Mohammed VI au Sahara : Pour l’Histoire et pour l’avenir

10
Adam Thiam
Adam Thiam

Le 6 novembre 1975, 350 000 citoyens amenés par le Roi Hassan II marchent vers le Sahel Occidental, le Maroc au cœur et le Coran à la main. L’impressionnante déferlante est pacifique mais le cyclone silencieux envoie un message au monde : considérant l’affaire du Sahara Occidental comme une atteinte à son intégrité territoriale et à son droit historique, le Royaume chérifien ne cédera pas.

Pour l’Histoire

Le peuple marocain dans toute ses complaisantes  exprimant la marocanité du Sahara..
Le peuple marocain dans toute ses complaisantes exprimant la marocanité du Sahara..

Et quarante ans plus tard le constat est toujours qu’il tient à se faire entendre. Le compromis, il l’accepte sous la forme d’une autonomie élargie et d’une décentralisation avancée qui pour le Sahara comme pour les autres provinces du Royaume accélèreront le développement local, donc le bien-être absolue des populations. Mais toute autre formule pour Rabat relèvera de la compromission,  voire de la trahison. Ce dont il ne peut être question selon Mohammed V déjà. Telle est la signification de la visite royale effectuée en février 1958 à M’Hamid El Ghizlane dans le sud marocain et où Mohammed VI,  met l’accent sur l’histoire, la géographie et le sang. En particulier  sur l’intégration des populations de cet espace et de leur attachement au Maroc. Il met en relief le sacrifice des jeunes Sahraouis lors de la bataille du Royaume pour son indépendance dont la décisive bataille de Bougafer  en 1933à laquelle les provinces Sud paient un lourd tribut est un moment épique. Du grand père Mohammed V au père Hassan II en passant par le fils Mohammed VI, la question du Sahara n’a subi aucune variation dans le traitement. D’ailleurs, bien plus significativement, c’est le Maroc entier qui s’unit autour de cette affaire : majorités politiques et oppositions,  chaumières et palais, hommes et femmes, jeunes et vieux.  Comme s’il s’agit d’un jihad pour lequel plus d’un acceptera d’affronter la mort. Cette détermination collective a eu sa rançon : l’élan international pour une République Sahraouie indépendante qui mobilise à la fin des années 1970 s’estompe. Il aura même fortement reculé vu le nombre d’Etats qui retirent leur reconnaissance au Polisario ou qui s’alignent sur la position onusienne concernant un règlement amiable de la question du Sahara.

Pour l’avenir

Au quarantième anniversaire de la Marche Verte, Mohammed VI est venu à Layoun. Il y campe même. Retour du crime sur ses pas ?  Le Roi a pris toutes les précautions pour que ce périple ressemble à un pèlerinage sain, à un travail de mémoire mais également et surtout une invitation à dépasser l’Histoire. Souvenons-nous des grands axes des discours  solennels du souverain : il croit en le Maghreb, un grand Maghreb fort et intégré qui pèsera de son influence dans les relations internationales. Entre les lignes de ses évocations sur le différend Maroc-Algérie, on découvre que pour le Roi il ne peut y avoir un rideau de fer durable  entre ces deux Etats qui sont les mêmes peuples. Autre axe fort de la doctrine Mohammed VI : le Maroc qui progresse, pas seulement dans les indicateurs mais d’une croissance soutenue et redistribuée pour vaincre au plus vite la précarité et la pauvreté des masses déjà fortes de leur « capital immatériel », c’est-à-dire la paix, la laïcité, les droits fondamentaux.  Dernier pilier de l’offensive chérifienne : rebâtir les passerelles avec l’Afrique subsahariennes autour d’un partenariat mutuellement bénéfique et basé sur le respect dû aux nations. Or qui dit passerelle dit tête de pont. Les provinces sahariennes du Maroc seront cette tête de pont, comme cela est naturel. Mais ce rôle ne peut être joué que sur fond de révolution tranquille au profit de provinces qui devraient être au même niveau que leurs homologues du reste du Maroc. Voire plus. D’où les milliards de dollars d’investissement annoncés dans tous les secteurs structurants. Layoun contre Tindouf, croient déceler des esprits fins. Ce sera peut-être une conséquence. La vérité est cependant que la théorie et la pratique de l’émergence constituant l’épine dorsale de la gouvernance de Mohammed VI ne peut encourager ni des ilots d’opulence ni des silos d’exclusion. Le souverain à Layoun était en face d’un test de cohérence. Ses ambitions pour la Région indiquent qu’il l’a réussi.

Adam Thiam  

PARTAGER

10 COMMENTAIRES

  1. Maliweb, qu’est-ce qui fait du terme “approprié” un mot à censurer ? 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

  2. Dans la vie des nations et des peuples, il y a des instants qui semblent
    déterminer une part décisive de leur destin, ou qui en tout cas, s’inscrivent au registre de l’histoire en lettres capitales autour desquelles les légendes s’édifient, marquant de manière particulière au graphique de la difficile évolution humaine, des points culminants, des sommets qui expriment autant de victoire de l’homme sur lui-même ; autant de conquêtes de la société sur le milieu naturel qui l’entoure. Ahmed Sékou TOURE, Août 1958.

  3. Thiam, j’aimais tres bien AL MARHOUM Hassan II.
    La question du Sahara est tres probablement une question de permettre aux sahraouis de choisir entre l’independance et l’integration au sein du Royaume du Maroc! Mon choix est pour le Maroc mais ce n’est pas a’ moi de decider! Au depart de l’Espagne, la charte de l’OUA etait Claire a’ propos du respect des frontieres herite’es de la colonisation. L’histoire nous dit egalement que le Maroc avait revendique’ toute la Mauritanie. Le royaume n’etait pas present a’ la creation de l’OUA a’ cause de la presence d’AL MARHOUM MOCTAR OULD DADAH a’ Addis Abeba! Ce n’est qu’en 1972 que le Maroc a reconnu la Mauritanie, ce qui a permis a’ la Mauritanie d’etre membre de la Ligue Arabe. Pour certains dirigeants politiques marocains, les frontieres du royaume vont jusqu’au nord du Mali. (LE SULTAN MOULAY ISMAEL AVAIT BIEN OCCUPE’ TOMBOUCTOU! PLUSIEURS HABITANTS DE TOMBOUCTOU ONT UN SANG MAROCAIN!!!)
    JE SUIS UN AMOUREUX DU MAROC! J’AIME BIEN LE MAROC ET JE SUIS POUR LA MAROCANITE’ DU SAHARA OCCIDENTAL mais mon cote’ intellectuel et ma connaissance de l’histoire de la region, me disent que ce n’est pas a’ moi de decider a’ la place des Sahraouis. LA SOLUTION PROPOSE’E PAR LE ROI MOHAMED 6 EST EXCELLENTE mais permettons aux sahraouis d’aller aux urnes pour accepter ou rejeter ladite solution.
    Je conseillerais a’ notre faso de choisir une neutralite’ positive! IL DOIT SAVOIR MAINTENIR LA BALANCE ENTRE L’ALGERIE ET LE MAROC car les deux pays sont tres importants pour la paix et la stabilite’ du Mali!!!!
    Mes amis marocains seront contents d’apprendre que lorsque j’etais enfant, j’avais l’habitude de chanter:
    ANA WOUVOUD WA ALA WOUVOUD
    SAHRA ALEM MENAYA
    LITHRIRI YAK AL MANCHOUD
    AL JAZA IR WA POLISARIO…..

    • La neutralité positive ? C’est ce que Moussa TRAORE avait fait en 1982 en reconnaissant la RASD ( République Arabe Sahraouie Démocratique) parce que reconnue par 26 sur 44 et siégeant à l’OUA. La neutralité positive c’est dire à ton royaume de revendiquer Ceuta, Menilla et Algeseria et foutre la paix aux HIRGUIBAT. Les Marocains prétendent avoir colonisé cette terre dans le passé ou que leurs ancêtres (les Almoravides) ont été à Tombouctou ce fait des 2/3 du Mali leur territoire. Quand on regarde où se trouve Ceuta….. 🙁 🙁 ….ils devaient commencer par là-bas.

      On nous fatigue avec ce problème artificiel. Comme leur disait un certain Ahmed Sékou TOURE,

      “la colonisation n’est pas un prétexte sinon nous avons tous été colonisés. Partout où il y a colonisation, il y a aussi décolonisation”

      • LE GENERAL SANOGO TOUJOURS CONTENT DE VOIR SON TONTON YUGU SOWASSI ET SA MERE NENE SOUMARE' PARLER HASSANYA! RIRE!!!!

        Non, ce que GMT a fait n’etait pas une neutralite’ positive! Si je ne me trompe pas, l’OUA comptait 50 membres. La RASD avait obtenu la reconnaissance de 25 membres! Moussa en reconnaissant la RASD, a donne’ la majorite’ aux independentistes sahraouis et du meme coup a fait de la RASD un member de l’OUA!!!
        Les ALMORAVIDES ETAIENT… MAURITANIENS!!!!
        Les arabes ont colonise’ l’Espagne pendant pres de 500 ans d’ou’ la similarite’ entre le sang arabe et le sang espagnol. Lorsque les Omeyades ont perdu le pouvoir au profit des Abassides, l’un d’eux (Abdourahmane Dakhil) est alle’ en Espagne pour creer son royaume!!! ANDALOUSI???????
        Yugu , tu melanges tout!!!! QUE VEUX-TU DIRE PAR … HIRGUIBAT? Bon, je me moque de toi! Tu veux dire les R’GUEYBAT!!! Tu parles d’une tribu qu’on trouve au Maroc, en Algerie et en Mauritanie. JE TE RAPPELLE QUE L’ANCIEN PRESIDENT MAURITANIEN MOHAMED KHOUNA OULD HAIDALLAH EST DE CETTE TRIBU!!!!
        Yugu , just calm down!!!

  4. Koro Thiam ce que le royaume devait faire etait de déguerpir de Rio de Oro. Le plus tôt était le mieux car si ce problème du Sahara a atteint son premier objectif qui était de booster le patriotisme et créer une cohésion derrière la famille régnante afin qu’elle se maintienne après des putschs manqués, il a aussi coûté cher à ce petit royaume qui se veut grand. Si le Maroc a été classé pays le plus pauvre du monde Arabe, je crois que cela a quelque chose à voir avec la guerre du Sahara. Le Royaume s’est lancé dans une aventure de colonisation qui, de toute évidence, il n’a ni la capacité logistique, ni même le savoir faire.

    La nnature même des revendications territoriales du Maroc enlève tout sérieux à elles. Le tout serait parti d’un cousin de MOHAMED V, au retour de dernier de son exil forcé ce cousin lui aurait dessiné une carte du Maroc s’étendant jusqu’à Tombouctou et englobant tout le territoire Mauritanien. La partie Malienne correspond à la carte actuelle de l’AZAWAD qu’a tracé le MNLA.

    La nature même de Modibo KEITA donnait un aspect de farce à la revendication des 2/3 du Mali, elle a été vite abandonnée. La Mauritanie elle a célébré son indépendance sous les vives protestations du Maroc contre la France qui veut créer un État indépendant sur le sol Marocain. N’ayant pu empêcher cela, rien au monde ne devrait amener le Maroc 14 ans après à signer un accord de partage de son dernier territoire avec la même Mauritanie. Cela veut dire surtout que le Maroc ne se sentait pas capable de mener seul cette guerre imminente. Si la guerre contre le POLISARIO a coûté à Ould DADAH son pouvoir, le pays a vite renoncé à la moitié de Rio de Oro qui devrait lui revenir. Le Maroc lui……

    • yugu le SOWASSI, TU PASSERAS MES SALUTATIONS A’ MON TONTON DE VALEUR KINGUIRANKE’ LE FOU!!!!!
      Il faut revoir ta lecture de l’histoire! La Mauritanie n’avait eu que le tiers du Sahara. IL N’Y A ABSOLUMENT AUCUNE DIFFERENCE ENTRE LES MAURES MAURITANIENS ET LES MAURES SAHRAOUIS. CE SONT LES MEME TRIBUS!!!! PLusieurs tribus mauritaniennes et sahraouies sont egalement au maroc! La tribu de l’actuel president mauritanien (LES OULAD BOUSBA’ EST TRES PRESENTE AU MAROC!) SAVEZ-VOUS QUE LE PRESIDENT MAURITANIEN ET LE PRESIDENT DE LA RASD PORTENT LE MEME PRENOM ET LE MEME NOM DE FAMILLE? CHACUN D’EUX S’APPELLE MOHAMED OULD ABDEL AZIZ!!!!!
      Yugu, faut-il revenir sur le movement ALMORAVIDE (AL MOURABITOUNE, un movement religieux authentiquement mauritanien) pour savoir qui doit revendiquer quoi????
      Peut-etre que le defunt Moctar avait une strategie en poussant le Maroc qui revendiquait toute la Mauritanie, a’ accepter de diviser le Sahara avec lui! SAVEZ-VOUS D’OU’ VIENT CE CONCEPT AZAWAD?
      Les choses sont complique’es pour les idiots comme moi! Si le Maghreb peut avoir une UMA forte comme l’Union europeenne, LA QUESTION DU Sahara SERA RESOLUE!!!!
      IL FAUT DE LA BONNE VOLONTE’ DE PART ET D’AUTRE!!!!!
      Pour la petite histoire, LE MALI ETAIT LE 26e PAYS DE L’OUA A’ RECONNAITRE LA RASD, CE QUI FAIT DU SAHARA UN MEMBRE DE L’OUA; CELA A POUSSE’ LE MAROC A’ SUSPENDRE SA PARTICIPATION AU SEIN DE L’ORGANISATION CONTINENTALE!!!!
      LA RASD AVAIT COMME MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LE… MAURITANIEN AHMED OULD BABA MISKE (NOUS SOMMES UN MEME PEUPLE ET UNE MEME FAMILLE!!!!)
      Yugu, il faut lire!!!! I am tired. I need to rest!!!!!

      • Que ça soit la moitié, le tiers ou le dixième, cela importe peu. C’est le principe même de partage*****

    • @ yugubané et le General Sanogo alias capi :mrgreen: , bon comme le soldat raté se fait rare actuellement je veux dire le cher kopin Moussa Ag 😉 .
      Je vous remercie sincerement de vos commentaires car j’en apprends beaucoup. C’est cool et c’est cela le vrai but de ce forum tout en nous exprimant librement, democratiquement et avec des gros mots des fois 😆 .
      Maintenant je crois que ce ventru roi M6 a du pain sur la planche. Je ne peux que souhaiter la paix, la securité et la reconciliation partout en Afrique.

      • Je vous remercie pour les aimables mots! Je pense qu’il faut plutot feliciter celles et ceux qui sont proprietaries de maliweb qui ont mis ce forum a’ notre disposition pour exprimer nos betises. RIRE!!!
        JE SUIS GENERAL ET NON CAPITAINE. RIRE!!!!!!!

Comments are closed.