Promotion de la lecture-écriture : 34 Yeelenkènè outillés en matériel éducatif

0

Dans le souci de créer un environnement lettré pour les enfants, le goût de la lecture-écriture, le projet USAID/Mali SIRA fidèle à la tradition, a procédé à la présentation du matériel Yeelenkènè aux donateurs et fait une remise symbolique. C’était le vendredi 2 août 2019 dans la cour de l’Œuvre Malienne d’Aide à l’Enfance du Sahel (OMAES) sise au Quartier-Mali.

Le Yeelenkènè (bibliothèque communautaire) a pour objectifs de créer un environnement lettré pour les enfants, le goût et l’engouement pour la lecture-écriture en dehors de l’école. Les séances se tiennent généralement les mercredis et jeudis soirs et pendant les vacances afin de consolider les acquis de l’école.  A travers son volet Participation Communautaire, le projet collabore avec les entreprises privées afin de mieux accompagner les enfants des petites classes dans l’apprentissage de la lecture-écriture. C’est ainsi qu’après deux rencontres sur le Partenariat Public Privé (PPP), des bonnes volontés se sont manifestées pour accompagner SIRA dans la mise en place des Yeelenkènè (bibliothèques communautaires).

Ainsi, trente quatre (34) bibliothèques communautaires ou Yeelenkènè ont été financées grâce à ce partenariat, et seront par la suite orientées dans les différentes zones de couverture du projet. Constituée de matériels didactiques et ludiques à la fois, de toute nature, cette donation contribue à la promotion de la lecture-écriture chez les enfants à travers les jeux. « Quand un enfant apprend dans sa langue et à travers les jeux, il se sent à l’aise et il apprend facilement », a plaidé M. Amadou Traoré, représentant de l’USAID.

Apprécié à sa juste valeur, Moussa Diarra de Kati, porte-parole des bénéficiaires, affirme que ce matériel contribuera à améliorer davantage l’éducation de l’enfant. Et d’ajouter que malgré les multiples grèves de cette année scolaire, les Yeelenkènè ont toujours existé. Quant à Mme Fomba Fatoumata Niambaly, au nom des donateurs, elle a félicité le projet SIRA pour le combat qu’il mène en faveur des enfants des classes de 1ère et 2ème années. Elle a aussi rassuré le projet USAID/Mali SIRA que les partenaires ne ménageront aucun effort pour aider le ministère de tutelle afin que ce projet puisse aller loin.

  1. Andry M. Ranohavimboahanhy, Directeur adjoint du projet USAID/SIRA/Mali a déclaré que c’est en réponse à une sollicitation du gouvernement malien que ce projet a été financé par l’USAID afin d’améliorer le niveau de l’apprentissage, particulièrement en lecture-écriture des enfants des 1ère et 2ème années fondamentales. Il a chaleureusement salué les donateurs tout en leur rassurant le bon usage. En plus de la remise du don, les partenaires comme Vivo Energy et la Fondation Kledu, ont fait des chèques de 3.500.000FCFA et 12.000.000 FCFA.

La Fondation Kledu, pour davantage de soutien, a promis la somme de 6 millions d’ici le mercredi prochain. A noter que le projet USAID/Mali SIRA, lancé en 2016 pour cinq ans, appuie l’amélioration de l’enseignement-apprentissage de la lecture-écriture des élèves de 1ère et 2ème années dans les écoles publiques et communautaires des régions de Koulikoro, Sikasso et Ségou et dans le District de Bamako. Le projet appuie également l’utilisation du curriculum bilingue en bamanankan, l’équité dans la scolarisation des filles et des garçons et l’implication des parents et de la communauté dans la vie de l’école.

Bourama Camara

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here