Editorial : La vigilance doit être de mise

1

C’est un secret de polichinelle que 1844 détenus se sont évadés de la prison d’Owerri de l’Etat D’Imo suite à une attaque des « hommes armés ». Elle a été perpétrée le lundi. L’information a été donnée par Francis Enobore, le porte-parole des services pénitentiaires nigérians.

Le président du Nigéria, Muhammadu Buhari, en condamnant cette attaque, a qualifié ses auteurs de « terroristes ». Il l’a affirmé sans pointer du doigt le groupe indépendantiste du Biaffra où se trouve l’Etat d’Imo.

Avec cette vague d’évasion de prisonniers, la vigilance doit être observée aux frontières des pays qui font face à la recrudescence d’attaques terroristes. Dans la mesure où ces prisonniers évadés ne pourront circuler librement, il est évident qu’ils pensent à rejoindre les groupes de terroristes. Car avec ces derniers, ils pourront reprendre service, le vol et les tueries appartenant à la même famille du mal.

Il faut savoir aussi que ces derniers temps, les terroristes subissent les affres de la riposte contre leurs actions. Beaucoup viennent d’y laisser leurs peaux. Donc de nouvelles têtes seront les bienvenues afin de combler le vide. Les rangs des terroristes pourraient être grossis pour accomplir d’autres performances.

Pour éviter d’autres situations plus dramatiques comme ils ont connues avant, les pays limitrophes du Nigéria en général et ceux du G5-Sahel en particulier doivent rester sur les gardes.

Bazoumana KANE

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Il faut Renforcer tous les lieux et sites sensibles ,strategiques ( camps ,postes ,bases militaires , poste peages brigades ,commissariats , prisons en hommes et en équipements

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here