Lancement de la Plateforme Pédagogique : 360 millions pour l’installation de Centres virtuels de formation dans les IFM

0

Le ministre de l’Education de l’Alphabétisation et des Langues Nationales, Pr Salikou Sanogo,  a procédé, le jeudi 2 juillet à l’hôtel Mandé, au lancement de la Plateforme pédagogique et du premier cours en ligne de son département. Il était entouré du chef d’équipe Education par intérim à l’USAID Mali, Patrick Fayab, et de la Directrice Adjointe chargée de la Pédagogie du Programme USAID PHARE.

La plateforme pédagogique, selon le ministre Salikou Sanogo, concrétise la volonté du gouvernement d’offrir à tous les acteurs du département un outil sur mesure pour le développement et la réussite professionnelle, ainsi que de participer à la modernisation de nos systèmes de formation et d’apprentissage.
Selon Salikou Sanogo, l’installation des centres virtuels de formation dans 13 Instituts de Formation de Maîtres est une initiative qui va influencer de façon positive la formation de nos formateurs. Les équipements de ces centres, d’une valeur globale de plus de 360 millions de francs, sont d’une qualité remarquable. Les procédures de management adoptées au sein de chaque Institut de Formation des Maîtres, de l’avis des spécialistes du programme PHARE chargés du suivi, assurent une gestion saine des ressources matérielles et financières mises à disposition.

Le Pr Sanogo a donc vivement félicité l’esprit de partenariat qui a prévalu entre tous les acteurs qui ont contribué à la mise en place des centres et la constance de l’encadrement technique du programme USAID/PHARE, suite à l’installation des Centres Virtuels de Formation dans les IFM. Avant d’ajouter: «il était logique d’entamer l’opérationnalisation de la plateforme pédagogique par la mise en place d’un cours en ligne pour les professeurs de ces établissements. Le cahier des charges de la plateforme pédagogique, achevé en décembre 2010 par la Direction nationale de la Pédagogie, avec l’appui du programme USAID/PHARE, jette les bases d’une plateforme virtuelle, vivante, interactive et dynamique, qui servira à la longue les besoins professionnels de plusieurs groupes d’éducateurs, allant des concepteurs de programmes aux enseignants servant dans les écoles fondamentales».
Pour conclure, le ministre a déclaré que le cours en ligne a pour objectif d’habiliter les professeurs à enseigner l’utilisation de l’approche équilibrée à leurs élèves-maîtres, afin de les préparer à enseigner la lecture-écriture partout où ils seront affectés à leur sortie. Ce cours, selon lui, est le fruit d’une collaboration constante et intensive entre les spécialistes en contenu de la DNP (Direction nationale de la Pédagogie), ceux en formation de la DNEB (Direction nationale de l’Education de base) et les assistants techniques du programme USAID/PHARE. Lesquels ont d’abord ébauché sur papier tout le contenu des sept modules du cours, contenu qu’ils ont ensuite partagé et finalisé avec des représentants des IFM, avant de le transférer dans un système spécialisé de gestion des contenus qui permet une interactivité entre l’apprenant et les encadreurs.

Pendant quatorze semaines, les vingt-quatre participants des IFM de Bougouni, Niono et Sévaré et l’équipe d’encadrement sise à la Division de l’Enseignement Normal, ont échangé sur la mise en œuvre de l’approche équilibrée en classe, écrit et corrigé des devoirs. Enfin, ils se sont donné la main pour approfondir leurs connaissances professionnelles respectives.
La cérémonie s’est achevée par la remise officielle des certificats de réussite aux premiers lauréats du cours en ligne.
Pierre Fo’o Medjo 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER