Université du Sahel : La promotion Amadou Hampâté Bâ sur le marché de l’emploi

0

La deuxième promotion de l’Université du Sahel (UPS), sise à l’ACI 2000, est sortie le 14 Novembre 2015 après trois ans de dur apprentissage.  La sortie de cette promotion qui porte le nom de Amadou Hampâté Bâ et parrainé par Dr Mamadou Diamoutani, s’est déroulée sous la présidence du représentant du Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Galo Bah. C’était en présence du directeur général de l’ONG Alfarouk (initiatrice du projet de l’Université privée du Sahel), Ibrahima Kontao, le Recteur de l’UPS, Dr Seydou Madibaba Sylla, le Parrain de l’évènement, le représentant du Haut conseil Islamique, Mamadou Kaména, les Doyens, professeurs, étudiants, parents et amis des sortants.

En effet, les sortants de cette seconde promotion de l’US sont au nombre de 43 dont 38 sortant de la Faculté des études islamiques et de langue arabe détenant une licence générale et 5 étudiants de la Faculté d’informatique détenant une licence professionnelle. Des résumés synoptiques  de recherches de mémoires ont été faits par les sortants à travers Oumar Touré, Assa Tangara, Karamoko Traoré respectivement sur les accidents de la circulation routière à Bamako, les opinions grammaticales d’un grand grammairien (qui dit d’avoir un esprit critique sans insulter), le projet d’information du système de paiement à l’US. Le Parrain Mamadou Diamoutani, s’est dit ému d’être choisi comme le parrain de cette seconde promotion de l’US, avant de s’appesantir sur l’importance de l’étude. «L’étude est inestimable. Tous les pays développés  sont passés par l’étude. Le fait de bâtir la promotion au nom d’Amadou Hampâté Bâ est une bonne chose. Il faut que les connaissances apprises soient mises en application pour servir à quelque chose», a-t-il insisté.  Galo Bah du MESRS a souligné que le choix porté sur le parrain et sur Amadou Hampâté Bâ est doublement risqué. «Je vous demande d’être à la hauteur», indique-t-il. Il a rassuré l’US de l’accompagnement des autorités. Le Recteur de  l’US, Dr Seydou Madibaba Sylla, a remercié le gouvernement du Mali qui a accordé l’autorisation de création et de l’ouverture de cette université et reconnaitre ses diplômes décernés. L’US ne compte pas s’arrêter à la formation en licence. Après avoir acquis son habilitation en licences des études islamiques et de la langue arabe et en licence professionnelle d’informatique, indique son recteur, l’US se projette d’ouvrir le cycle du Master l’année prochaine  de même que la faculté de droit et celle de gestion et d’économie. L’étudiant exemplaire de la promotion a été Chouab Dramé. Les premiers de chaque faculté ont également été primés. Et des diplômes de reconnaissance ont été remis à des personnalités pour leur dévouement à l’endroit de la promotion de l’université. Hadama B. Fofana

PARTAGER