre CEDEAO et les laudateurs du CNSP. La transition sera civile point.

  6. Chers compatriotes soyons raisonnable!…Soyons réaliste! Soyons sage! Soyons serieux! Soyons responsable! Soyons patriotique! Enfin arrêtons de rêver!!! Je vois que beaucoup des maliens deviennent naïfs, confus voire absurdes par rapport a la situation politique actuelle de notre pays, notamment la détention du pouvoir par les militaires. La grande majorité de maliens, qui préfèrent que les militaires soient a la tête de la transition en vue, a la bonne foi et ne rêve que d’une bonne gestion de leur pays a travers la bonne gouvernance. Cependant, la bonne foi n’exclut pas toujours l’erreur, la naïveté et la confusion dans un choix!

    Il y a aussi des maliens de la très mauvaise foi (je ne dirais pas comme Chahanna TEKIOU) vis a vis de la situation politique actuelle …en general des gens du régime déchu qui ont perdu leur intérêt personnel dans la chute d’ IBK… qui préfèrent les militaires… car ils ont horreur a voir des civils qui étaient il n y a pas longtemps sous leur pied a prendre la gestion du pays. Ce sont eux sont toujours en bas pour alimenter la confusion et semer le doute aux cœur des maliens patriotes qui ne cherchent des honnêtes patriotes (militaire ou civil) pour diriger le pays a une sortie de crise ainsi que pour un retour a la paix, la stabilité et le développement! Cette souche de maliens (de mauvaise foi et méchants) sont des traitres apatrides qui n’ont jamais un pays a défendre ou a protéger mais toujours un intérêt personnel a sauvegarder a travers l’opportunisme et fauconnerie politique! Mort a ces gens!

    De ma part, après des analyses profondes…des enquêtes..des calculs, je crois que les militaires, POUR LE MALI, doivent rendre le pourvoir (transition) aux civils sans aucune tergiversation.
    J’aime bien mes frères du CNSP ..c’est pour cela que j’ai passé presque deux semaines sans commenter sur la transition …pour ne pas faire une erreur de le rejeter les militaires ( en jetant le bébé avec l’eau de bain) …voir …. vu que je ne suis ni pour ou contre civil ni pour ou contre militaire …. seul le Mali m’intéresse! Mais hélas! Ma conclusion: rendez le pouvoir de la transition aux civils! Et si vous êtes reellement patriotes et dévoués pour le Mali comme ceux qui vous préfèrent a la tête insistent … ça se verra dans la manière que vous allez remettre le pouvoir aux civils…. : allez-vous imposer vos amis ou allez- vous laisser les maliens choisir des personnes intègres a qui ils ont confiance? Il y en a!

    Je ne suis pas confus ni naïf que les militaires du CNSP sont du coup des maliens extraterrestres (moralement) qui sont du coup sortis de nulle part .. des messies envoyés par Dieu pour venir sauver le Mali rien que le Mali rien que le Mali …! Non je ne crois absolument pas a cela: ces officiers sont bel et bien de la même souche pourrie de la generation des maliens qui ont faillit depuis 60 ans dans la gestion de leur pays……. comme l’avait si bien dit Salif Keita “tu ne verras jamais un autre enfant a cote de l’hyène si ce n’est pas son propre enfant” …qui est fous! Dès le début on a vu le double langage de ces militaires (transition civile/ou militaire) ainsi que leur sens non-aigu de JUSTICE qui consistait a commencer a être gentil avec les criminels de sang et les criminel financiers ..histoire d’amortir la pression internationale et de badiner avec les riches voleurs de la république! Preuve suffisante qu’ils sont de la même souche, de la même mentalité (morale ) que le reste de maliens! S’ils aiment le pouvoir c’est encore plus dangereux!

    Je ne suis pas confus ni naïf que si l’ont remettait le pouvoir a nos cadres civils choisis par les maliens que cela fera l’affaire de la CEDEAO et donc de la France! Non ni la France ni la CEDEAO ne peut plus continuer a se leurrer dans l’espoir de continuer pour son seul intérêt a exploiter et dominer le Mali au détriment de notre intérêt national! Ça ne marchera plus! Aujourd’hui le Mali a un peuple debout qui a chassé IBK et son régime soumis ….et si jamais un traitre sera a la tête du pays il trouveras lui et ses maitres devant lui un peuple malien volant et dangereux qui le balaiera comme les autres et cette la de façon plus radicale! N’ayons donc pas peur de jeux externes …ne soyons pas confus par rapport a cela…soyons seulement unis, mobilisés et patriotiques!

  7. Où est la déontologie? où est l’indépendance? Où est le professionnalisme ici?
    Qu’est ce que vous défendez? Votre travail ou votre survie? Où est qu’on va avec une telle attitude? Est-ce qu’on n’est conscient de la situation ou c’est par manque de responsabilité?

  8. Dénoncer l’acte dilatoire des militaires en 2020 alors que l’on ne l’a pas fait en 2012-2013 trahit l’opportunisme du journaliste CHAHANA TAKIOU.
    Qu’est-ce que les putschistes n’ont pas fait en 2012-2013 pour favoriser IBK contre ses adversaires sérieux SOUMAILA CISSE, MODIBO SIDIBE ?
    On se rappelle que trop de thuriféraires d’IBK s’en sont réjouis avant de déchanter quand ils n’ont pas bénéficié des délices du pouvoir d’IBK.
    Ce n’était pas le cas de CHAHANA TAKIOU.
    Il est resté pro IBK car il faisait partie des privilégiés du régime.
    CE PAYS SOUFFRE À CAUSE DE LA PRIMAUTÉ QUE CERTAINS COMPATRIOTES DONNENT À LEURS INTÉRÊTS INDIVIDUELS AU DÉTRIMENT DES INTÉRÊTS SUPÉRIEURS DE LA NATION.
    Au début du mandat d’IBK, nous qui défendions les intérêts supérieurs étaient traités d’HASSIDI(des égoïstes qui empêchent certains de profiter impunément des deniers publics) par les thuriféraires d’IBK et par IBK lui-même.
    On constate aujourd’hui le DILATOIRE du fait que ses intérêts PERSONNELS sont menacés par les nouveaux dirigeants.
    On devient aujourd’hui DÉMOCRATE SINCÈRE pour sauver les meubles alors que des ACTES DE DÉFIANCE de la démocratie ont été posés par SANOGO et ses CAMARADES sans qu’on ne pipe mot.
    On n’a même préféré les soutenir pour permettre à IBK de briguer la MAGISTRATURE SUPRÊME.
    SOUTENIR IBK, C’EST AGIR CONTRE LA DÉMOCRATIE PUISQU’IL A TOUJOURS POSÉ DES ACTES ANTI-DÉMOCRATIQUES.
    Jeune journaliste, CHAHANA TAKIOU a suivi la présidence d’IBK à la tête de l’ADEMA PASJ.
    Des manipulations pour écarter par les moyens de l’État tous les opposants à IBK à l’intérieur du parti ont été régulièrement dénoncées sans effet tant l’homme politique IBK avait la confiance du président de la république.
    On se rappelle une délégation de laquais envoyée à NIANFUNKE pour empêcher SOUMAILA CISSE d’être l’un des trois délégués de la section chargés de représenter cette localité au congrès de renouvellement du bureau exécutif du parti.
    IBK préparait sa CANDIDATURE NATURELLE pour succéder à ALPHA OUMAR KONARE.
    IBK a été soutenu par ce dernier pour être président du parti en 1994 sans aucune légitimité à l’intérieur du parti.
    Pour rempiler à la fin de son mandat, il a procédé par des MÉTHODES DILATOIRES favorisées par sa position de chef de gouvernement.
    Quand les mécontents ont dénoncé ces méthodes en se servant des textes du parti pour convoquer un CONGRÈS EXTRAORDINAIRE, IBK s’est honteusement retourné contre son bienfaiteur en l’accusant de trahison en oubliant que sans lui il ne serait jamais président du parti au pouvoir.
    Quand il a été battu par le vote des DEUX TIERS du parti, il a démissionné sur le champ au lieu d’accepter le résultat du vote.
    Un signe patent qu’il n’est pas un démocrate, mais un assoiffé de pouvoir qui a voulu se servir de sa position de chef de gouvernement pour briguer la MAGISTRATURE SUPRÊME.
    En dehors du parti, il va démarcher les religieux contre toute règle démocratique afin de combler son déficit d’appareil politique.
    Ces mêmes religieux vont jusqu’à battre campagne dans les mosquées avec la bénédiction des putschistes en 2013 pour faire élire IBK alors qu’ils en ont été empêchés en 2002.
    Un acte anti démocratique que CHAHANA TAKIOU et les supporteurs d’IBK n’ont pas dénoncé.
    Tout récemment, le pouvoir d’IBK tire à balles réelles sur les manifestants,qui a lu un article de CHAHANA TAKIOU dénonçant ces actes du pouvoir en place?
    On a préféré jouer au DILATOIRE en espérant blanchir IBK et ses proches en accusant les animateurs du M5-RFP d’avoir jeté les enfants des autres à la tuerie.
    Démocrate quand ses intérêts PERSONNELS sont menacés, anti démocrate quand ils sont avec le pouvoir.
    C’est l’ESPRIT de la PRIMAUTÉ de l’intérêt INDIVIDUEL hérité des vingt trois ans de dictature militaire dont CHAHANA TAKIOU a largement baigné comme un des jeunes animateurs de l’UNJM(structure de la jeunesse de l’UDPM)avant de basculer opportunément dans l’AEEM qui pénalise notre pratique démocratique.
    Les effets de la dictature militaire qui empêchent notre démocratie de hater les pas.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  9. Je n’aurais jamais imaginé qu’un jour je dirais ça, mais ici en l’occurrence, le ***CHAHANA….A ENTIÈREMENT RAISON !!!

  10. IL N’A PLUS LES FRAIS DE CONDIMENTS, KARIM ET BOUA AYANT FUI LE MALI
    LAISSER LE GRIOTTER UN PEU POUR OBTENIR QUELQUES. ILS ONT ETE HABITUE A CELA PAR LE REGIME CONNNARD DECEDE

  11. Une fois n’est pas coutume, mais Chahana a absolument raison. La vocation de bidasses est la défense de l’intégrité du territoire. Sous nos tropiques quand qu’ils se hasardent sur les plates bandes du pouvoir, cela n’a généré qu’exactions et déceptions n’en déplaisent aux thuriféraires du Général Moussa TRAORE. Au Mali on continue toujours de justifier les crimes des uns par les horreurs des autres, pauvre peuple.

  12. Toi tu feras mieux de fermer ta gu*****e,tu n’as même pas ***,tu es quel genre de journaliste ? tu faisais des publications au profit de l’ancien gouvernement IBK.
    Que tu sois pas du côté du peuple c’est pas grave mais ferme ******opportunité .

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here