Université de Ségou : Des acquis, des défis et des perspectives

0
Université de Ségou
université de Ségou

L’université de Ségou a tenu dans la cité des balanzans ce lundi la 7è session de son conseil d’administration. C’était sous la présidence du nouveau président du conseil d’administration Dr Oumar Niangado. Ce dernier remplace ainsi le regretté professeur Ogobara Doumbo. C’était en présence du recteur de l’Université de Ségou, Souleymane Kouyaté et l’ensemble des administrateurs.

A l’ordre du jour de la session, l’examen du compte rendu et du procès-verbal de la 6è session ordinaire. Les administrateurs se sont aussi penchés sur l’état d’exécution des recommandations de la session précédente, du cadre de performance et du PTBA 2018-2019 de l’Université. Ils ont aussi examiné le plan stratégique de développement 2015-2020 révisé.

Pour le recteur, l’intersession qui vient de s’écouler a été marquée par plusieurs faits positifs. Il s’agit, entre autres, de la poursuite des actions consignées dans le plan stratégique de développement 2015-2020. Par ailleurs, comme les années précédentes, l’atteinte des indicateurs PADES a permis à l’Université de Ségou de bénéficier de 100% du fonds mis à la disposition par la Banque mondiale avec l’installation et le fonctionnement effectif de la plupart des organes de gouvernance. Aussi, le renforcement quantitatif et qualitatif du personnel enseignant opéré au cours de l’année 2018 s’est traduit par le recrutement d’une vingtaine d’enseignants et le financement en extra par le PASES de dix bourses de doctorat. L’Université de Ségou entend, selon son recteur, maintenir cette dynamique.

Souleymane Kouyaté s’est également réjoui de la visite du président de la République en avril 2018 au cours de laquelle il a procédé à l’inauguration du bloc pédagogique de l’IUFP ainsi qu’à la pose de la première pierre du département de l’élevage de la faculté d’agronomie et de médecine animale. L’Université a lancé plusieurs chantiers notamment la construction de 10 classes pour les programmes de master et du restaurant universitaire. Il faut aussi noter l’équipement du bâtiment de l’IUFP, la salle multifonctionnelle de 100 places est aussi disponible et n’attend que les équipements qui seront fournis par la Banque mondiale. Le recteur a également souligné la redynamisation du CERAS afin qu’il puisse jouer pleinement son rôle d’interface actif pour la recherche et le développement.

Cependant, à coté de ces acquis, plusieurs défis se posent également à l’Université de Ségou. Le recteur a annoncé à cet effet que la dynamique de sortie des baux amorcée l’année dernière est compromise cette année. Cela, dit-il, à cause de l’arrivée massive des nouveaux étudiants. Ces baux dépassent 1600, soit près de 40% de l’effectif actuel qui est de 3.778 étudiants. Le recteur indique qu’il regrette le maintien au même niveau du montant des heures supplémentaires alors que le nombre d’étudiants et par conséquent d’enseignant a cru. Une équation qui sera, dit-il, impossible de résoudre sans porter préjudice aux grands équilibres.

Comme perspectives, l’Université travaillera pour l’achèvement des chantiers notamment la maison des hôtes. Le nouveau président du conseil d’administration de l’Université de Ségou après avoir rendu hommage au regretté professeur Doumbo, a demandé aux administrateurs de ne pas être étonnés s’il les conseille à mettre un peu plus l’accent sur le système de recherche universitaire en vue d’en faire un centre d’excellence du système.

Mariam A. TRAORÉ AMAP-Ségou

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here