Revoilà l’Analyste !

1

Après avoir contribué à sa manière à la consolidation du pluralisme médiatique, votre hebdomadaire d’analyses et d’informations générales (l’Analyste) a disparu des radars. Une situation déplorable due à plusieurs facteurs (dont nous vous faisons volontairement économie) et qui nous oblige à présenter nos sincères excuses à tous. La soif d’amener notre pierre à la consolidation de l’édifice du développement de notre cher pays, la passion d’écrire et de défendre la cause des plus faibles et l’amour que nous avons pour notre cher et noble métier, nous ont amené à relancer votre hebdomadaire.

Ce comeback est une opportunité de rachat pour notre rédaction face à ce que nous mêmes avons assimilé à une faute professionnelle grave. Il s’agit de la cessation de parution du journal durant de très longues années. C’est pourquoi, nous prenons l’engagement de ne plus jamais récidiver. En terme clair, nous promettons d’être désormais constamment à vos côtés, d’être non seulement cet éclaireur dans l’analyse des situations auxquelles notre Mali est confrontée mais aussi et surtout dans la proposition. Nous promettons d’être aussi et surtout ce farouche défenseur de la cause des couches les plus vulnérables, d’être au centre de l’actualité… Comme cela n’a pas été le cas au début, votre hebdo ne sera pas un canard de plus. Il évitera d’être prisonnier de la routine quotidienne. Il s’engagera à jouer le rôle de véritable média (c’est-à-dire être au juste milieu) dans un pays qui fait face à toute sorte de velléités. Afin de nous perfectionner au quotidien, nous ne saurons recevoir meilleur cadeau de vous chers lecteurs, que vos critiques et suggestions.

Au nom de tout le personnel de l’Agence BAOUCOM, éditrice des journaux l’Analyste, Stadium, le Nouvel Observateur et le Derby, nous vous souhaitons une bonne lecture.

                                                Oumar Baba TRAORE

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here