En un mot : La Minusma était prévenue de l’attaque de Kidal

2

L’attaque jihadiste contre le camp de  la Minusma, samedi dernier à Kidal, ne devait pas surprendre les forces onusiennes.

Quelques jours avant, un document interne   de   la   mission   de   l’ONU   que   nos   confrères   de   RFI   ont   pu   consulter soulignait en effet de “grands risques” d’attaques terroristes.

Cette alerte qui n’a pas abouti à un renforcement du dispositif sécuritaire surtout que le groupe jihadiste Ançar Eddine qui a revendiqué l’attaque qui a fait 3 morts (2 casques bleus guinéens et un civil de l’ONU) et 20 blessés, avait appelé, par l’intermédiaire   de   son   chef   Iyad   Ag   Ghaly,  à   répondre   à   l’”offense   par   les ceintures d’explosifs, les charges télécommandées et les engins piégés”.

D’où la colère d’un officier supérieur de la Minusma, originaire d’un pays africain, qui   a   hurlé   que   “l’ONU   doit   prendre   ses   responsabilités   et   nous   donner   les moyens nécessaires pour lutter contre les terroristes”.

On  doit inexorablement aller vers un changement du mandat de la Minusma réclamé par tous.

DAK

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Oduesp
    …”Il ne s’agit pas de dire que la MINUSMA a été prévenue. Vous dites vous même que c’est un document interne de ladite structure, donc élaboré par elle même.
    N’allez pas sur un terrain sur lequel même le bénéficiaire de la fuite (Rfi) ne s’est pas hasardé.”

    MERCI! 😉

    Je me suis fait STRICTEMENT la même réflexion en lisant ce papier, mais ça, c’est du DAK tout craché! 🙄 🙄

    De plus, la Minusma a été la cible de ROQUETTES; Or, puisque ce gros malin de Dak laisse supposer un manque de “préparation” sécuritaire de la Minusma, qu’il nous donne ici la méthode pour se “préparer” à recevoir des roquettes! 🙄 🙄 🙄 🙄

  2. Il ne s’agit pas de dire que la MINUSMA a été prévenue. Vous dites vous même que c’est un document interne de ladite structure, donc élaboré par elle même.
    N’allez pas sur un terrain sur lequel même le bénéficiaire de la fuite (Rfi) ne s’est pas hasardé.
    Voyons plutôt comment tous les maliens peuvent aider la MINUSMA a contrer ces illuminés.
    Informer nos concitoyens que ces terroristes qui transportent des lances roquettes en bandoulières ou même en Pick Up peuvent faire mal même à distance (à des kilomètres à la ronde). D’où la nécessite d’informer directement ou par téléphone les autorités du passage de personnes ou de convois suspects.

Comments are closed.