Mali / Législatives 2020 : Le parti présidentiel RPM en perte de vitesse à Bamako

6

C’est une véritable déculottée que les tisserands ont pris dans le district de Bamako  en parvenant à arracher qu’un seul siège  sur quatorze à pourvoir à l’Assemblée nationale.

maliweb.net – Le parti fondé par l’actuel Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, s’en voudrait. Pour cause, les tendances annoncées pour les élections législatives du dimanche dernier ne leur sont guère favorables.   Arrivés en 2013 en première position dans le district de Bamako avec 9 sièges de députés sur les 14  à pourvoir, les tisserands, selon les résultats provisoires, n’ont  enregistré qu’un seul siège  aujourd’hui. Ce qui fait  perdre au parti présidentiel  8 sièges dans la capitale.

Le  seul siège arraché in extremis au second tour  revient à Karim Keita, député sortant et fils du président de la République, qui est parvenu à rempiler  grâce à son alliance avec  le MPM et l’ADEMA en commune II. En commune V,  le candidat du RPM, Moussa Timbiné  conteste déjà les résultats provisoires même si les tendances  le donnent perdant.

Ces résultats provisoires révèlent  au grand jour les difficultés que le parti présidentiel rencontre avec les populations de Bamako. En outre, cet échec cuisant des tisserands ouvre la voie au principal parti de l’opposition, l’Union pour la République et la Démocratie,  qui a enregistré déjà 4 sièges.  Il est suivi  du parti de l’ancien premier ministre, Moussa Mara, 3 sièges, puis l’ADEMA 2 sièges. Le MPM, le PRVM-Fasoko, l’ADP-Maliba et la ligue démocratique pour le changement, chacun un siège. Totalisant le nombre de sièges à pourvoir.

Cette contre-performance vient mettre fin à la ferveur qu’avait suscité le plébiscite du Président Ibrahim Boubacar Keïta en 2013. Lequel avait permis une ruée des militants vers  les tisserands faisant croire à certains cadres de cette formation politique que le RPM est un grand parti politique. Les regards des responsables du RPM sont désormais tournés l’an prochain qui verra  une nouvelle consultation électorale, les municipalités. Ce, afin de sauver les meubles à Bamako.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. Les regards des responsables du RPM sont désormais tournés vers l’avenir, un avenir radieux pour le mali et ses habitants,
    j’ai voter Karim Keita et j’en suis fiere, machallah kk

  2. La ferveur qui a suscité le plébiscite du Président Ibrahim Boubacar Keïta est encore d’actualite ajd, le peuple maliens est clairement pro IBK, les resultats le montre bien encore

  3. RPM en perte de vitesse ?? laisse moi rire fdp, le rpm est gagnant partout, les maliens ont clairement montrer leur soutiens

  4. Le RPM doit avoir payé MALIWEB pour censurer quand on évoque ce qui fonde ce parti, c’est à dire le vol. Dire que tous les descendants de l’ADEMA ont un ADN politique qui les programme pour le vol, vol que nous voyons tous les jours; cela a quoi d’insultants. Si vous voulez bannissez mes posts à vie. Il y’a plein de sites où s’exprimer.

  5. Rien de bon ne sortira de l’ADEMA et ses descendants. Ils ont le même ADN politique qui les programme pour le vol une fois arrivée au pouvoir. Sinon le RPM devrait rconnaissance au peuple malien par un minimum de droiture, tant ce parti a été porté par Bamako au moment où il faisait face à un pouvoir très puissant. Mais ils ne se servent des voix du peuple comme escalier, et ce peuple commence à le comprendre. Pourquoi en général en Afrique les partis au pouvoir peinent très souvent, parce qu’en ville il y’a une masse critique de population qui comprend leur superchérie, contrairement aux zones éloignées où le vol de tout genre est possible en matière électorale.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here